Forte croissance des exportations marocaines vers l’Afrique

1er février 2021 - 13h00 - Economie - Ecrit par : J.K

Entre 2009 et 2019, le Maroc a œuvré pour le développement de son cadre d’échanges avec le reste de l’Afrique. La balance commerciale maroco-africaine est passée d’un déficit de 5,5 MMDH à un excédent de 3,7 MMDH.

Au cours des dix dernières années, la valeur des produits échangés a presque été multipliée par trois, passant à 8,3 milliards de dirhams à 21,6 milliards de dirhams, de 2009 à 2019. Un changement structurel de ces échanges a été remarqué à partir de 2015, année au cours de laquelle, le solde commercial marocain s’est accru.

En 2019, un excédent de 3,7 milliards de dirhams a été dégagé, contre un manque de 5,5 milliards de dirhams en 2009, sans oublier que le taux de couverture a augmenté à 120,8 % en 2019. Quant aux exportations marocaines vers l’Afrique, elles ont connu en dix ans, un taux d’accroissement annuel moyen de 10 %, soit à un rythme supérieur aux importations venant des pays africains, ayant atteint 17,9 milliards de dirhams en 2019, contre 13,7 milliards de dirhams en 2009, soit un taux d’accroissement annuel de 2,7 % en dix ans.

Le principal moteur de ce changement connu au cours des 10 dernières années est la diversification des exportations marocaines vers l’Afrique. Le Djibouti, le Sénégal, la Mauritanie, la Côte d’Ivoire et l’Algérie représentent 43,5 % du volume global des expéditions marocaines vers l’Afrique en 2019. En dehors des produits alimentaires, le Maroc exporte aussi vers l’Afrique, des produits de l’industrie chimique, des produits agricoles, de sylviculture et de la chasse et autres.

Concernant les principales évolutions des secteurs importateurs venant de l’Afrique, l’Égypte, l’Algérie et la Tunisie représentent 77 % des achats du Maroc sur le continent. Toutefois, en 2019, il est constaté que, bien qu’ils soient diversifiés, certains secteurs ont commencé à se détériorer. C’est le cas de la fabrication d’autres produits minéraux non métalliques, de même, pour la fabrication de « meubles industries diverses ». Mais, le royaume importe moins de produits d’extractions de houille, de lignite et de tourbes, sans oublier les importations liées au raffinage de pétrole et autres produits d’énergie.

Bladi.net Google News Suivez bladi.net sur Google News

Bladi.net sur WhatsApp Suivez bladi.net sur WhatsApp

Sujets associés : Algérie - Sénégal - Tunisie - Costa Rica - Exportations - Mauritanie - Afrique

Aller plus loin

Maroc : le gouvernement table sur une croissance de 3,2% en 2022

L’embellie se poursuit pour l’économie marocaine. Présentant le cadre général de préparation du PLF 2022, le ministre de l’Économie, des finances et de la réforme de...

Boom des exportations de fruits et légumes jusqu’en janvier au Maroc

Le Maroc a exporté 474 900 tonnes de fruits et légumes jusqu’en janvier 2021. C’est ce qu’a affirmé le ministre de l’Agriculture, Aziz Akhannouch, lundi à Rabat. Tout en se...

Métiers mondiaux du Maroc : les exportations en pleine croissance

Les métiers mondiaux du Maroc ont affiché de belles performances tant au niveau des exportations qu’en termes d’attractivité des investissements. Néanmoins, les effets de la...

Le Maroc, gros pourvoyeur de denrées de base en Afrique de l’ouest

En matière de produits de base, le Maroc représente un grand fournisseur des pays d’Afrique de l’Ouest. Le Royaume répond à leur demande surtout pour les fruits et légumes...

Ces articles devraient vous intéresser :

Maroc : la quête d’autosuffisance en dattes face aux défis climatiques

Le Maroc est le septième producteur mondial de dattes, avec un volume de 170 000 tonnes par an. Toutefois, des défis restent à relever pour le développement de la filière et satisfaire la demande nationale.

Total annonce un projet à 10,69 milliards de dollars au Maroc

Le PDG de Total Energies, Patrick Pouyanné, a fait part lors de l’Assemblée générale mixte des actionnaires du jeudi 26 mai 2023, d’un projet ambitieux d’énergie renouvelable au Maroc.

Maroc : bond spectaculaire des exportations automobiles

Au Maroc, les exportations du secteur automobile ont atteint plus de 141,76 milliards de dirhams à fin décembre 2023, soit une augmentation de 27,4 % par rapport à l’année précédente.

Le Maroc dans le Top 10 mondial des fournisseurs de fruits surgelés

Le Maroc a quadruplé ses exportations de framboise surgelée vers l’Union européenne (UE) en deux ans, passant de 3 600 tonnes en 2020 à 16 700 tonnes en 2022.

Maroc : les prix des fruits et légumes atteignent des sommets

Au Maroc, les prix des fruits et légumes continuent d’augmenter et de peser sur le budget mensuel des Marocains en raison notamment des exportations.

Maroc : explosion des exportations de produits alimentaires et maritimes

Les exportations des produits alimentaires agricoles et maritimes ont connu un boom en 2022 pour dépasser les 80 milliards de dirhams (MMDH). Un record.

L’automobile, pilier des exportations marocaines

Le secteur automobile continue de booster les exportations marocaines, avec des ventes atteignant déjà 57 milliards de dirhams lors des cinq premiers mois de cette année.

Camions attaqués en Europe : le Maroc hausse le ton

Le ministre marocain des Affaires étrangères, Nasser Bourita, a dénoncé lundi les récentes attaques d’agriculteurs européens contre des cargaisons de fruits et légumes marocains, faisant observer que l’Union européenne (UE) tire davantage profit de...

Boom de l’automobile, chute du phosphate : les deux visages de l’économie marocaine

Le secteur automobile marocain a connu une forte croissance de ses exportations, atteignant près de 116,38 milliards de dirhams (MMDH) à fin octobre 2023, selon les dernières données de l’Office des changes.

Le Maroc dans le top 10 des marchés mondiaux de Renault

Le Maroc est désormais le dixième marché mondial de Renault et le premier de toute la région Moyen-Orient et Afrique du Nord (MENA) en termes de ventes, avec 44 497 véhicules vendus au cours des neuf premiers mois de l’année 2023.