Maroc : des homosexuels dénoncés, arrêtés, jugés et condamnés à de la prison ferme

15 mai 2014 - 14h30 - Maroc - Ecrit par : Bladi.net

Il est certaines lois qui sont comme des épées de Damoclès. Elles existent, mais on voit rarement des tribunaux les utiliser pour condamner des marocains. Ainsi, ce lundi 12 mai, 6 homosexuels ont été condamnés, à Fqih Bensalah, à purger des peines de prison allant jusqu’à 3 ans de prison. Principal chef d’accusation : « Homosexualité ».

A quelques jours de la journée internationale contre l’homophobie, qui aura lieu le 17 mai, 6 homosexuels viennent d’être condamnés à de la prison ferme. Deux personnes ont écopé d’un an de prison, 3 autres à deux ans de prison, et la dernière à 3 ans de prison… ferme.

On accusait ces 6 homosexuels d’homosexualité (bien-sûr), d’incitation à la prostitution, d’ivresse publique et de conduite en état d’ébriété.

C’est le père de l’un d’eux qui a porté l’affaire devant les autorités, se plaignant que son fils était mal entouré, et qu’on l’incitait à commettre des « pratiques déviantes ».

Le code pénal marocain condamne de 6 mois à 3 ans de prison les personnes qui s’adonnent à l’homosexualité.

Bladi.net Google News Suivez bladi.net sur Google News

Bladi.net sur WhatsApp Suivez bladi.net sur WhatsApp

Sujets associés : Droits et Justice - Drogues - Prostitution Maroc - Homosexualité Maroc - Alcool - Fqih Bensalah

Ces articles devraient vous intéresser :

Affaire "Hamza Mon Bébé" : Dounia Batma présente de nouvelles preuves

La chanteuse marocaine Dounia Batma confie avoir présenté de nouveaux documents à la justice susceptibles de changer le verdict en sa faveur.

Vers une révolution des droits des femmes au Maroc ?

Le gouvernement marocain s’apprête à modifier le Code de la famille ou Moudawana pour promouvoir une égalité entre l’homme et la femme et davantage garantir les droits des femmes et des enfants.

Le kickboxeur marocain Mohammed Jaraya arrêté par la police

Le kickboxeur néerlandais d’origine marocaine, Mohammed Jaraya, risque gros. Il vient d’être arrêté par la police et les accusations à son encontre pourraient mettre définitivement fin à une carrière pourtant prometteuse.

Concours d’avocat : profond désaccord au sein de la profession

La polémique liée au concours d’accès à la profession d’avocat a fini par diviser le corps des avocats, dont certains défendent le ministre de la Justice, Abdellatif Ouahbi, et son département contre tout « favoritisme » tandis que d’autres appellent à...

« Comment sortir du monde ? », le premier roman poignant de Marouane Bakhti

« Comment sortir du monde ? » C’est le titre du tout premier roman du Franco-marocain Marouane Bakhti, paru aux Nouvelles Éditions du réveil en mars 2023. Il y raconte la vie, telle qu’elle vient, dans une famille biculturelle. Un récit éblouissant.

Mohamed Ihattaren risque d’aller en prison

L’avocat de Mohamed Ihattaren, Hendriksen, confirme que le joueur d’origine marocaine est poursuivi en justice pour légère violence envers sa fiancée Yasmine Driouech en février dernier. La date de l’audience n’est pas encore connue.

Tarik Tissoudali condamné

Décidément, la semaine est décidément noire pour Tarik Tissoudali. Après s’être attiré les foudres de son club, La Gantoise, pour des critiques acerbes suite à la défaite contre le Standard, l’attaquant de 30 ans a été condamné vendredi par le tribunal...

Un agriculteur espagnol attaque la famille royale marocaine

Le Tribunal de l’Union européenne a entendu mardi les arguments de l’entreprise Eurosemillas, spécialisée dans la production de semences sélectionnées, qui demande l’annulation de la protection communautaire des obtentions végétales pour la variété...

Prison : le Maroc explore les « jour-amendes »

L’introduction du système de jour-amende dans le cadre des peines alternatives pourrait devenir une réalité au Maroc. Une loi devrait être bientôt votée dans ce sens.

Les cafés et restaurants menacés de poursuites judiciaires

Face au refus de nombreux propriétaires de cafés et restaurants de payer les droits d’auteur pour l’exploitation d’œuvres littéraires et artistiques, l’association professionnelle entend saisir la justice.