Maroc : forte baisse du déficit commercial en 2020

23 juillet 2021 - 14h00 - Monde - Ecrit par : J.K

Le déficit commercial du Maroc s’est fortement allégé en 2020. Cette réduction s’élève à 159,5 milliards de dirhams, soit 22,8% de baisse.

Après cinq bonnes années successives de hausse, le Maroc a réussi à réaliser en 2020, un allègement de son déficit, a indiqué l’Office des changes dans son rapport annuel sur le commerce extérieur de 2020, précisant que le déficit commercial dans le PIB a chuté de 3 points passant de 17,9% à 14,9%. Toutefois, en dehors de la balance commerciale des produits alimentaires, la balance commerciale par groupe de produits demeure déficitaire tout comme ça l’a été durant les cinq dernières années.

Par ailleurs, le solde des échanges extérieurs de biens d’équipements a connu une amélioration portant ainsi la valeur de la dette à un niveau inférieur, soit à 56,6 MMDH. Le déficit des produits énergétiques a également baissé, passant à 48,6 MMDH. Il en est de même pour les demi-produits qui ont vu leur déficit commercial réduit à 48,6 MMDH.

En ce qui concerne les pays, la balance commerciale a chuté, soit de 1,6 MMDH ou en baisse de 79,3% comparativement à 2019, face à l’Espagne, le premier partenaire commercial du Maroc. Face à la Chine, le déficit a atteint 49 MMDH en 2020, contre 47,1 MMDH en 2019. Avec les États-Unis, le déficit commercial a diminué de 31,5% à 17,2 MMDH et de 21,8% vis-à-vis de l’Italie. Mais, face à la France, le Maroc a connu un surplus commercial de 6,6 MMDH.

Sujets associés : France - Espagne - Italie - Chine - PIB - Déficit

Aller plus loin

Commerce extérieur : les exportations du Maroc en chute libre (- 17% à fin juillet)

Au titre des sept premiers mois de 2020, tant les importations que les exportations marocaines de marchandises enregistrent, en glissement annuel des baisses respectives de...

L’économie marocaine a dégringolé de 6,3% en 2020

Une forte baisse de la croissance économique a été enregistrée au Maroc l’année dernière, selon les derniers chiffres qui viennent d’être publiés par le Haut commissariat au...

Baisse des exportations du Maroc à cause du covid-19

La pandémie du coronavirus a eu des répercussions sur les exportations du Maroc qui ont chuté de 18.3% au premier semestre 2020.

Maroc : déficit budgétaire de 51,2 MMDH à fin octobre

À fin octobre dernier, le déficit budgétaire du Maroc s’est établi à 51,2 milliards de dirhams, selon la situation des charges et dépenses du trésor, se situant au même niveau...

Ces articles devraient vous intéresser :

Le Maroc va recourir au FMI pour renforcer ses réserves de change

Face à la détérioration de sa position extérieure, le Maroc sollicitera le soutien du Fonds monétaire international (FMI) pour renforcer ses réserves de change, selon Fitch Solutions.

Séisme : l’économie marocaine touchée en plein cœur

Le puissant séisme qui a touché le Maroc dans la nuit du vendredi 8 septembre, n’a pas causé que des dégâts humains et matériels. Il affecte durement l’économie du royaume, en plein essor depuis une dizaine d’années.

Mondial 2030 : le vrai décollage économique pour le Maroc ?

L’organisation de la coupe du monde 2030 par le Maroc, le Portugal et l’Espagne, aura certainement un impact significatif sur le Produit intérieur brut (PIB) du Maroc qui pourrait se situer entre 3 et 5 %, affirme Zaki Lahbabi, DG de Transatlas Sport...

Le sport, pilier de l’économie marocaine

Au Maroc, le sport est un secteur d’activité très rentable et qui contribue significativement au PIB.

Fitch Ratings note l’économie marocaine

Fitch Ratings, agence américaine de notation, a confirmé la note de défaut de l’émetteur à long terme du Maroc en devises étrangères (IDR) à ‘BB+’ avec perspectives stables.

Moody’s confirme la note du Maroc et relève la perspective de négative à stable

Malgré un contexte international difficile, l’agence de notation financière Moody’s a salué les progrès économiques enregistrés par le Maroc. Elle a changé la perspective du gouvernement de « négative » à « stable » et a confirmé ses notes d’émetteur à...

Recettes fiscales : le FMI fait des recommandations au Maroc

Le Maroc n’exploite pas totalement sa capacité fiscale, selon le Fonds monétaire international, qui estime que la part des recettes fiscales dans le produit intérieur brut (PIB) du pays demeure relativement faible.

Maroc : forte hausse de la dette publique

En 2021, l’encours de la dette publique a connu une augmentation de 117 milliards, s’établissant à 1180 milliards de dirhams (MMDH), ce qui représente un ratio au Produit intérieur brut (PIB) de 88,9%.

Le Maroc conserve sa note "BB+" avec une "perspective stable"

Fitch Ratings, agence américaine de notation, a maintenu la note de la dette à long terme en devises du Maroc à BB+ avec une « perspective stable ».

Standard & Poor’s : le Maroc conserve sa note avec perspective stable

S&P Global Ratings a annoncé le maintien de ses notes BB+ attribuées aux émissions souveraines à long terme du Maroc, avec des perspectives stables.