Maroc : triple infanticide à Fès (vidéo)

29 juin 2015 - 12h30 - Maroc - Ecrit par : Bladi.net

Un mère a tué dimanche à Fès trois de ses cinq enfants, âgés de 8 mois à cinq ans, qu’elle a étranglés dans son appartement avant d’être arrêtée par la police.

Prévenue par le mari et arrivée rapidement sur les lieux du drame, la police a découvert la femme, dans un « état hystérique », assise à coté des trois cadavres. Elle a été immédiatement interpellée.

D’après ses proches (vidéo en bas de l’article), la jeune femme, 36 ans, souffrait de troubles mentaux et a été dans le passé internée à plusieurs reprises à l’hôpital psychiatrique de Ibn Hassan.

Interrogée lors de sa garde à vue, la jeune femme a avoué les avoir tués car son mari ne contribuait pas aux dépenses du ménage et qu’elle était victime de violences conjugales.

Bladi.net Google News Suivez bladi.net sur Google News

Bladi.net sur WhatsApp Suivez bladi.net sur WhatsApp

Sujets associés : Fès - Santé - Vidéos

Aller plus loin

Maroc : une maman condamnée à 5 ans de prison pour infanticide

La Chambre criminelle près la Cour d’Appel de Casablanca a condamné une jeune maman célibataire à 5 ans de réclusion criminelle, pour le meurtre de son nouveau-né.

Geneviève Lhermitte euthanasiée, 16 ans après avoir tué ses cinq enfants

Condamnée en 2008 à la réclusion à perpétuité pour le meurtre de ses cinq enfants, Geneviève Lhermitte est décédée à 56 ans le 28 février dernier. Marié à l’époque des faits au...

Horreur en Espagne : une Marocaine tente d’assassiner ses trois enfants

Deux enfants d’origine marocaine, victimes d’une tentative de meurtre de la part de leur propre mère, se trouvent dans un état grave mais stable en soins intensifs à l’hôpital...

Ces articles devraient vous intéresser :

Maroc : des substances toxiques dans les emballages alimentaires

Une récente étude a révélé la présence de substances chimiques per – et polyfluoroalkylées (PFAS) dans certains emballages alimentaires à usage unique au Maroc.

Près d’un tiers des Marocains ont connu une dépression

Le ministère de la Santé initie un projet dont la mise en œuvre permettra de répondre aux besoins des 48,9 % des Marocains âgés de plus de 15 ans qui connaissent, ou ont déjà connu, des signes de troubles mentaux et psychiques.

Maroc : des avions pour transporter les malades

Le ministère de la Santé et de la protection sociale vient de lancer un appel d’offres d’un montant de 30 millions de dirhams pour la location d’avions dédiés au transport rapide des malades.

Les Marocains de plus en plus obèses

Près de la moitié de la population marocaine (46 %) sera obèse d’ici 2035, selon les prévisions de la World Obesity Forum.

Abdelhamid Sabiri de retour sur le terrain après sa blessure

L’international marocain Abdelhamid Sabiri a repris l’entraînement avec la Sampdoria après une absence causée par une blessure musculaire.

Chèque de garantie : ce scandale marocain

La conseillère parlementaire du parti de l’Union Nationale du Travail au Maroc (UNTM), Loubna Alaoui, a adressé une question orale au gouvernement sur la persistance de certaines pratiques illégales dans les cliniques privées, notamment l’exigence d’un...

Les biscuits “Gerblé” avec de la drogue ne sont pas commercialisés au Maroc

L’Office National de Sécurité Sanitaire des Produits Alimentaires (ONSSA) affirme que les lots de biscuits de la marque française “Gerblé”, contaminés par la drogue “burundanga”, ne sont pas entrés ni vendus sur le marché marocain.

Le Maroc pleure la mort de la "fille de la lune" Fatima Ezzahra Ghazaoui

Fatima Ezzahra Ghazaoui, 31 ans, star marocaine des réseaux sociaux, a perdu son combat contre la Xeroderma pigmentosumn, une maladie génétique rare à l’origine d’une hypersensibilité aux rayonnements ultraviolets, qui interdit toute exposition au soleil.

Maroc : bonne nouvelle pour le personnel de la santé militaire

Au Maroc, le gouvernement a décidé de revaloriser les primes de risque attribuées au personnel de la santé militaire bénéficiant du statut de salariés des Forces armées royales (FAR).

Le Maroc met fin à la fiche sanitaire

Quelques jours après avoir annoncé la fin de l’état d’urgence sanitaire, les autorités marocaines portent à la connaissance des voyageurs que la fiche sanitaire n’est plus une obligatoire pour accéder au territoire.