Recherche

Maroc : le gouvernement met fin à l’usage anarchique des véhicules de l’Etat

© Copyright : DR

24 juin 2021 - 14h40 - Société - Par: A.T

Fini l’utilisation anarchique des véhicules de service dans l’administration publique. Désormais, tout fonctionnaire bénéficiaire ne doit l’utiliser que pour les déplacements professionnels et pour les trajets domicile-lieu de travail. Un registre est déposé dans les communes et administrations local pour recueillir le nombre de kilomètres parcourus et la quantité de carburant consommée.

Cette décision prise par le ministre de l’Intérieur, Abdelouafi Laftit s’inscrit dans le cadre de la rationalisation des dépenses de l’État, fait savoir Al Massae qui ajoute que la note publiée à cet effet, donne injonctions aux walis et aux gouverneurs de la faire respecter sur leur territoire de compétence.

Force est de constater que le parc automobile de l’État connaît une dégradation accentuée du fait de l’usage privé des véhicules de service, ce qui reste interdit d’après les textes qui régissent le monde du travail. Les informations parvenues au ministère, font état d’une gestion anarchique de ce parc créant des dépenses incontrôlées, indique le circulaire.

Désormais, les véhicules de service ne peuvent être utilisés à des fins personnelles, le weekend ou en période de congés. Et pour s’assurer du respect de ces consignes, l’autorité a mis en place des commissions dûment mandatées pour contrôler l’usage fait de ces véhicules, précise la même source.

À lire : Abdelouafi Laftit menace

Par ailleurs, les préfets de police et chefs de district, les services de police ont reçu des directives pour s’assurer qu’un véhicule de service ne doit, sans aucun prétexte, se retrouver en circulation en dehors des limites de la juridiction territoriale de l’administration ou l’instance publique dont il relève.

Le ministère a donc décidé de mettre fin, avec toute la fermeté qu’il faut, à cette situation. Les véhicules ne doivent circuler que pendant les heures et les jours de travail. Pour tout déplacement la destination dûment inscrite sur l’ordre de service doit être respectée. Tout déplacement extraordinaire doit faire l’objet d’une autorisation spéciale.

Mots clés: Ministère de l’Intérieur Maroc , Automobile , Administration , Direction Générale de la Sûreté Nationale (DGSN)

Bladi.net

Bladi.net - 2021 - - A Propos - Contact