Maroc : les exportations automobiles en baisse de 10% en 2020

22 juillet 2021 - 06h00 - Economie - Ecrit par : A.T

Les exportations de l’automobile, premier secteur exportateur du Maroc depuis sept ans, se sont chiffrées à 72,18 milliards de dirhams (MMDH) au titre de 2020, en baisse de 9,9 % par rapport à 2019.

Dans son rapport annuel 2020 sur les transactions commerciales, l’office des changes précise que l’ensemble des exportationsde marchandises (exprimées franco à bord – FAB) ont accusé une diminution de 7,6 % à 262,8 MMDH, soulignant que les plus fortes baisses ont été observées au niveau des secteurs de l’automobile, du textile et cuir ainsi que de l’aéronautique.

Dans le détail, le rapport fait savoir que cette évolution constatée au niveau de l’automobile s’explique, principalement, par la baisse des exportations des écosystèmes câblage (−20 %) et construction (−13,8 %)

De même, les exportations du secteur textile et cuir se sont repliées de 18,9 % à 30 MMDH en 2020, un niveau bas qui n’a jamais été atteint durant les dix dernières années. Cette baisse s’explique par le recul simultané pour la deuxième année consécutive des ventes de vêtements confectionnés souligne la même source ajoutant que le secteur l’aéronautique suit la même tendance.

A lire : Maroc : les exportations repartent à la hausse

Par ailleurs, les exportations de phosphates et dérivés, après avoir reculé de 5,9 % en 2019, se sont redressées en 2020 pour atteindre 50,9 MMDH. Cette évolution est le résultat de la progression des exportations d’engrais naturels et chimiques (14,6 %), toutefois atténuée par la baisse des exportations d’acide phosphorique (−16,2 %).

Quant aux secteurs de « l’agriculture et agroalimentaire » et de « l’électronique », leurs exportations sont restées stables en 2020, fait observer le l’Office des changes.

L’analyse par produits montre que les exportations du Maroc demeurent dominées par sept produits qui participent à hauteur de 50,7 % au total des exportations. Les engrais naturels et chimiques se classent en tête des produits exportés en 2020 (12,2 %) et devancent ainsi les fils et câbles (10,6 %) et les voitures de tourisme (10,6 %).

Bladi.net Google News Suivez bladi.net sur Google News

Bladi.net sur WhatsApp Suivez bladi.net sur WhatsApp

Sujets associés : Exportations - Automobile - Office des changes - Alimentation - Ministère de l’industrie, du Commerce et des Nouvelles technologies - Plan d’accélération industrielle - Coronavirus au Maroc (Covid-19)

Aller plus loin

Maroc : les exportations poursuivent leur accélération

Le Maroc va enregistrer un déficit du compte courant de 3,8 % du PIB à la fin de cette année avant de s’alléger à 2,6 % en 2022. Tirées par l’automobile, l’électronique ou...

Maroc : augmentation des exportations automobiles à fin mai 2021

Les exportations du secteur automobile ont atteint 35,4 milliards de dirhams durant les cinq premiers mois de 2021, en augmentation de 49,5% comparativement à la même période...

Baisse des exportations du Maroc à cause du covid-19

La pandémie du coronavirus a eu des répercussions sur les exportations du Maroc qui ont chuté de 18.3% au premier semestre 2020.

Habillement : les exportations du Maroc sévèrement impactées

La pandémie du Covid-19 n’épargne pas le secteur de l’habillement au Maroc. Les échanges internationaux sont sévèrement impactés.

Ces articles devraient vous intéresser :

Les transferts des MRE se maintiennent en hausse

Les transferts effectués par les Marocains résidant à l’étranger (MRE) ont augmenté de 28,6 % par rapport à février 2022. C’est ce que précisent les indicateurs mensuels des échanges extérieurs de l’Office des changes.

Le marché britannique souffre de la pénurie de tomates marocaines

La baisse des exportations de tomates marocaines affecte le marché de légumes au Royaume-Uni. De nombreux Britanniques déplorent la situation sur les réseaux sociaux.

Chute historique des exportations d’olives marocaines

Les exportations d’olive marocaine sont en net recul alors que les importations sont en hausse. Le déficit commercial s’est creusé.

Voitures électriques au Maroc : 2 500 nouvelles bornes à horizon 2026

Le Maroc s’active pour devenir un marché de vente attractif pour les véhicules électriques. L’Association professionnelle intersectorielle de la mobilité électrique (APIME) composée d’entreprises des secteurs de l’électricité et de l’automobile mettra...

L’Office des changes aux petits soins des MRE

L’Office des changes s’engage à réserver un bon accueil aux Marocains résidant à l’étranger (MRE) cet été et à leur accorder une attention particulière dans le cadre de son plan d’action stratégique 2022-2026. C’est du moins ce qu’a affirmé Driss...

Maroc : les exportations automobiles dépassent les 100 MMDH à fin novembre

Les exportations marocaines dans le secteur automobile ont généré au terme des onze premiers mois de l’année un chiffre d’affaires de 100,37 milliards de dirhams, en augmentation de 35% par rapport à la même période de 2021.

Après les tomates, le Maroc « inonde » l’Europe de poivron

Après la tomate, le poivron. Le Maroc confirme de plus en plus sa place d’exportateur de poivron, notamment vers l’Europe, avec une forte augmentation de 45 % des exportations ces dernières années.

Au Maroc, 20% des entreprises de transport touristique mettent la clé sous le paillasson

Les entreprises de transport touristique n’ont pas pu se refaire une bonne santé financière après la crise sanitaire liée au Covid-19 qui a touché de plein fouet le secteur. Conséquence : près de 20 % d’entre elles se voient contraintes de mettre la...

Importation de devises par les Marocains résidant à l’étranger : Ce qu’il faut savoir

Pour les Marocains résidant à l’étranger (MRE), l’importation de devises au Maroc nécessite certaines formalités essentielles qu’il faut absolument connaître. Que vous rentriez avec des devises sous forme de billets de banque ou d’instruments...

Quelles voitures possède Hakim Ziyech ?

Passionné de football, Hakim Ziyech est également un féru des voitures de luxe. Il ne s’en prive pas lorsque l’opportunité s’offre à lui de s’en procurer.