Le président du parti d’extrême droite Vox indésirable à Ceuta

25 mai 2021 - 20h00 - Espagne - Ecrit par : J.K

Santiago Abascal, le président du parti d’extrême droite Vox, n’est pas le bienvenu à Ceuta. Plusieurs centaines de personnes ont investi une place de l’enclave espagnole pour marquer leur opposition à sa venue, invoquant des risques de troubles.

Santiago Abascal n’a pu avoir droit à son meeting, lundi soir, à Ceuta, rapporte RFI, indiquant qu’en lieu et place, il a juste placé quelques mots devant la presse à l’intérieur de son hôtel, pour dire tout le mal qu’il pense de l’entrée de 10 000 personnes sur le territoire espagnol, dont il dit défendre les frontières sûres et militarisées.

L’homme politique a déploré l’interdiction de son rassemblement ainsi que la contre-manifestation devant son hôtel dont l’entrée était ceinturée par un cordon policier face à quelques-uns de ses partisans. Parmi ceux-ci, se distinguait un, le drapeau espagnol levé, lâchant : « Les gens qui sont âgés comme moi ont l’impression que c’est comme ce qui s’est passé dans le Sahara, la marche verte. Lundi 17 mai, il n’y a pas eu école, des commerces étaient fermés. Et aujourd’hui encore, on a peur ! ».

Sur place, poursuit la même source, il y avait aussi des manifestants hostiles au leader d’extrême droite, en effectif plus important, scandant « lâche », « raciste », ou encore « fasciste ». Une jeune femme voilée était remarquable avec dans ses mains, l’écriteau « made in Spain » (fabriqué en Espagne, en anglais).

« Nous avons quatre cultures ici, qui ont toujours bien vécu ensemble. Et ce monsieur vient répandre la haine en profitant d’une situation que dès le début il a qualifiée d’invasion. Maintenant, nous avons vu que ce sont des enfants. Il veut créer de la haine ici, mais on ne le laissera pas faire ! », s’est exclamée une autre femme prenant part à la manifestation.

Vers 21h30, la police a réussi à faire échec à la tentative d’une cinquantaine de manifestants d’entrer dans l’hôtel dont l’entrée a subi les assauts des mécontents les mains chargées d’œufs pourris, conclut le média.

Sujets associés : Immigration clandestine - Espagne - Ceuta (Sebta)

Aller plus loin

Vox ne veut plus d’imams marocains à Ceuta

Le parti d’extrême droite Vox a présenté une proposition de loi à l’Assemblée pour demander le remplacement de tous « les imams payés par le Maroc » par d’autres « entièrement...

Un parti espagnol demande l’annulation de l’Opération Marhaba 2021

En réaction à l’attitude du Maroc qui a laissé des milliers de migrants arriver à Ceuta, provoquant une crise migratoire inédite, le parti d’extrême droite Vox a demandé au...

Espagne : l’extrême droite fustige l’hébergement de mineurs marocains

La question des migrants mineurs marocains qui ont débarqué sur les côtes espagnoles, ces dernières 48 heures, continue de diviser la classe politique en Espagne. Le parti...

Vox, spécialiste des fake news sur les Marocains

L’insécurité et l’islamisation de la Catalogne. Ce sont les deux principaux thèmes développés par le parti d’extrême droite VOX au cours de cette campagne électorale. Le parti...

Ces articles devraient vous intéresser :

Des Marocains à la rue : la détresse d’une famille en Espagne

Un couple marocain et ses trois filles mineures âgées de 12, 8 et 5 ans sont arrivés clandestinement à Pampelune en provenance du Maroc il y a un mois, cachés dans une remorque chargée de légumes. Sans ressources ni aide, ils sont à la rue depuis...

Europe : diminution des flux migratoires irréguliers en provenance du Maroc

Les flux migratoires irréguliers en provenance du Maroc vers l’Europe ont diminué au cours des derniers mois. C’est ce qu’indiquent les données de l’Agence européenne des frontières, Frontex.

Drame de Nador : les recommandations de l’ONU au Maroc et à l’Espagne

L’Organisation des nations unies tient également à ce que le drame de Nador ne se répète plus jamais. C’est dans ce cadre que le Mécanisme international indépendant pour la justice et l’égalité raciale des Nations unies envisage d’émettre des...

Immigration : l’aide européenne est « en deçà » des dépenses du Maroc

Le directeur de la migration et de la surveillance des frontières au ministère marocain de l’Intérieur, Khalid Zerouali, a déclaré que les 500 millions d’euros d’aide de l’Union européenne pour lutter contre l’immigration illégale pour la période...

Les Marocains parmi les plus expulsés d’Europe

Quelque 431 000 migrants, dont 31 000 Marocains, ont été expulsés du territoire de l’Union européenne (UE) en 2022, selon un récent rapport d’Eurostat intitulé « Migration et asile en Europe 2023 ».

Ouverture exceptionnelle de la frontière entre le Maroc et l’Algérie

La frontière entre l’Algérie et le Maroc a été exceptionnellement ouverte cette semaine pour permettre de rapatrier le corps d’un jeune migrant marocain de 28 ans, décédé par noyade en Algérie.

Forte augmentation de demandeurs d’asile marocains en Europe

L’Union européenne a enregistré en 2022 un nombre record de demandes d’asile. Parmi les demandeurs, de nombreux Marocains dont le nombre a bondi.

Des soldats marocains accusés d’avoir tiré à balles réelles sur des migrants

L’Espagne a ouvert une enquête concernant des allégations de tirs sur des migrants tentant de rejoindre les îles Canaries depuis le Maroc. Une association caritative affirme que des soldats marocains auraient ouvert le feu sur ces migrants,...

Éric Ciotti met en avant les liens « très puissants » entre le Maroc et la France

Le président du parti Les Républicains, Éric Ciotti, a plaidé pour la réparation des erreurs passées et critiqué le manque de considération envers le Maroc. Dans une déclaration à la presse, M. Ciotti a souligné l’importance des liens « très puissants...

En réponse au Qatargate, le Maroc ne respecte plus les accords de renvoi des déboutés d’asile

Depuis l’éclatement du scandale de corruption connu sous le nom de « Qatargate », les difficultés pour renvoyer les Marocains déboutés de leur demande d’asile vers leur pays d’origine se sont accrues.