L’Espagne dément la suspension de la coopération policière avec le Maroc

26 mai 2021 - 21h30 - Espagne - Ecrit par : P. A

L’Espagne « poursuit sa coopération avec le Maroc » dans la lutte contre l’immigration, a assuré mercredi, Fernando Grande-Marlaska, le ministre espagnol de l’Intérieur, en réponse à une question des députés au sujet de la crise diplomatique ouverte avec le Maroc, après l’arrivée massive de migrants marocains à Ceuta en début de semaine dernière.

« La crise avec le Maroc n’a conduit à aucune suspension de la coopération entre nos deux pays », a indiqué mercredi Fernando Grande-Marlaska, le ministre espagnol de l’Intérieur, en réponse aux propos du député Ignacio Gil Lázaro du parti d’extrême droite Vox qui dénonçait l’« invasion » des migrants marocains à Ceuta. « Vous allez même jusqu’à attaquer sur les réseaux sociaux, Luna, la bénévole de la Croix-Rouge qui a embrassé et réconforté un migrant, simplement parce qu’elle a défendu des valeurs qui nous rendent tous meilleurs », a déploré Grande-Marlaska dans sa réponse, ajoutant que l’État continue de veiller à la défense des frontières et des droits de tous ». Grande-Marlaska, déplorant aussi la « mauvaise blague » de Vox sur les réseaux sociaux, a demandé à Gil Lázaro « d’élargir ses sources d’information » et d’arrêter de profiter de toute situation pour « critiquer le gouvernement ».

La députée ERC María Carvalho Dantas, quant à elle, a interpellé le gouvernement sur la « violence » policière dont sont victimes les migrants en général et le manque de protection des migrants mineurs arrivés en masse à Ceuta. Dans sa réponse, Grande-Marlaska a rassuré que la police de Ceuta a été renforcée et qu’un « mécanisme de retour immédiat des personnes qui n’ont pas le droit d’asile » a été mis en place au profit des mineurs et des groupes vulnérables.

Cette action « rapide, coordonnée, efficace et énergique pour la défense de nos frontières et des valeurs et droits démocratiques de tous », s’est ressentie à l’occasion du sauvetage d’un bébé par un plongeur de la Garde civile, a souligné Grande-Marlaska, assurant que « tout le monde dans cette salle, sauf Vox, reconnait le travail mené par les forces et organes de sécurité de l’État, les forces armées, la Croix-Rouge et les organisations civiles pour la défense des frontières et des droits ».

Bladi.net Google News Suivez bladi.net sur Google News

Bladi.net sur WhatsApp Suivez bladi.net sur WhatsApp

Sujets associés : Immigration clandestine - Espagne - Ceuta (Sebta)

Aller plus loin

Le président du parti d’extrême droite Vox indésirable à Ceuta

Santiago Abascal, le président du parti d’extrême droite Vox, n’est pas le bienvenu à Ceuta. Plusieurs centaines de personnes ont investi une place de l’enclave espagnole pour...

Karima Benyaich tacle la cheffe de la diplomatie espagnole

Karima Benyaich, ambassadrice du Maroc à Madrid a réagi aux dernières déclarations d’Arancha Gonzales Laya, ministre des Affaires étrangères, de l’Union européenne et de la...

Coopération policière : Ignorée par le Maroc, l’Espagne se tourne vers la France

Face au refus du Maroc de reprendre la coopération policière avec l’Espagne, les services secrets espagnols ont dû se tourner vers la France pour continuer à recevoir des...

Affaire Brahim Ghali : Vox demande de « punir » le Maroc

Le parti d’extrême droite Vox a demandé au gouvernement espagnol de sanctionner le Maroc parce qu’il aurait « autorisé l’arrivée de dizaines d’immigrants clandestins » via...

Ces articles devraient vous intéresser :

Des Marocains à la rue : la détresse d’une famille en Espagne

Un couple marocain et ses trois filles mineures âgées de 12, 8 et 5 ans sont arrivés clandestinement à Pampelune en provenance du Maroc il y a un mois, cachés dans une remorque chargée de légumes. Sans ressources ni aide, ils sont à la rue depuis...

Des soldats marocains accusés d’avoir tiré à balles réelles sur des migrants

L’Espagne a ouvert une enquête concernant des allégations de tirs sur des migrants tentant de rejoindre les îles Canaries depuis le Maroc. Une association caritative affirme que des soldats marocains auraient ouvert le feu sur ces migrants,...

Forte augmentation de demandeurs d’asile marocains en Europe

L’Union européenne a enregistré en 2022 un nombre record de demandes d’asile. Parmi les demandeurs, de nombreux Marocains dont le nombre a bondi.

Ouverture exceptionnelle de la frontière entre le Maroc et l’Algérie

La frontière entre l’Algérie et le Maroc a été exceptionnellement ouverte cette semaine pour permettre de rapatrier le corps d’un jeune migrant marocain de 28 ans, décédé par noyade en Algérie.

Éric Ciotti met en avant les liens « très puissants » entre le Maroc et la France

Le président du parti Les Républicains, Éric Ciotti, a plaidé pour la réparation des erreurs passées et critiqué le manque de considération envers le Maroc. Dans une déclaration à la presse, M. Ciotti a souligné l’importance des liens « très puissants...

Les Marocains parmi les plus expulsés d’Europe

Quelque 431 000 migrants, dont 31 000 Marocains, ont été expulsés du territoire de l’Union européenne (UE) en 2022, selon un récent rapport d’Eurostat intitulé « Migration et asile en Europe 2023 ».

En réponse au Qatargate, le Maroc ne respecte plus les accords de renvoi des déboutés d’asile

Depuis l’éclatement du scandale de corruption connu sous le nom de « Qatargate », les difficultés pour renvoyer les Marocains déboutés de leur demande d’asile vers leur pays d’origine se sont accrues.