Recherche

Innovation : le Maroc progresse grâce aux Marocains du monde

© Copyright : DR

23 juillet 2014 - 14h08 - Marocains du monde

Le Maroc a progressé de huit places dans le classement du Global Innovation index 2014 (GII), l’indice mondial dédié à l’innovation. Il y figure à la 84e position sur une liste de 143 pays, avec un score moyen de 32,24 points. L’édition de cette année a consacré un chapitre aux compétences marocaines à l’étranger, en reconnaissance de leur rôle dans le développement des secteurs émergents dans leur pays d’origine.

Le rapport publié la semaine dernière par l’Organisation mondiale de la propriété intellectuelle (OMPI), l’Institut européen d’administration des affaires (INSEAD) et l’Université américaine Cornell, indique que plus de 32.000 expatriés marocains qualifiés et possédant d’excellentes compétences, réussissent à s’intégrer et à gravir les échelons pour occuper des postes importants, notamment dans le secteur privé.

En évoluant dans un environnement professionnel sain et créatif, ces compétences marocaines expatriées arrivent à inventer et à s’illustrer. Ainsi, les inventeurs d’origine marocaine ont déposé 876 demandes de brevets dans la période entre 1995 et 2011.

Le Maroc peut tirer profit du savoir-faire de ses ressortissants établis à l’étranger pour développer ses secteurs émergents, souligne le rapport. Encore faut-il que le gouvernement marocain puisse les convaincre de rentrer au pays

Si certains Marocains décident de rentrer pour investir et monter leur propre entreprise, les statistiques font encore état d’une fuite de cerveaux qui va en s’amplifiant. Lahcen Daoudi, ministre de l’Enseignement supérieur, de la recherche scientifique et de la formation des cadres, avait déploré, en avril dernier, lors de la 23ème édition du Forum international de l’étudiant, que 18% des étudiants marocains, diplômés des facultés de médecine et instituts nationaux, prennent leur envol vers d’autres pays, en l’absence d’opportunités au Maroc.

La France concentre la majorité des compétences marocaines expatriées avec 32%, suivie de l’Espagne 20% et de l’Italie 12%. Seuls 6% de cette catégorie de marocains choisissent les pays arabes. Quant aux Etats-Unis et au Canada, ils n’attirent que 3% d’expatriés marocains hautement qualifiés, précise le rapport du GII.

Mots clés: Lahcen Daoudi , Ministère de l’Enseignement supérieur, de la Recherche scientifique et de la Formation des cadres

Bladi.net

Bladi.net - 2020 - Archives - A Propos - Contact