Maroc : la galère des voyageurs à destination de la France

27 novembre 2021 - 16h20 - Ecrit par : A.P

Les voyageurs à destination de la France depuis l’aéroport de Casablanca, ont été contraints de revoir leurs programmes, après la décision des autorités marocaines de suspendre à nouveau les vols avec ce pays où la situation sanitaire s’est aggravée ces derniers jours.

La nouvelle de la suspension des vols avec la France a chamboulé le programme des nombreux citoyens et résidents français en séjour au Maroc. Vendredi, les voyageurs ont pris d’assaut l’aéroport international Mohammed-V de Casablanca pour décaler leurs jours de départ du royaume avant l’entrée en vigueur de la mesure prévue pour vendredi, mais finalement reportée à dimanche à minuit, fait savoir Le Monde.

À lire : Le Maroc va-t-il suspendre ses vols avec la France ?

Le Maroc a pris cette décision afin de « préserver [ses] acquis » en matière de lutte contre le Covid-19, à un moment où la France fait face à une cinquième vague, indique un communiqué du Comité interministériel de coordination et de suivi du protocole sanitaire pour les voyages internationaux.

Mehdi et sa compagne, tous deux Marocains résidant en France, ont dû raccourcir de trois jours leur séjour au Maroc. « En quelques minutes hier [jeudi] en fin de journée, les prix ont flambé. Les dernières places ont grimpé jusqu’à 14 000 dirhams [1 340 euros], alors qu’on avait payé notre billet initial à 1 600 dirhams [152 euros]. Et puis, très vite, il n’y avait plus de places », confie-t-il. Face à la cherté des billets des vols directs, le couple a opté finalement pour un détour par Genève à 250 euros, afin de rejoindre Paris par TGV.

À lire : Le Maroc suspend ses vols vers la France

Les compagnies aériennes profitent de la situation. « C’est scandaleux ! », dénonce Lydie, une Toulousaine venue rendre visite à sa fille à Casablanca. Elle doit débourser 400 euros pour avoir son billet pour un vol Air Arabia. « Au moins, je serai sur le sol européen. Une fois en Italie, je prendrai un train, je me débrouillerai pour rentrer chez moi », déclare pour sa part, Sami, un Marocain vivant à Marseille.

De son côté, la compagnie Air France a annoncé plus de vols au départ et à destination de la capitale économique marocaine afin de « faciliter le retour de ses clients ». En un mois, le nombre de contaminations en France est passé de 6 600 cas à plus de 32 000, à la date du 25 novembre. Le Maroc avait suspendu en octobre ses vols depuis et vers l’Allemagne, les Pays-Bas, le Royaume-Uni et la Russie en raison de la situation sanitaire qui s’était aggravée.

Tags : France - Liaison aérienne

Aller plus loin

Panique à l’aéroport de Nantes après la suspension des vols vers le Maroc

Plusieurs dizaines de personnes se sont ruées vers l’aéroport de Nantes Atlantique pour prendre les derniers vols, après la décision du Maroc de suspendre toutes les liaisons avec...

Suspension des vols : des MRE expriment leur désarroi (vidéo)

La décision du Maroc de suspendre ses vols en provenance et à destination de la France a rendu furieux des MRE, qui déplorent le timing et le manque de communication autour de la...

Suspension des vols par le Maroc : les Belges doivent-ils s’inquiéter ?

La décision de suspension des vols prise par les autorités marocaines concernant la France, inquiète certains ressortissants belges et MRE actuellement en vacances au Maroc ou...

Coronavirus : le Maroc va-t-il suspendre ses vols vers la France ?

Après la Chine et l’Italie, le Maroc pourrait aussi décider de suspendre ses vols vers ou en provenance de la France.

Nous vous recommandons

Un Néerlandais armé et dangereux en cavale au Maroc ?

Christo Hütlers, un Néerlandais armé et dangereux, serait en cavale au Maroc. Une récompense de 10 000 euros est offerte pour retrouver cet homme qui figure parmi les fugitifs les plus recherchés d’Europe.

Colère contre Autoroutes du Maroc

En cherchant indirectement à imposer son service “Jawaz”, la Société nationale des Autoroutes du Maroc (ADM) attise la colère des usagers.

Ryanair lance la ligne Paris-Beauvais/Agadir

Ryanair compte lancer dix nouvelles liaisons aériennes dont une vers le Maroc au départ de l’aéroport de Paris-Beauvais dans le cadre de son programme hivernal.

Marrakech accueille la lune de miel d’une princesse

Après leur mariage célébré à Majorque le week-end dernier, le jeune couple Mafalda (fille du prince Kyril de Bulgarie), et Marc Abousleiman a décidé de passer sa lune de miel à Marrakech au Maroc.

La Belgique future adversaire du Maroc, humiliée par les Pays-Bas

La Belgique, future adversaire du Maroc à la coupe du monde au Qatar, a été corrigée (1-4) à domicile, par les Pays-Bas, vendredi, à l’occasion de la première journée de la Ligue des Nations.

Les Marocains expulsés d’Algérie veulent obtenir réparation

Une association marocaine se démène pour obtenir justice et réparation pour les familles chassées d’Algérie en 1975 sur fond de différend sur le Sahara occidental. Après plusieurs démarches infructueuses devant les tribunaux algériens, elle entend porter...

Voyage au Maroc : vers l’allègement dans les aéroports

Le Maroc s’apprête à supprimer l’obligation du pass vaccinal ou des tests PCR pour les voyageurs dans les aéroports. La décision pourrait être prise avant le 15 juin, date de démarrage de l’opération...

Indignation après la condamnation d’une Maroco-italienne pour outrage à l’islam

Le Forum de la modernité et de la démocratie a réagi à la condamnation d’une Maroco-italienne pour outrage à l’islam. Devant le tribunal de première instance de Marrakech, la jeune femme a écopé de trois ans et demi de...

Lions de l’Atlas : les remplaçants se rebellent

À la prochaine sortie des Lions de l’Atlas, Vahid Halilhodzic devra faire en sorte de contenter ces joueurs souvent convoqués mais rarement appelés à faire leurs preuves sur le terrain. Ils ont demandé au sélectionneur la chance de prouver ce dont ils sont...

Tanger : arrestation d’un Marocain de France avec 75 000  euros

Un Marocain résidant à l’étranger (MRE) a été arrêté samedi par les éléments de la douane opérant au port Tanger Med. Il avait en sa possession une importante somme d’argent en dirhams et en devises étrangères, qu’il tentait d’introduire frauduleusement sur le...