Bientôt la première production de cannabis thérapeutique au Maroc

14 novembre 2022 - 16h30 - Maroc - Ecrit par : S.A

Le Maroc aura bientôt sa première production de cannabis thérapeutique. C’est du moins ce qu’a affirmé le professeur Redouane Rabii, président de l’Association marocaine consultative d’utilisation du cannabis (AMCUC).

« Dans trois mois, nous aurons au Maroc la première production de cannabis thérapeutique, et pour cela, il faut une préparation du terrain avec des formations des acteurs de la santé (médecins, infirmiers et pharmaciens)", a déclaré à la SNRT le professeur Redouane Rabii lors du lancement de la 3ᵉ phase du programme de formation « Kif Takwine » sur les usages médicinaux et thérapeutiques du cannabis au profit des médecins, pharmaciens et infirmiers, samedi au siège du Pharmaacademy à Bouskoura.

À lire : Maroc : un grand pas après la légalisation de la culture du cannabis à usage médical

Il est question, au cours de cette troisième phase du programme de formation, de tirer profit des expériences mondiales réussies en matière d’usage médical du cannabis dans le système de soins et de les mettre à la disposition des patients à travers des prescriptions médicales délivrées par des médecins ou pharmaciens, en précisant les voies permettant le suivi des patients, à même de renforcer les capacités des professionnels de la santé.

À lire : Maroc : comment obtenir une licence pour planter du cannabis ?

En tout, 20 médecins et pharmaciens participent à cette formation. Ils recevront plusieurs cours dispensés par des experts et médecins internationaux venant des États-Unis et d’Israël. Ces deux pays jouissent, rappelle-t-on, d’une grande expertise dans le domaine du renforcement de l’industrie médicale sur le cannabis.

À lire : Le Maroc veut former les cultivateurs de cannabis

« Le cannabis n’est pas une plante que l’on connait, il faut connaître ses effets secondaires, ses constituants, ses dosages et surtout les indications validées actuellement par la science », a relevé le président de l’AMCUC.

Bladi.net Google News Suivez bladi.net sur Google News

Bladi.net sur WhatsApp Suivez bladi.net sur WhatsApp

Sujets associés : Santé - Bouskoura - Formation - Cannabis

Aller plus loin

Al Hoceima, Chefchaouen et Taounate cultiveront légalement le cannabis

Une nouvelle avancée dans la légalisation de la culture du cannabis au Maroc. Le gouvernement a adopté aujourd’hui un décret encadrant les activités liées à sa culture dans le...

Maroc : des drones pour surveiller les champs de cannabis

Le Maroc veut acquérir des drones pour près de deux millions de dirhams (185 000 euros) pour surveiller les plantations légales de cannabis.

Le Nord du Maroc investit dans l’avenir du cannabis

Les autorités de la commune d’Issaguen, dans la province d’Al Hoceïma, ont décidé de mobiliser près de 45 millions de dirhams pour la construction d’une zone économique dédiée à...

Maroc : d’autres régions pourront cultiver légalement le cannabis

Le gouvernement vient d’adopter le projet de décret n° 2.22.159 portant application de certaines dispositions de la loi n° 13.21 relative à l’usage légal du cannabis à des fins...

Ces articles devraient vous intéresser :

Maroc : les taxes sur les cigarettes électroniques passent à 40%

Les droits d’importation des cigarettes électroniques devraient passer de 2,5 à 40 % dès l’année prochaine. La mesure est très mal accueillie par les commerçants.

Femmes ingénieures : le Maroc en avance sur la France

Au Maroc, la plupart des jeunes filles optent pour des études scientifiques. Contrairement à la France, elles sont nombreuses à intégrer les écoles d’ingénieurs.

Samira Saïd : la retraite ?

La chanteuse marocaine Samira Saïd, dans une récente déclaration, a fait des confidences sur sa vie privée et professionnelle, révélant ne pas avoir peur de vieillir et avoir pensé à prendre sa retraite.

Diabète : les précautions pour passer un mois de Ramadan en toute sérénité

Le mois de Ramadan est un mois sacré pour les musulmans. Néanmoins, quelques précautions sont à suivre scrupuleusement par certaines personnes à risque souffrant de maladies chroniques, telles que le diabète.

Punaises de lit : la psychose atteint le Maroc

Le ministère de la Santé et de la Protection sociale a confirmé, mercredi, l’absence d’une propagation exceptionnelle des punaises de lit au Maroc. Dans un communiqué, les autorités sanitaires affirment avoir mis en place des mesures préventives en...

Kourtney Kardashian se tourne vers le Maroc pour sa ligne de produits naturels

La star de téléréalité Kourtney Kardashian, 43 ans, et son époux, le batteur du groupe de rock Blink-182, Travis Barker, 46 ans ont lancé une gamme de produits entièrement naturels, végétaliens faits notamment à base d’une ressource provenant des...

Le Maroc interdit l’importation de véhicules polluants

Le Maroc poursuit ses efforts visant à réduire l’impact de la pollution sur la santé des citoyens et sur l’environnement. Le ministère du Transport et de la logistique et le département de la Transition énergétique et du développement durable ont pris...

Ramadan et diabète : un mois sacré sous haute surveillance médicale

Le jeûne du Ramadan, pilier de l’islam, implique une abstinence de boire et de manger du lever au coucher du soleil. Si ce rite revêt une importance spirituelle majeure pour les fidèles, il n’en demeure pas moins une période à risque pour les personnes...

Chèque de garantie : ce scandale marocain

La conseillère parlementaire du parti de l’Union Nationale du Travail au Maroc (UNTM), Loubna Alaoui, a adressé une question orale au gouvernement sur la persistance de certaines pratiques illégales dans les cliniques privées, notamment l’exigence d’un...

"Lbouffa" : La cocaïne des pauvres qui inquiète le Maroc

Une nouvelle drogue appelée « Lbouffa » ou « cocaïne des pauvres », détruit les jeunes marocains en silence. Inquiétés par sa propagation rapide, les parents et acteurs de la société civile alertent sur les effets néfastes de cette drogue sur la santé...