Le Maroc renforce la sécurité de ses espaces maritimes

31 octobre 2020 - 19h00 - Maroc - Ecrit par : J.K

Le Maroc vient de renforcer ses efforts pour assurer la sécurité du transport dans le cadre de sa stratégie de sûreté des espaces maritimes. C’est ce qu’indique le ministre de l’Equipement et du transport, Abdelkader Amara.

L’activité de l’espace maritime marocain, le long de la Méditerranée et de l’Atlantique est très dense. "Plusieurs milliers de types de navires passent par les eaux marocaines" soit 300 navires par jour, au niveau du détroit de Gibraltar, soit pour se rendre à l’un des ports marocains, soit pour prendre une route maritime vers d’autres destinataires ", a indiqué le ministre de l’Equipement et du transport, en répondant à la question de la sécurité du fret maritime. "Au large des côtes marocaines, la densité du trafic, notamment de navires transportant des produits dangereux, est l’une des plus importantes au monde soit 24% », a-t-il souligné.

Pour mieux suivre et sécuriser la nature de ce trafic le long des côtes, l’État a mis en place un dispositif de surveillance composé d’un service de Trafic Maritime (VTS), un système d’Identification Automatique (AIS), une base de données et un Centre National de Données (LRIT). Ainsi, le suivi du trafic permet de prévenir les accidents et d’adapter des réponses à ces accidents et éventuellement en cas d’accident, mesurer les conséquences sur les plans économique, environnemental et sanitaire, fait savoir le 360.

Le Maroc a d’ailleurs un Système marocain d’information et de suivi des navires "MARIS" ayant pour but de détecter préventivement les navires susceptibles de représenter un danger pour la vie humaine en mer, la sécurité de la navigation ou la préservation de l’environnement, de recevoir les comptes rendus de navires, surtout en difficulté, d’améliorer la réactivité des autorités maritimes en cas d’accident maritime… De plus, dans le cadre de la lutte antipollution, des exercices Simulex, sont organisés pour lutter contre la pollution par hydrocarbures comme le veut le Plan d’urgence national (PUN), a révélé, Abdelkader Amara.

Bladi.net Google News Suivez bladi.net sur Google News

Bladi.net sur WhatsApp Suivez bladi.net sur WhatsApp

Sujets associés : Transports - Liaison maritime

Aller plus loin

Sebta se plaint des bateaux de pêche marocains

Des bateaux de pêche marocains naviguant sans autorisation ont été aperçus dans les eaux espagnoles près de Ceuta. Aucune réaction officielle pour l’instant, mais des habitants...

Le Ministre Amara fera-t-il les frais du scandale financier du Port de Safi ?

Le Ministre de l’Équipement, Abdelkader Amara, vient de demander une rallonge sur le délai de livraison du nouveau Port de Safi. Accusant un grand retard et des pertes d’un...

Des bateaux équipés pour le dépistage des MRE

Le Maroc a augmenté la capacité de dépistage du coronavirus à bord des bateaux autorisés pour le transport des passagers en provenance de Sète et Gênes. Le nombre de bateaux...

Maroc : l’utilisation du chalut de fond pour la pêche interdite

La loi relative à l’usage de chalut de fond dans les zones maritimes de la Méditerranée a été adoptée jeudi, en conseil de gouvernement.

Ces articles devraient vous intéresser :

Le Maroc construira 1000 km d’autoroutes d’ici 2030

Le Maroc veut saisir l’occasion de l’organisation de la coupe du monde 2030 pour moderniser le secteur des transports dans son ensemble, notamment les autoroutes.

Le Maroc va acquérir de nouveaux trains

Le Maroc s’apprête à lancer un appel d’offres international pour l’acquisition de trains et le développement d’un réseau ferroviaire local, attirant l’intérêt de géants du secteur tels, notamment français et espagnols. C’est ce qu’a révélé Mohamed...

Le Maroc et Israël consolident leur coopération dans le secteur des transports et de la Logistique

Une délégation marocaine composée d’acteurs clés du secteur des transports et de la logistique a effectué une visite de travail de trois jours à Tel-Aviv, et ce pour consolider la coopération entre le Maroc et Israël dans le secteur de la logistique.

La CTM rachète Africa Morocco Link

Le groupe d’Othman Benjelloun, O Capital Group, redistribue les cartes dans le secteur du transport maritime marocain. La Compagnie de Transports au Maroc (CTM) s’empare en effet de la participation majoritaire (51 %) d’Africa Morocco Link (AML)...