Le président du parti d’extrême droite Vox indésirable à Ceuta

25 mai 2021 - 20h00 - Espagne - Ecrit par : J.K

Partager avec Whasapp Partager avec Telegram

Santiago Abascal, le président du parti d’extrême droite Vox, n’est pas le bienvenu à Ceuta. Plusieurs centaines de personnes ont investi une place de l’enclave espagnole pour marquer leur opposition à sa venue, invoquant des risques de troubles.

Santiago Abascal n’a pu avoir droit à son meeting, lundi soir, à Ceuta, rapporte RFI, indiquant qu’en lieu et place, il a juste placé quelques mots devant la presse à l’intérieur de son hôtel, pour dire tout le mal qu’il pense de l’entrée de 10 000 personnes sur le territoire espagnol, dont il dit défendre les frontières sûres et militarisées.

L’homme politique a déploré l’interdiction de son rassemblement ainsi que la contre-manifestation devant son hôtel dont l’entrée était ceinturée par un cordon policier face à quelques-uns de ses partisans. Parmi ceux-ci, se distinguait un, le drapeau espagnol levé, lâchant : « Les gens qui sont âgés comme moi ont l’impression que c’est comme ce qui s’est passé dans le Sahara, la marche verte. Lundi 17 mai, il n’y a pas eu école, des commerces étaient fermés. Et aujourd’hui encore, on a peur ! ».

Sur place, poursuit la même source, il y avait aussi des manifestants hostiles au leader d’extrême droite, en effectif plus important, scandant « lâche », « raciste », ou encore « fasciste ». Une jeune femme voilée était remarquable avec dans ses mains, l’écriteau « made in Spain » (fabriqué en Espagne, en anglais).

« Nous avons quatre cultures ici, qui ont toujours bien vécu ensemble. Et ce monsieur vient répandre la haine en profitant d’une situation que dès le début il a qualifiée d’invasion. Maintenant, nous avons vu que ce sont des enfants. Il veut créer de la haine ici, mais on ne le laissera pas faire ! », s’est exclamée une autre femme prenant part à la manifestation.

Vers 21h30, la police a réussi à faire échec à la tentative d’une cinquantaine de manifestants d’entrer dans l’hôtel dont l’entrée a subi les assauts des mécontents les mains chargées d’œufs pourris, conclut le média.

Sujets associés : Immigration clandestine - Espagne - Ceuta (Sebta)

Suivez Bladi.net sur Google News

Aller plus loin

Crise migratoire : le président de Vox demande à l’UE de protéger sa frontière avec le Maroc

Face à « l’invasion » migratoire de Ceuta, le président du parti d’extrême droite espagnol Vox, Santiago Abascal, demande à l’Union européenne de prendre ses responsabilités en...

Vox, spécialiste des fake news sur les Marocains

L’insécurité et l’islamisation de la Catalogne. Ce sont les deux principaux thèmes développés par le parti d’extrême droite VOX au cours de cette campagne électorale. Le parti ne rate...

Le parti d’extrême droite Vox veut un mur entre le Maroc et Ceuta

L’idée défendue par le porte-parole du parti d’extrême droite Vox, Carlos Verdejo, d’ériger un mur à la frontière pour protéger Ceuta d’une «  révolution au Maroc  » a surpris tous les...

Vox demande d’expulser une députée de Ceuta au Maroc

Le porte-parole de Vox à l’Assemblée de Ceuta, Carlos Verdejo, a demandé « d’expulser » au Maroc la députée et porte-parole du Mouvement pour la dignité et la citoyenneté (MDyC),...

Nous vous recommandons

Immigration clandestine

Le juge alerte sur la situation dégradante des migrants mineurs à Ceuta

Le nouveau juge des mineurs, Eduardo Esteban, a dénoncé les mauvaises conditions des migrants mineurs arrivés en masse à Ceuta les 17 et 18 mai. Une situation qui certes « a toujours existé », mais qui devient de plus en plus...

Italie : un Marocain à la tête d’un réseau exploitant illégalement des migrants

Les agents de la protection du travail en Italie ont arrêté un ressortissant marocain qui servait d’intermédiaire dans l’exploitation de travailleurs marocains dans des champs agricoles situés dans le nord du...

Immigration : l’Espagne signe un chèque de 30 millions d’euros pour le Maroc

Le gouvernement espagnol va approuver ce mardi en Conseil des ministres l’octroi d’une aide d’un montant de 30 millions d’euros au Maroc pour lutter contre l’immigration clandestine et le trafic d’êtres...

Gestion des flux migratoires : Frontex salue la bonne coopération du Maroc

Le Maroc demeure un grand partenaire de l’Europe dans sa gestion des flux migratoires. Ainsi, l’arrivée massive des migrants à Sebta n’est qu’un «  incident  » vite résolu, a déclaré le premier responsable de Frontex, Fabrice...

Immigrer clandestinement en Espagne, c’est « comme payer pour mourir »

Saad Kataloni, 19 ans, et Bouaza Ben Anaya sont deux Marocains qui ont tenté d’immigrer en Espagne au péril de leurs vies. Aujourd’hui, ils sont convaincus que ce n’est pas la meilleure option face au chômage qui sévit au...

Espagne

Le FC Barcelone ne compte pas lâcher Ez Abde

Le sélectionneur du FC Barcelone, Xavi Hernandez, n’entend pas se séparer d’Abdessamad Ezzalzouli, sa nouvelle pépite d’origine marocaine, qui devrait être convoqué par la sélection nationale marocaine pour prendre part à la Coupe d’Afrique des nations prévue...

Casablanca parmi les meilleures destinations pour le télétravail

Casablanca fait partie des meilleures destinations des Espagnols pour le télétravail, selon une étude de Wise analysant le coût de la vie d’une centaine de villes dans 67 pays qui ont des fuseaux horaires compatibles avec celui de...

Comme l’année dernière, la RTVE n’enverra pas de journalistes à Tindouf

Radio Televisión Española (RTVE) ne dépêchera pas de reporters au festival du film Fisahara qui se tient cette semaine dans les camps de Tindouf (Algérie), a annoncé la direction de la chaîne.

Ceuta et Melilla étouffées par le Maroc

Les villes de Ceuta et Melilla subissent depuis des années la pression économique du Maroc. Étouffées, elles estiment être laissées à leur sort par le gouvernement espagnol. Selon les autorités locales des deux villes, il est temps d’envisager des solutions...

Pêche : l’Espagne appelle à une ratification rapide de l’accord UE-Maroc

Le ministre espagnol de l’Agriculture, de l’alimentation et de l’environnement, Miguel Arias Cañete, participant à la Conférence sur l’agriculture qui se tient à Meknès, a exprimé la « préoccupation » de l’Espagne au sujet de l’entrée en vigueur du nouvel accord...

Ceuta (Sebta)

L’Espagne envoie trois frégates dans les eaux proches du Maroc

Face à la persistance des revendications du Maroc sur Sebta et Melilla, l’Espagne a décidé de renforcer sa présence dans les eaux des deux villes autonomes.

L’Espagne craint que le Maroc revendique l’Andalousie

La ministre porte-parole du gouvernement espagnol, Isabel Rodriguez, a réitéré jeudi la satisfaction de l’Exécutif pour avoir changé de position sur le Sahara, soulignant que cette décision vise à défendre les intérêts des Espagnols en général et de Ceuta,...

A Bab Sebta, l’angoissante attente des mamans

L’angoisse gagne les rangs de nombreuses mères marocaines qui attendent le retour de leurs enfants qui ont pris part à l’expédition à la nage ou à pied vers Ceuta. Elles sont sans nouvelles et ne savent pas ce qu’ils sont devenus, s’ils ont été hébergés...

Melilla : De Castro souhaite une reprise de la coopération avec le Maroc en 2022

Le président de Melilla, Eduardo de Castro, espère une réouverture de la frontière et une reprise des relations avec le Maroc dès l’année prochaine.

Les douanes de Sebta et Melilla rouvriront le 23 janvier prochain

Après plusieurs années de fermeture, les bureaux de douane de Sebta et Melilla rouvriront le 23 janvier prochain, soit une semaine avant la tenue de la réunion de haut niveau Maroc-Espagne, prévue les 1ᵉʳ et 2 février à...