Recherche

Le Maroc plaide pour une intégration solide entre l’Europe et le Maghreb

© Copyright : DR

21 janvier 2008 - 19h12 - Maroc

Le Maroc a émis lundi, le souhait de voir le dialogue du groupe 5+5 entre des pays européens et les cinq pays du Maghreb aboutir à des stratégies globales à même d’asseoir une intégration solide.

A l’ouverture de la sixième session des chefs de la diplomatie des pays de la Méditerranée occidentale, à Rabat, le ministre marocain des affaires étrangères, Taib Fassi Fihri, a invité les pays membres à identifier leurs avantages comparatifs dans la perspective d’arriver à une intégration sur des bases solides.

Le responsable marocain a appelé à agir en amont au niveau des déséquilibres Nord-Sud et du décalage socio-économique qui persistent entre les deux versants de la Méditerranée. Selon lui, une attention particulière doit être accordée à la question de la migration en se basant sur une approche globale, concertée et agissante.

Le ministre a exprimé, en outre, la détermination de son pays à œuvrer pour que l’Union du Maghreb arabe sorte de sa léthargie et dépasse ses difficultés.

La sixième session du dialogue euro-maghrébin (5+5) a pour thème ‘’Le dialogue en Méditerranée Occidentale au service des partenaires méditerranéens : consolidation de l’intégration régionale et promotion de la coopération renforcée’’. Dix pays prennent part à ce Dialogue, lancé depuis 1990, à savoir les cinq pays du Maghreb ( Maroc, Mauritanie, Algérie, Tunisie et Libye) et cinq pays européens (Italie, Espagne, France, Portugal et Malte).

Dans une conférence de presse conjointe entre le ministre marocain des affaires étrangères et son homologue espagnol, Miguel Angel Moratinos, lundi à Rabat , il a été annoncé que la présidence du groupe sera assurée conjointement par le Maroc et l’Espagne.

Bladi.net

Bladi.net - 2019 - Archives - A Propos - Contact