Recherche

Ce que proposent les notaires pour relancer l’immobilier

© Copyright : DR

28 juin 2020 - 01h30 - Economie

Le Conseil national de l’ordre des notaires du Maroc (CNONM) a formulé des recommandations relatives à l’immobilier. Pour relancer ce secteur suite à la reprise, ces derniers font connaître leurs priorités.

Le président du CNONM, Abdellatif Yagou, dans une interview rapportée par Aujourd’hui Le Maroc est revenu sur les aspects de cette loi qui régit les divers domaines de l’immobilier.

Après plusieurs réunions tenues avec les partenaires de l’immobilier, la corporation a fait part de ses recommandations, souligne le président. Il y a la baisse des taux d’intérêt bancaires, la hausse des plafonnements de financement en faveur des acquéreurs, le report des échéances de crédit sans intérêt pour les acquéreurs et la filière de la promotion immobilière. Aussi, est-il question de surseoir aux révisions de prix et valeur des ventes au niveau du référentiel de la conservation foncière et du référentiel de la DGI. La baisse des 50% de taxes d’enregistrement en faveur de l’acquéreur pour relancer l’activité, ou encore l’accélération de la dématérialisation y figurent également.

Par ailleurs, le président estime que tous ces points inscrits pour la relance immobilière, ne peuvent aboutir qu’avec les efforts conjugués de tous les partenaires dudit secteur ; ainsi que la participation du gouvernement. Pour cela, le CNONM doit recevoir, selon lui, l’accord de compléter la liste en ce qui concerne les actes pris en charge par la plateforme «  Tawfik  ». Les notaires souhaitent en outre avoir par voie électronique le visa des inspecteurs d’impôt sur le registre de consignation. Pour finir le CNONM propose une concertation avec les professionnels et le ministère de tutelle, pour harmoniser les points de désaccords

Mots clés: Déconfinement au Maroc , Immobilier

Bladi.net

Bladi.net - 2020 - Archives - A Propos - Contact