Maroc : le drone, nouvelle arme de la gendarmerie pour traquer les trafiquants de cannabis

2 décembre 2022 - 20h20 - Maroc - Ecrit par : S.A

La multiplication des dépôts de stockage du cannabis dans les faubourgs situés entre Tanger et Larache pousse les services de la gendarmerie à utiliser des drones pour traquer les trafiquants.

Le drone est devenu un outil précieux pour les services de la gendarmerie royale. Ils utilisent cette nouvelle arme dans le cadre d’une vaste opération dont l’objectif est d’encercler les zones montagneuses pour traquer les dépôts de stockage du cannabis qui se multiplient dans des faubourgs situés entre Tanger et Larache et détecter par ricochet les lieux où est cultivée cette plante, rapporte le quotidien arabophone Assabah.

À lire : Les drones : la nouvelle arme des trafiquants marocains

L’opération a été une réussite. Près de 40 tonnes de cannabis ont été saisies par les gendarmes dans un dépôt de la commune de Zâaroura. Ils sont également tombés sur des tonnes de cannabis stockées par un élu à l’intérieur de sa maison. Celui-ci est en cavale. Le parquet compétent de Tanger a d’ailleurs émis un mandat d’arrêt national contre lui.

À lire : Sebta : le narco-drone, la nouvelle technique des trafiquants pour contourner l’espace frontalier

Outre la saisie d’importantes quantités de cannabis, les gendarmes ont également arrêté des individus déclarant s’approvisionner dans les dépôts situés dans ces périphéries et dont les propriétaires vivent dans les villes avoisinantes.

Sujets associés : Tanger - Larache - Gendarmerie Royale - Trafic - Cannabis

Aller plus loin

Maroc : des drones pour surveiller les champs de cannabis

Le Maroc veut acquérir des drones pour près de deux millions de dirhams (185 000 euros) pour surveiller les plantations légales de cannabis.

Des gendarmes marocains accusés de complicité avec un trafiquant de drogues

La Gendarmerie royale enquête sur la participation éventuelle de ses éléments au trafic de drogue dans la ville de Belyounech, non loin de Sebta.

Sebta : le narco-drone, la nouvelle technique des trafiquants pour contourner l’espace frontalier

Un narco-drone, chargé de drogue à destination de Sebta a été intercepté au cours d’une opération effectuée à Fnideq. La cargaison, constituée de petites quantités de drogue a...

Espagne : des narco-voiliers, la nouvelle trouvaille des trafiquants de haschich marocain

Les trafiquants de haschich marocain à Campo de Gibraltar ont adopté de nouvelles stratégies face à la pression persistante de la police qui mène une lutte implacable contre le...

Ces articles devraient vous intéresser :

Bientôt une centaine de radars mobiles déployés au Maroc

120 nouveaux radars seront bientôt déployés dans plusieurs villes marocaines, pour renforcer la sécurité routière. Ces équipements ont été remis mardi, à la Gendarmerie Royale et à la Direction Générale de la Sûreté Nationale (DGSN) (Police).

Maroc : les auteurs d’infractions routières plus durement sanctionnés

Au Maroc, certaines infractions routières seront plus sévèrement punies. Tel est le vœu de la Gendarmerie royale qui mise sur la correction de certaines lacunes judiciaires.

Des nouvelles caméras-piétons pour les gendarmes marocains

La Gendarmerie Royale a reçu dernièrement des nouvelles caméras-piétons. Ces dispositifs doivent protéger les gendarmes lors de leur intervention mais aussi servir de preuve en cas de contestation de l’infraction.

Des soucis avec les bagages à l’aéroport Mohammed V de Casablanca

L’aéroport Mohammed V de Casablanca, en collaboration avec la Royal Air Maroc (RAM) et l’Office national des aéroports (ONDA), vient de créer une équipe spéciale pour améliorer la gestion des bagages en correspondance.