Cannabis : des entreprises étrangères attendent leur autorisation au Maroc

9 novembre 2022 - 11h20 - Economie - Ecrit par : A.T

Suite à l’adoption du projet de loi sur l’usage légal du cannabis, plusieurs investisseurs étrangers manifestent leur intérêt pour investir dans ce domaine au Maroc. Plus d’une dizaine d’entre eux attendent leurs autorisations, selon le député Istiqlal, Noureddine Mediane.

Le cannabis marocain intéresse beaucoup les entreprises étrangères spécialisées dans l’industrie pharmaceutique, la cosmétique et autres. Depuis la promulgation du texte régissant le secteur et la création d’une agence de réglementation des activités, ces sociétés ont annoncé leur présence au royaume.

En octobre, l’Agence nationale de réglementation des activités relatives au Cannabis (ANRAC) a annoncé avoir délivré dix autorisations d’exercice des activités de transformation, de fabrication, de commercialisation et d’exportation du cannabis et de ses produits à des fins médicales, pharmaceutiques et industrielles.

À lire : Maroc : comment obtenir une licence pour planter du cannabis ?

Intervenant lors de la discussion du budget sectoriel du ministère de l’Intérieur, Noureddine Mediane, président du groupe de l’Istiqlal a déclaré que des dizaines de demandes d’autorisation seraient toujours en étude à l’agence. Ces entreprises interviennent aussi bien dans l’industrie pharmaceutique que cosmétique, a-t-il précisé.

Bladi.net Google News Suivez bladi.net sur Google News

Bladi.net sur WhatsApp Suivez bladi.net sur WhatsApp

Sujets associés : Investissement - Istiqlal - Nouredine Mediane - Légalisation du cannabis au Maroc

Aller plus loin

Maroc : comment obtenir une licence pour planter du cannabis ?

Plus d’un après la légalisation du cannabis thérapeutique au Maroc, six nouveaux décrets d’application ont été récemment publiés, touchant entre autres les démarches à suivre...

Maroc : la loi sur la légalisation du cannabis renforcée

Le Maroc a renforcé son arsenal juridique relatif aux usages licites du cannabis. Six nouvelles décisions ont été prises, jeudi, complétant la loi votée en la matière.

Maroc : l’agence du cannabis accorde dix autorisations d’exercice

L’Agence nationale de réglementation des activités relatives au Cannabis (ANRAC) a annoncé avoir délivré 10 autorisations d’exercice, conformément aux dispositions légales en...

Ultimatum pour Veolia au Maroc après la fusion avec Suez

Au Maroc, Veolia, géant français de l’eau et de la gestion des déchets, est dans de sales draps. À l’origine de ses ennuis, la cession de la Lyonnaise des eaux de Casablanca...

Ces articles devraient vous intéresser :

L’huile de table Afia rachetée par le Marocain Nourredine Zine

« Savola Morocco SA », fabricant de la marque d’huile de table Afia et filiale du groupe saoudien éponyme, fait désormais partie du portefeuille du marocain Zine Capital Invest SA. Par cette acquisition soumise à l’obtention de l’autorisation du...

Blachiment d’argent : le Maroc sort de la liste grise (GAFI)

Après évaluation des dispositifs mis en place par le Maroc pour lutter contre le blanchiment d’argent et le financement du terrorisme, le groupe d’action financière (GAFI) a décidé de sortir le royaume de la liste grise.

Maroc : 3,7 milliards de dirhams de subventions au secteur agricole

Le gouvernement maintient son soutien au secteur agricole. Cette année, 3,7 milliards de dirhams de subventions seront affectés au secteur, pour un investissement global de 7,4 milliards de dirhams.

Maroc : les autoroutes en projet

Le programme d’investissement de la Société nationale des autoroutes du Maroc (ADM) devrait atteindre plus de 8 milliards de dirhams pour les trois prochaines années, révèle le rapport sur les entreprises et établissements publics (EEP), annexé au...

La voiture 100% marocaine verra le jour en 2023

Le Maroc prévoit de fabriquer localement des voitures de marque marocaine. Le projet va démarrer à court terme et nécessitera un investissement 100% marocain.

Cannabis : des entreprises étrangères attendent leur autorisation au Maroc

Suite à l’adoption du projet de loi sur l’usage légal du cannabis, plusieurs investisseurs étrangers manifestent leur intérêt pour investir dans ce domaine au Maroc. Plus d’une dizaine d’entre eux attendent leurs autorisations, selon le député...

Agression de MRE en Europe : le parlement marocain interpellé

Un parlementaire du parti de l’Istiqlal vient d’appeler Nasser Bourita, ministre des Affaires étrangères et de la Coopération africaine, à agir pour combattre les attaques racistes répétées ciblant les Marocains résidant à l’étranger (MRE).

Maroc : des barons de la drogue profitent de la légalisation de la culture du cannabis

La récente légalisation de la culture du cannabis à usage thérapeutique au Maroc serait déjà source de malaise. Des observateurs alertent sur la survie de la filière, évoquant des craintes de blanchiment d’argent par des barons de la drogue.

Le Français Faurecia va créer 1400 nouveaux emplois au Maroc

L’entreprise française Faurecia, spécialisée dans la fabrication d’équipements automobiles, va renforcer sa présence au Maroc, à travers la création d’une nouvelle usine à Salé. Dans ce sens, un protocole d’accord a été signé entre le groupe et l’État.

Le Maroc va investir de plus de 13,4 MMDH dans le chemin de fer

L’Office national des chemins de fer (ONCF) a prévu un investissement de plus de 13,4 milliards de DH durant la période 2023-2025.