Recherche

Maroc-Espagne : Pour un projet commun !

© Copyright : DR

25 septembre 2003 - 10h11 - Monde - Par:

"Les entrepreneurs marocains et espagnols pourront contribuer ensemble à la création d’un espace méditerranéen prospère et bénéfique pour les deux rives", estime le ministre délégué chargé des affaires économiques et générales et de la mise à niveau de l’économie, M. Abderrazak El Mossadeq.

M. El Mossadeq, qui intervenait lors d’un débat organisé par le Forum Inter économie sur "l’Espagne et le Maroc : l’investissement dans un futur commun" et au cours d’une conférence de presse, a invité les entrepreneurs espagnols à saisir les opportunités offertes par le marché, la législation et l’environnement économique favorable du marché marocain pour investir dans les différents secteurs.
Le Maroc a mis en oeuvre une série de réformes pour assurer l’ouverture sur les marchés extérieurs, a indiqué le Ministre, qui a appelé les opérateurs à investir dans tous les secteurs productifs pour la "construction d’un projet commun entre le Maroc et l’Espagne".
Le Ministre a toutefois relevé que l’Espagne se trouve au 5ème rang parmi les investisseurs au Royaume, alors qu’elle est son deuxième partenaire commercial. Pour cela, il a appelé à mettre à profit la proximité géographique pour "instaurer un voisinage correct de paix et d’amitié" et un "espace commun de richesse."
M. El Mosdadeq s’est félicité, d’autre part, de l’intégration dans l’économie marocaine de nombreuses entreprises espagnoles qui ont opté pour la "relocalisation" d’une partie de leurs activités. Il a souhaité que l’Europe joue par le biais de l’Espagne à l’égard du Maroc le même rôle que les Etats-Unis ont assumé en faveur de l’Amérique Latine et le Japon en faveur de l’Asie du Sud Est.

Des potentialités méconnues

"Le Maroc peut ainsi être une bonne alternative pour l’expansion de l’entreprise européenne", a dit le Ministre, qui a déploré le fait que les potentialités économiques du Royaume ne soient pas suffisamment connues par les entrepreneurs espagnols.

Il a ainsi énuméré certains secteurs de pointe au Maroc dont la production est commercialisée à une très grande échelle tels ceux des composants électroniques, de la câblerie électrique pour voitures, l’industrie de maintenance aéronautique et la confection.

M. El Mossadeq a par ailleurs affirmé que les flux touristiques et des investissements se sont maintenus à leur rythme normal, après les attentats terroristes du 16 mai dernier à Casablanca, ce qui traduit, à ses yeux "le degré de confiance dont jouit le Royaume auprès des investisseurs et des marchés touristiques traditionnels".

A l’heure de la mondialisation en cours, les entreprises espagnoles sont désormais tenues de prospecter de nouveaux créneaux au Maroc, a dit le Ministre, ajoutant que la "relocalisation de leurs activités au Royaume peut leur offrir de nouvelles capacités de développement".

Au Maroc, a-t-il dit, l’administration ne ménage aucun effort pour mettre à la disposition des investisseurs toutes les facilités nécessaires et les inciter à réaliser leurs projets, émettant l’espoir de voir les entrepreneurs espagnols opérer en grand nombre dans le secteur agricole marocain.

Un exemple à suivre

Le Ministre a également souligné l’importance des transferts des Marocains Résidant à l’Etranger (RME) et a particulièrement cité le cas d’un RME qui a créé une entreprise de textiles au Maroc employant 6.500 personnes.

M. El Mossadeq a enfin annoncé la tenue les 11 et 12 décembre prochain d’une rencontre internationale au Royaume sur "l’investissement, la culture et la civilisation".

Un homme d’affaires espagnol a pour sa part exposé le cas de son groupe économique dont le chiffre d’affaires a fortement augmenté depuis son installation au Maroc, en l’espace de quelques années.

Cette rencontre s’est déroulée en présence notamment de l’ambassadeur du Maroc en Espagne, M. Abdeslam Baraka, de décideurs économiques, d’opérateurs et de présidents d’associations professionnelles, d’entrepreneurs opérant au Maroc et de représentants des médias spécialisés.

MAP

Mots clés: Espagne , Politique économique

Bladi.net

Bladi.net - 2022 - - A Propos - Contact