Maroc : les entreprises ayant une flotte ne paieront pas la vignette auto

8 janvier 2021 - 19h20 - Economie - Ecrit par : I.L

Fortement impactées par la crise du coronavirus, les entreprises propriétaires de véhicules immobilisés pendant un an ou plus peuvent bénéficier d’une exonération temporaire sur un an. Tous les véhicules sont concernés à l’exception des véhicules de tourisme, autres que certains 4 × 4, les minibus et les véhicules de location.

Selon l’Économiste, les loueurs avaient suggéré dans le cadre du projet de loi de finances 2021, l’exonération de la vignette automobile par compensation pour ceux qui ont payé en 2020 à cause de l’impact économique du coronavirus. Leur requête n’a pas été retenue, indique-t-on.

Cette exonération prend en compte les entreprises qui se sont acquittées de leur taxe d’immobilisation pour l’année 2020. Par ailleurs, le montant de la vignette déjà payée l’année dernière ne peut faire l’objet de restitution malgré la mise à l’arrêt du véhicule. La même source rappelle que cette mesure avait été introduite par la loi des finances 2017. Elle permet aux personnes ou aux structures disposant d’un véhicule d’au moins 3 000 kg, immobilisé pendant un an et plus, de demander l’exonération de la taxe spéciale automobile sur les véhicules (TSAV), précise-t-on.

S’agissant des sociétés de transport touristique, de transport scolaire… contraintes à immobiliser leur flotte, en raison de la crise sanitaire, il leur sera appliqué l’article 260 bis du code général des impôts. Mais elles devront au préalable faire une demande auprès de l’administration fiscale pour en bénéficier.

« Les propriétaires ayant obtenu l’exonération peuvent demander une attestation à l’administration fiscale. Les propriétaires concernés doivent donc vérifier dans quelle mesure ils pourraient bénéficier de cette mesure », ajoute-t-on.

Bladi.net Google News Suivez bladi.net sur Google News

Bladi.net sur WhatsApp Suivez bladi.net sur WhatsApp

Sujets associés : Automobile - Vignette automobile Maroc 2021

Aller plus loin

Maroc : du nouveau pour la vignette automobile

Les Marocains peuvent désormais payer leur vignette en ligne via l’application mobile « Daribati ». Elle est téléchargeable gratuitement sur les plateformes Play Store et App...

Maroc : l’année 2020, un vrai cauchemar pour le marché de l’automobile

Les performances que prévoyait l’année 2020 dans le secteur de l’automobile, se sont vite noyées avec l’arrivée du Covid-19. Toutefois, les trois mois qui ont suivi le...

Maroc : il sera plus difficile de frauder la vignette automobile

Les acheteurs de véhicules d’occasion doivent faire preuve de vigilance à partir du 1ᵉʳ janvier 2021. Le gouvernement vient de se donner une arme redoutable contenue dans le...

Vignette automobile : prix et sanctions en cas de retard

Le dernier délai pour le paiement des vignettes automobiles est fixé au 31 janvier pour les conducteurs de véhicules de tourisme. A compter du 1er février, les retardataires...

Ces articles devraient vous intéresser :

Maroc : hausse des exportations automobiles à fin février 2023

Les exportations automobiles du Maroc ont atteint 21,6 milliards de dirhams (1,9 milliard d’euros) à fin février, soit une hausse de près de 50 % (40,5 %) par rapport à la même période de 2022.

Maroc : voici les voitures les plus vendues

Les ventes de voitures neuves au Maroc ont atteint 12 084 unités au mois de janvier, marquant une hausse de 6,63 % par rapport à janvier de l’année précédente, selon l’Association des importateurs de véhicules au Maroc (AIVAM).

Les Marocains plébiscitent encore Dacia

Le Maroc a vendu 12 084 voitures neuves à fin janvier 2024, ce qui représente une hausse de 6,63 % par rapport à la même période de l’année précédente, selon les données actualisées de l’Association des importateurs de véhicules au Maroc (AIVAM).

Maroc : des GPS pour traquer les voitures des fonctionnaires

Au Maroc, une ONG appelle à l’installation d’antennes GPS sur les véhicules de service affectés à certains fonctionnaires afin d’éviter leur utilisation à des fins privées.

Le Maroc veut produire un million de voitures par an

Un million de voitures produites par an au Maroc. C’est l’objectif du ministre de l’Industrie et du Commerce, Ryad Mezzour, d’ici 2030.

La nouvelle Porsche 911 Dakar testée au Maroc

Le tout nouveau bijou de Porsche, la 911 Dakar, a été testé au Maroc. Le véhicule, aux allures d’un tout-terrain, sera dévoilé au Salon de l’auto de Los Angeles le 16 novembre.

Le Maroc accélère la transition vers la mobilité électrique

L’Association professionnelle intersectorielle de la mobilité électrique (APIME), regroupant les principaux acteurs du secteur, ambitionne d’installer 2 500 bornes de recharge fonctionnelles pour les véhicules électriques sur l’ensemble du territoire...

Nouvelle baisse du marché automobile marocain

Après trois mois successifs de croissance, le marché automobile marocain a renoué avec la baisse des ventes au cours du mois de novembre 2022.

Une usine géante de batterie bientôt au Maroc ?

Le scientifique marocain Rachid Yazami, inventeur de l’anode graphite pour les batteries au lithium, envisage de créer deux usines destinées à la production de batteries rechargeables au lithium au Maroc.

Maroc : bond spectaculaire des exportations automobiles

Au Maroc, les exportations du secteur automobile ont atteint plus de 141,76 milliards de dirhams à fin décembre 2023, soit une augmentation de 27,4 % par rapport à l’année précédente.