Abdelouafi Laftit menace

27 juin 2020 - 15h30 - Maroc - Ecrit par : I.L

Partager avec Whasapp Partager avec Telegram

La colère gronde dans les foyers marocains au sujet des dernières factures d’eau et d’électricité distribuées par les sociétés qui en assurent la gestion déléguée. Craignant des manifestations, le ministre de l’Intérieur a rappelé à l’ordre ces sociétés.

Les factures fantaisistes émises par ces sociétés doivent être corrigées. Elles ont été établies non pas sur la base du relevé des compteurs mais plutôt sur des estimations propres à ces sociétés déléguées.

À ce titre, une mise en garde sévère leur a été adressée par le ministre de l’Intérieur. Ce rappel à l’ordre d’Abdelouafi Laftit intervient par crainte d’un mouvement social alors que le Royaume amorce un déconfinement progressif .

Pour rappel, la distribution d’eau et d’électricité au Maroc est assurée par des sociétés de gestion déléguées. Il s’agit de Lydec dans la région de Casablanca, Rédal dans la région de Rabat et Amendis dans plusieurs villes du Nord. Quant à l’ONEE, établissement public, il assure le service dans les autres villes et notamment dans le milieu rural.

Sujets associés : Eau - Energie - Abdelouafi Laftit - Ministère de l’Intérieur (Maroc) - Coronavirus au Maroc (Covid-19)

Suivez Bladi.net sur Google News

Aller plus loin

Maroc : des factures d’électricité très salées

Depuis quelques jours, les clients de l’Office national d’eau et d’électricité (ONEE) et des sociétés délégataires sont fixés sur leur consommation réelle. Après trois mois, les...

Maroc : le gouvernement met fin à l’usage anarchique des véhicules de l’Etat

Fini l’utilisation anarchique des véhicules de service dans l’administration publique. Désormais, tout fonctionnaire bénéficiaire ne doit l’utiliser que pour les déplacements...

Nous vous recommandons

Eau

Les bénéfices du Maroc suite aux accords avec Israël et les Etats-Unis

L’aviation civile, l’innovation, le développement des ressources en eau, les finances et l’investissement… Ce sont des points forts des accords que le Maroc a signés avec les États-Unis et avec Israël. Le ministre des Affaires étrangères, de la Coopération...

La pénurie d’eau menace–t-elle le Maroc ?

Le Maroc traverse une crise aigüe du stress hydrique. Le Royaume occupe le 23e rang des pays les plus menacés par les pénuries d’eau, selon le dernier rapport du World Resources Institute (WRI).

Les États-Unis débloquent 100 millions USD pour les petites entreprises marocaines

Un fonds de 100 millions USD dédié aux petites entreprises marocaines a été créé par les États-Unis. L’initiative émane de l’International Development Finance Corporation (DFC) en collaboration avec SEAF...

La station de dessalement de Chtouka Aït Baha est prête

Depuis le 14 mai, la station de dessalement de Chtouka Aït Baha subit des essais qui vont durer trois mois. Sa mise en service est prévue fin octobre 2021.

L’eau Aïn Ifrane est à vendre

Le groupe français Castel, spécialisé dans la fabrication et la commercialisation de bières et boissons gazeuses en Afrique, envisage de céder ses marques d’eau africaines, dont la Marocaine Aïn Ifrane.

Energie

Energie éolienne : le potentiel du Maroc reconnu par la Banque mondiale

Le Programme d’assistance à la gestion du secteur énergétique de la Banque mondiale, en partenariat avec la Société financière internationale, a réalisé une analyse sur les marchés émergents de l’éolien offshore. Le rapport de cette étude révèle que le Maroc...

L’ONU salue les efforts du Maroc en matière d’énergies renouvelables

Lors de la présentation d’un nouveau rapport des Nations-Unies sur l’environnement, Inger Andersen, directrice exécutive du PNUE a salué les efforts du Maroc dans le secteur des énergies renouvelables. Selon elle, le royaume est un exemple en matière de...

Maroc : le vol d’électricité coûte chaque année 1 milliard de dirhams à l’ONEE

Au Maroc, le sabotage des installations électriques, le pillage des équipements et le détournement d’électricité créent à l’État des pertes annuelles estimées à près d’un milliard de dirhams, soit environ 94 millions...

Grupotec quitte le Maroc à cause « d’obstacles administratifs »

La société d’ingénierie Grupotec a décidé de fermer son bureau au Maroc et de renforcer sa présence en Europe et notamment en Espagne, où elle a d’importants projets en construction et en développement dans le secteur des énergies...

Le parc éolien Nassim Koudia Al Baida double sa capacité

Les travaux du repowering du parc éolien Nassim Koudia Al Baida seront bientôt lancés. Le financement de ce projet initié par l’Office National de l’Électricité et de l’Eau Potable (ONEE) vient d’être bouclé et la mise en exploitation est prévue au 2ᵉ...

Abdelouafi Laftit

Une bonne nouvelle pour les restaurateurs marocains

Le ministère de l’Intérieur, Abdelouafi Laftit a donné une suite favorable à la requête des propriétaires des restaurants en les autorisant à ouvrir jusqu’à minuit. Il avait été décidé qu’ils ferment à 23 heures dans le cadre des mesures d’assouplissement du...

Maroc : les élections ne seront pas reportées, promet Abdelouafi Laftit

Les élections prévues au Maroc l’année prochaine ne seront pas reportées. C’est la promesse faite par le ministre de l’Intérieur, qui présidait une réunion avec les chefs des partis.

Maroc : les élections maintenues au 8 septembre

Alors que des rumeurs font état d’un éventuel report des élections communales et législatives à cause de la propagation du coronavirus dans le royaume, Abdelouafi Laftit, ministre de l’Intérieur rassure. Ces élections auront bien lieu le 8 septembre...

Abdelouafi Laftit demande aux communes de « se serrer la ceinture »

Dans une circulaire adressée aux walis des régions et aux gouverneurs des préfectures et provinces, Abdelouafi Laftit, ministre de l’Intérieur, demande aux présidentes et présidents de communes de rationaliser la gestion des budgets communaux pour l’année...

Quid des conditions d’importations de drones au Maroc ?

Au Maroc, l’importation de drones est soumise à des conditions très strictes. Abdelouafi Laftit, ministre de l’Intérieur fait savoir que 616 drones ont déjà été autorisés à survoler le ciel marocain.

Ministère de l’Intérieur (Maroc)

Aïd Al-Adha 1441 : pas de bouchers sans tests de dépistage au Covid-19

Les bouchers professionnels et saisonniers pratiquant l’opération d’égorgement du sacrifice de l’Aïd doivent avoir une autorisation dûment signée par les autorités locales avant de pratiquer ce rituel religieux. Ainsi en a décidé le ministère de l’Intérieur,...

Légalisation du cannabis : une manne financière pour le Maroc

La mise en œuvre de la loi 13-21 relative à la légalisation du cannabis médical va générer une augmentation des recettes de l’ordre des 40 % par rapport aux apports actuels en plus des avantages sur les plans sanitaire, environnemental et économique. C’est...

Maroc : bars et boîtes de nuit resteront fermés

Les nouvelles mesures de déconfinement, qui vont entrer en vigueur au Maroc à partir du jeudi 25 juin à minuit, ne concernent pas les débits d’alcool, les boîtes de nuit et les restaurants avec spectacle...

El Othmani s’en prend au ministère de l’Intérieur

La suppression de plusieurs membres du Parti de la justice et du développement (PJD) a provoqué la colère de Saâdeddine El Othmani, chef du gouvernement, également secrétaire général du parti islamiste. Il dénonce une « fourberie politique » et « une cruauté...

Maroc : polémique autour du pass sanitaire, l’Intérieur réagit

Des éléments de la gendarmerie ont verbalisé certains citoyens en déplacement munis pourtant de leur pass vaccinal. Le ministère de l’Intérieur réagit face à la polémique.

Coronavirus au Maroc (Covid-19)

Omicron : les services d’urgences débordés à Casablanca

Le nouveau variant Omicron frappe de plein fouet la ville de Casablanca où les services d’urgence sont débordés. Toutefois, la situation au niveau des services de réanimation reste pour le moment...

Covid-19 au Maroc : bilan bimensuel du taux de positivité, des décès et cas graves

Comme il est de coutume depuis le début de la pandémie, le ministère de la Santé a présenté ce mardi, les principaux points du bilan bimensuel de la situation épidémique au Maroc.

Détresse chez les bazaristes tangérois

Les conséquences du coronavirus accentuent la crise chez les bazaristes de Tanger. Criblés de dettes et faute de clients, ces derniers sont menacés de faillite et voient se profiler à l’horizon, des jours sombres pour la...

Covid-19 au Maroc : le bilan de ce samedi à 18h

Le nombre de cas de contamination confirmés au coronavirus au Maroc s’est établi à 13 822, après 534 cas supplémentaires recensés ces dernières 24 heures, selon les données diffusées sur le portail “covidmaroc.ma”.

khalid Aït Taleb défend le pass vaccinal au parlement

Khalid Aït Taleb, a affirmé lundi 25 octobre 2021, devant les députés de la première Chambre, que le débat soulevé autour de l’obligation du port du pass vaccinal est «  secondaire  ». Le ministre de la Santé et de la protection sociale est allé expliquer les...