Maroc-Espagne : la coopération policière a été maintenue pendant la crise

17 avril 2022 - 17h20 - Ecrit par : A.P

La longue et grave crise diplomatique entre l’Espagne et le Maroc, qui a pris fin il y a quelques semaines après le changement de position de l’Espagne sur le Sahara et la visite de Pedro Sanchez à Rabat, n’a pas empêché les ministres de l’Intérieur des deux pays de collaborer au quotidien pour lutter contre le terrorisme et le trafic de drogue.

Le ministre de l’Intérieur espagnol, Fernando Grande-Marlaska, et son homologue marocain, Abdelouafi Laftit, ont maintenu le contact et le dialogue au quotidien durant la crise. Des sources gouvernementales espagnoles ont confirmé à El Periódico de España que les deux responsables ainsi que leurs équipes respectives ont régulièrement échangé et autant de fois que nécessaire. La « collaboration policière » entre les deux pays n’a jamais été rompue. Bien au contraire, elle a maintenu le même niveau d’intensité, assurent-elles.

À lire : L’Espagne dément la suspension de la coopération policière avec le Maroc

Même après l’arrivée en Espagne du chef du Front Polisario, Brahim Ghali, et la crise migratoire de Ceuta qui s’en est suivie, le ministre espagnol était le seul de l’Exécutif espagnol à continuer à échanger avec son homologue marocain. Depuis sa prise de fonction en 2018, Marlaska a déjà eu 14 rencontres avec Laftit. Cette communication permanente avec le Maroc est fondamentale pour l’Espagne et l’Europe pour faire face au terrorisme djihadiste.

À lire : Maroc-Espagne : reprise « spectaculaire » de la coopération policière

Dans une lettre adressée au roi Mohammed VI en date du 14 mars, Pedro Sanchez a exprimé le soutien de l’Espagne au plan marocain d’autonomie du Sahara, considéré comme « la base la plus sérieuse, réaliste et crédible pour résoudre le conflit ». Le 7 avril, il a effectué une visite à Rabat, laquelle marque le début d’une « nouvelle étape » dans la relation entre les deux pays, basée sur la transparence et le respect mutuel.

Tags : Espagne - Abdelouafi Laftit - Diplomatie - Coopération

Aller plus loin

L’Espagne nomme un conseiller de l’intérieur à son ambassade au Maroc

Le commissaire général des étrangers, Juan Enrique Taborda, vient d’être nommé conseiller de l’intérieur à l’ambassade d’Espagne à Rabat.

Maroc-Espagne : une nouvelle coopération policière entre en vigueur le 30 avril

Alors que Pedro Sanchez est en visite au Maroc, le Journal officiel de l’État (BOE) a publié ce jeudi un accord entre l’Espagne et le Maroc sur la coopération en matière de...

Maroc-Espagne : rencontre entre les ministres de l’Intérieur, en pleine crise avec l’Algérie

Le ministre de l’Intérieur espagnol, Fernando Grande-Marlaska, rencontre ce mercredi son homologue marocain, Abdelouafi Laftit, au siège du ministère. Les questions liées aux flux...

Maroc-Espagne : reprise « spectaculaire » de la coopération policière

Les effets positifs de la décision du gouvernement espagnol de soutenir le plan marocain d’autonomie du Sahara se font déjà sentir. Des officiers supérieurs de la police et de la...

Nous vous recommandons

Marrakech : les touristes irrités par la hausse vertigineuse des prix

À Marrakech, les prix s’envolent au grand désarroi des citoyens et même des touristes qui ne comprennent pas cette surenchère entretenue par des commerçants cupides et des prestataires qui gonflent à souhait le coût de leurs différents...

Badr Hari chute dans le classement Glory

Badr Hari a perdu plusieurs places dans le classement de l’organisation de kickboxing Glory, après sa défaite face au Polonais Arkadiusz Wrzosek le weekend dernier à Rotterdam.

Informatique : l’École 1337 parmi les 5 meilleures du monde

L’École marocaine de coding 1337 s’est classée première en Afrique et 5ᵉ au niveau mondial, lors du CodinGame Spring Challenge 2022.

Le Maroc va acheter le système de défense électronique « Alinet » israélien

Le Maroc veut acquérir le système de guerre électronique « Alinet » auprès de la société internationale israélienne Elbit. Il permettra de collecter les renseignements des signaux radar et de déterminer les fréquences des systèmes de défense...

Maroc : le service militaire obligatoire reprend en 2022

Suspendu à cause du Covid-19, le service militaire va finalement reprendre l’année prochaine. Quelque 20 000 citoyens vont constituer le prochain contingent des assujettis au service, un chiffre en hausse par rapport à l’édition...

Maroc : Aya Gold & Silver réalise de belles performances

La société canadienne Aya Gold & Silver a enregistré de belles performances au deuxième trimestre 2021. Sa production d’argent au Maroc a augmenté de 219 %.

Les engrais du Maroc, à teneur élevée en cadmium, interdits dans l’UE

Les engrais phosphatés du Maroc et d’autres pays contenant plus de 60 milligrammes de cadmium par kilo ne sont plus autorisés sur le marché de l’Union européenne, selon une décision communautaire récemment entrée en...

Sahara : Christopher Ross charge à nouveau le Maroc

Après avoir accusé le Maroc d’être à l’origine de son départ de la Mission des Nations Unies pour l’organisation d’un référendum au Sahara occidental (MINURSO) en 2017, le diplomate américain Christopher Ross revient à la charge. Il a toujours soutenu le...

Maroc : course contre la montre pour sauver Rayan

Au Maroc, les secouristes sont mobilisés pour sauver Rayan, un garçonnet de 5 ans, coincé dans un puits profond de 45 cm de diamètre depuis mardi dernier, après une chute accidentelle. Une véritable course contre la...

Algésiras dénonce le « désintérêt » du gouvernement espagnol après l’annulation de Marhaba

Le conseil municipal d’Algésiras (Cadix), dirigé par José Ignacio Landaluce (PP), a dénoncé samedi, le « désintérêt » du gouvernement central (PSOE et Podemos) pour la ville et a rappelé le rôle important du port de la ville en tant que maillon essentiel dans le...