Le Maroc, terre de prédilection des investisseurs étrangers

13 février 2021 - 18h00 - Ecrit par : J.K

Grâce aux réformes politiques, économiques et sociales, le Maroc reste une destination fiable pour les investisseurs étrangers, principalement espagnols. C’est ce qu’a indiqué Karima Benyaich, l’ambassadeur du Maroc en Espagne.

Les multiples stratégies sectorielles engagées par le Royaume ces 20 dernières années ainsi que les prouesses de l’économie marocaine, créent plus d’opportunités de partenariat et d’investissements pour les opérateurs économiques espagnols, a fait savoir Mme Benyaich lors d’une visioconférence sous le thème « Le Maroc : focus sur un pays en mouvement », qu’elle a dirigée.

Organisée par la représentation diplomatique du Maroc en Espagne, en partenariat avec l’Institut des Études Historiques Bances et Valdés et le Corps de la Noblesse de la Principauté des Asturies, plusieurs entreprises espagnoles intéressées par le marché marocain, des membres du Corps diplomatique accrédités à Madrid et plusieurs autres personnalités politiques et académiques y ont participé.

Cette visioconférence a été l’occasion de mettre en lumière l’excellence des relations de partenariats, politique, économique, commerciale et culturel qui existent entre le Maroc et l’Espagne et aussi de souligner le partenariat stratégique qui se développe de plus en plus au niveau bilatéral. L’ambassadeur a également mis l’accent sur les avantages et les mesures incitatives prévues par le droit marocain au profit des investisseurs nationaux et étrangers, surtout des secteurs prometteurs.

Mme Benyaich n’a pas manqué d’aborder la situation sanitaire actuelle du royaume, en mettant en avant les mesures prises par secteur, surtout la récente campagne nationale de vaccination contre le coronavirus lancée par le souverain. Elle a également abordé les opportunités de collaboration et de partenariat entre les sociétés espagnoles et marocaines, pour l’acquisition de nouveaux marchés en Afrique.

En ce qui concerne les relations multilatérales, Mme Benyaich a réaffirmé l’engagement du Maroc et ses efforts en termes de lutte contre l’immigration clandestine, à partir d’une approche solidaire et intégrée et contre le terrorisme et le crime organisé dans le cadre de la coopération internationale et régionale.

Tags : Espagne - Coopération - Investissement - Vaccin anti-Covid-19

Aller plus loin

Le milliardaire américain Mark Cuban veut investir au Maroc

L’accord de normalisation entre le Maroc et Israël suscite beaucoup d’intérêt chez les investisseurs américains. C’est le cas de l’homme d’affaires américain Mark Cuban élevé dans une...

Le Maroc et la France renforcent leur coopération économique

Promouvoir les opportunités d’investissement entre le Maroc et la France. C’est l’objectif des « Journées économiques Maroc-France » lancées mardi 5 octobre par la Chambre française...

Des constructeurs automobiles quittent l’Algérie et la Tunisie pour le Maroc

Le Maroc jouit d’une stabilité politique au Maghreb qui favorise les investissements étrangers. À telle enseigne que de grandes firmes étrangères ont délaissé ces derniers mois...

Produits métallurgiques spécialisés : le belge VM Steel prend pied au Maroc

VM Steel Maroc, c’est le nom de la filiale du groupe Van Meerbeek au royaume. En trio avec K-Steel Service Senhadji & Trade (K-3S&T), elle ambitionne de devenir pour...

Nous vous recommandons

Alerte aux bouteilles de gaz marocaines à Sebta

Les pompiers de Ceuta lancent un appel « urgent » à la population et aux institutions pour l’évacuation correcte des bouteilles de gaz marocaines, abandonnées dans la ville depuis la fermeture des frontières, afin d’éviter toute...

Amine Salama snobe la France et choisit le Maroc

Très courtisé par la France pour représenter les Espoirs, le jeune prodige Amine Salama a choisi de défendre les couleurs du Maroc.

Maluma revient au Maroc

La star colombienne Maluma sera le 1ᵉʳ juillet prochain en concert au Maroc. Une bonne nouvelle pour les fans de l’artiste qui auront la chance de le revoir sur scène .

Victime de rumeurs, la pastèque marocaine boudée

Nouvelles attaques contre les agriculteurs marocains. De rumeurs circulent, faisant état de la nocivité de la pastèque marocaine, obligeant à nouveau l’Office national de sécurité sanitaire des produits alimentaires (ONSSA) à monter au créneau pour...

La femme d’Achraf Hakimi de nouveau enceinte ?

Hiba Abouk, l’épouse de l’international marocain d’Achraf Hakimi serait à nouveau enceinte. Des photos tendent à confirmer cette deuxième grossesse.

Comment l’ONEE veut limiter les pertes et les fraudes

L’Office national de l’électricité et de l’eau potable (ONEE) veut finir avec les problèmes de pertes et de fraudes. Dans ce sens, il déploie son système intégré basé sur les compteurs électriques intelligents.

Les folles rumeurs qui font très mal aux Marocains d’Espagne (vidéo)

L’auteur de la vidéo devenue virale sur les réseaux sociaux et dans laquelle on voit cinq hommes, présumés migrants marocains, affirmer qu’ils bénéficient de l’aide de l’État espagnol sans travailler, a reconnu qu’il s’agissait d’un...

Espagne : blackout total sur le nombre de Marocains rapatriés

Le ministère de l’Intérieur espagnol a refusé de fournir toute information relative aux vols de rapatriement des Marocains des îles Canaries, notamment le nombre de personnes rapatriées, le coût des billets aller-retour vers Laâyoune ou encore le nombre de...

Maroc : très chère sardine

Les Marocains devront payer plus cher le poisson durant ce mois de ramadan. Devant la demande de plus en plus forte, les prix du poisson ont grimpé pour atteindre 20 DH/kg alors qu’en temps normal il fallait débourser entre 6 et 7 DH/kg pour s’en...

Charte de confidentialité