Maroc : les exportations poursuivent leur accélération

27 juin 2021 - 08h20 - Economie - Ecrit par : A.T

Le Maroc va enregistrer un déficit du compte courant de 3,8 % du PIB à la fin de cette année avant de s’alléger à 2,6 % en 2022. Tirées par l’automobile, l’électronique ou encore le phosphate, les exportations devraient progresser de 14,5 % en 2021, puis augmenteraient de 5,6 % en 2022.

L’embellie se poursuit pour l’économie marocaine. Cette amélioration s’expliquerait par le dynamisme confirmé des exportations, selon le dernier rapport sur la politique monétaire publié par Bank Al-Maghrib.

Il en ressort une accélération des importations qui s’accroîtraient de 16,6 % en 2021, avant d’enregistrer un ralentissement de leur rythme à 3 % en 2022. De même, les exportations rebondiraient de 14,5 % en 2021, puis augmenteraient de 5,6 % en 2022.

À l’origine de cette accélération, plusieurs facteurs selon le document qui précise que l’exportation est boostée par les ventes de la construction automobile et les expéditions des phosphates et dérivés. Toutefois, l’alourdissement de la facture énergétique et la hausse des achats de biens de consommation font progresser l’importation.

À lire : Exportation d’hydrogène bleu et vert : le Maroc parmi les premiers dans la région Mena

Dans le détail, le rapport indique que pour les exportations, en dehors de l’aéronautique, les ventes du secteur de l’automobile se sont accrues de 62,6 % à 29,5 MMDH. Les exportations des phosphates et dérivés ont poursuivi leur dynamique, avec une augmentation de 16,9 % à 18,2 MMDH, reflétant essentiellement celle de 52,7 % des ventes de l’acide phosphorique sous l’effet d’un accroissement de 25,7 % des quantités expédiées.

Quant aux exportations du secteur «  agricole et agroalimentaire », elles se sont améliorées de 3,2 % à 26,6 MMDH. De même, les secteurs « électroniques et électricité » et « autres extractions minières » ont enregistré des hausses de leurs ventes de 33,9 % et 53,9 %, pour se situer à 4,3 MMDH et 1,4 MMDH respectivement.

Le document souligne aussi l’apport considérable en devises des MRE, avec une augmentation de 7,6 %, avant de se consolider à 2,8 % en 2022.

Sujets associés : Importations - Exportations - Automobile - Agriculture - Industrie - Ministère de l’industrie, du Commerce et des Nouvelles technologies - Déficit

Aller plus loin

Les exportations agricoles marocaines en forte hausse

En janvier 2021, les exportations de fruits et légumes se sont établies à 474 900 tonnes, a déclaré le ministre de l’Agriculture Aziz Akhannouch. En 10 ans, les exportations...

Forte croissance des exportations marocaines vers l’Afrique

Entre 2009 et 2019, le Maroc a œuvré pour le développement de son cadre d’échanges avec le reste de l’Afrique. La balance commerciale maroco-africaine est passée d’un déficit de...

Maroc : 80 milliards de DH d’exportations pour le secteur automobile

Le secteur automobile est en pleine explosion malgré la crise du Covid. Les exportations génèrent un chiffre d’affaires de 80 milliards de dirhams. Avec une grande capacité de...

Exportation d’hydrogène bleu et vert : le Maroc parmi les premiers dans la région Mena

Le Maroc est désormais l’un des pays ayant connu une avancée dans l’exportation des produits à faible émission de carbone à bas prix. Tel est le résultat du récent rapport de...

Ces articles devraient vous intéresser :

Sortie imminente du premier véhicule militaire 100% marocain

Les choses se précisent pour la sortie du premier véhicule blindé 100 % marocain destiné aux Forces armées royales (FAR). Rendez-vous à la 5ᵉ édition des Journées de l’industrie, Industry Meeting Days.

L’avocat : l’or vert qui assoiffe le Maroc

La culture de l’avocat nécessite une importante quantité d’eau. Au Maroc, des voix s’élèvent pour appeler à l’interdiction de cette culture, en cette période de sécheresse sévère et de stress hydrique.

Total annonce un projet à 10,69 milliards de dollars au Maroc

Le PDG de Total Energies, Patrick Pouyanné, a fait part lors de l’Assemblée générale mixte des actionnaires du jeudi 26 mai 2023, d’un projet ambitieux d’énergie renouvelable au Maroc.

Le prix des lentilles s’envole au Maroc

Le prix des lentilles a considérablement augmenté au Maroc, atteignant 32 dirhams le kilo chez les détaillants, contre 25 dirhams pour les lentilles importées.

Production de dattes : le Maroc revoit ses ambitions à la hausse

Le Maroc entend mobiliser ses efforts et ses ressources pour doubler sa production de dattes, en atteignant 300 000 tonnes par an, contre 149 000 tonnes en 2021.

Israël importe des étrogs marocains pour la fête de Souccot

Pour la célébration de la fête de Souccot cette année, les juifs d’Israël vont utiliser des étrogs marocains. Une grande quantité de ce fruit a été acheminée en Israël, en raison des restrictions liées à la loi juive et grâce à la normalisation des...

Quelles voitures possède Hakim Ziyech ?

Passionné de football, Hakim Ziyech est également un féru des voitures de luxe. Il ne s’en prive pas lorsque l’opportunité s’offre à lui de s’en procurer.

Maroc : Une année record pour l’industrie automobile

L’année 2023 a été exceptionnelle pour l’industrie automobile au Maroc, affichant une hausse des ventes de 30,5 % et atteignant 116,38 milliards de dirhams à fin octobre.

Le Français Faurecia va créer 1400 nouveaux emplois au Maroc

L’entreprise française Faurecia, spécialisée dans la fabrication d’équipements automobiles, va renforcer sa présence au Maroc, à travers la création d’une nouvelle usine à Salé. Dans ce sens, un protocole d’accord a été signé entre le groupe et l’État.

Les agriculteurs bretons dénoncent « l’invasion » de la tomate marocaine

Une action d’étiquetage a été lancée le vendredi 2 juin 2023 par les producteurs de tomates d’Ille-et-Vilaine et la FDSEA 35, pour dénoncer les tomates importées du Maroc.