Recherche

Maroc : la douane sévit contre les articles détaxés

© Copyright : DR

28 avril 2016 - 16h40 - Economie

Gare à tous ceux qui reviennent de l’étranger avec des articles détaxés, la douane marocaine a décidé de sévir et ça peut coûter très cher aux contrevenants.

Dans un article consacré aux produits achetés en duty-free, le journal l’Economiste revient sur les nouvelles mesures adoptées par les services de douane. Ainsi, depuis la signature d’accords avec certains pays européens, notamment sur les échanges automatique de données, les contrevenants sont identifiés dès leur arrivée au Maroc et seront sommées de régler les droits de douane.

Le journal cite le cas d’une femme revenant de l’étranger avec une montre de luxe. Les services douaniers lui ont réclamé le paiement de la TVA à 20% ainsi que la taxe de 2,5% sur cette montre dont la valeur dépasse largement la dotation accordée à tout voyageur se rendant à l’étranger.

Dans le détail, la franchise passe de 500 à 1250 dirhams pour les objets envoyés à un résident, sauf pour le tabac ou l’alcool pour lesquels la franchise est de 2000 dirhams s’ils sont rapportés de voyage ou par des touristes.

Attention, prévient le journal, les produits tels que les parfums, l’eau de toilette, les effets vestimentaires ou encore le tabac à usage personnel seront également assujettis à une franchise.

« Toute autre marchandise importée devra faire l’objet d’une déclaration en douane avec paiement des droits et taxes correspondants », expliquent les services douaniers.

Bladi.net

Bladi.net - 2019 - Archives - A Propos - Contact