Le Maroc, terre de prédilection des investisseurs étrangers

13 février 2021 - 18h00 - Espagne - Ecrit par : J.K

Grâce aux réformes politiques, économiques et sociales, le Maroc reste une destination fiable pour les investisseurs étrangers, principalement espagnols. C’est ce qu’a indiqué Karima Benyaich, l’ambassadeur du Maroc en Espagne.

Les multiples stratégies sectorielles engagées par le Royaume ces 20 dernières années ainsi que les prouesses de l’économie marocaine, créent plus d’opportunités de partenariat et d’investissements pour les opérateurs économiques espagnols, a fait savoir Mme Benyaich lors d’une visioconférence sous le thème « Le Maroc : focus sur un pays en mouvement », qu’elle a dirigée.

Organisée par la représentation diplomatique du Maroc en Espagne, en partenariat avec l’Institut des Études Historiques Bances et Valdés et le Corps de la Noblesse de la Principauté des Asturies, plusieurs entreprises espagnoles intéressées par le marché marocain, des membres du Corps diplomatique accrédités à Madrid et plusieurs autres personnalités politiques et académiques y ont participé.

Cette visioconférence a été l’occasion de mettre en lumière l’excellence des relations de partenariats, politique, économique, commerciale et culturel qui existent entre le Maroc et l’Espagne et aussi de souligner le partenariat stratégique qui se développe de plus en plus au niveau bilatéral. L’ambassadeur a également mis l’accent sur les avantages et les mesures incitatives prévues par le droit marocain au profit des investisseurs nationaux et étrangers, surtout des secteurs prometteurs.

Mme Benyaich n’a pas manqué d’aborder la situation sanitaire actuelle du royaume, en mettant en avant les mesures prises par secteur, surtout la récente campagne nationale de vaccination contre le coronavirus lancée par le souverain. Elle a également abordé les opportunités de collaboration et de partenariat entre les sociétés espagnoles et marocaines, pour l’acquisition de nouveaux marchés en Afrique.

En ce qui concerne les relations multilatérales, Mme Benyaich a réaffirmé l’engagement du Maroc et ses efforts en termes de lutte contre l’immigration clandestine, à partir d’une approche solidaire et intégrée et contre le terrorisme et le crime organisé dans le cadre de la coopération internationale et régionale.

Bladi.net Google News Suivez bladi.net sur Google News

Bladi.net sur WhatsApp Suivez bladi.net sur WhatsApp

Sujets associés : Espagne - Coopération - Investissement - Vaccin anti-Covid-19

Aller plus loin

Le milliardaire américain Mark Cuban veut investir au Maroc

L’accord de normalisation entre le Maroc et Israël suscite beaucoup d’intérêt chez les investisseurs américains. C’est le cas de l’homme d’affaires américain Mark Cuban élevé...

Des constructeurs automobiles quittent l’Algérie et la Tunisie pour le Maroc

Le Maroc jouit d’une stabilité politique au Maghreb qui favorise les investissements étrangers. À telle enseigne que de grandes firmes étrangères ont délaissé ces derniers mois...

Le Maroc et la France renforcent leur coopération économique

Promouvoir les opportunités d’investissement entre le Maroc et la France. C’est l’objectif des « Journées économiques Maroc-France » lancées mardi 5 octobre par la Chambre...

Tourisme : le Maroc veut attirer les investisseurs chinois

La Société marocaine d’ingénierie touristique (SMIT) a organisé le 4 février dernier, un webinaire sur l’investissement touristique entre le Maroc et la Chine.

Ces articles devraient vous intéresser :

Maroc : plusieurs aéroports seront rénovés

Dans le cadre de son plan d’investissement dénommé Envol 2025, visant à accompagner l’essor du secteur touristique, l’Office national des aéroports (ONDA) va mobiliser un montant de 4 milliards de dirhams en 2023 pour soutenir la croissance de...

Blachiment d’argent : le Maroc sort de la liste grise (GAFI)

Après évaluation des dispositifs mis en place par le Maroc pour lutter contre le blanchiment d’argent et le financement du terrorisme, le groupe d’action financière (GAFI) a décidé de sortir le royaume de la liste grise.

Le groupe marocain OCP vise haut les quatre prochaines années

Après le succès de son premier programme d’investissement – la capacité de production d’engrais a triplé en 10 ans-, le groupe marocain OCP a préparé un nouveau programme d’investissement vert dont la mise en œuvre permettra d’atteindre la neutralité...

L’huile de table Afia rachetée par le Marocain Nourredine Zine

« Savola Morocco SA », fabricant de la marque d’huile de table Afia et filiale du groupe saoudien éponyme, fait désormais partie du portefeuille du marocain Zine Capital Invest SA. Par cette acquisition soumise à l’obtention de l’autorisation du...

Maroc : 3,7 milliards de dirhams de subventions au secteur agricole

Le gouvernement maintient son soutien au secteur agricole. Cette année, 3,7 milliards de dirhams de subventions seront affectés au secteur, pour un investissement global de 7,4 milliards de dirhams.

Accord de pêche : le Maroc et l’UE font le point

La quatrième Commission mixte de l’Accord de partenariat dans le domaine de la pêche durable entre l’Union européenne et le Maroc s’est réunie les 9 et 10 novembre à Rabat.

Le Français Faurecia va créer 1400 nouveaux emplois au Maroc

L’entreprise française Faurecia, spécialisée dans la fabrication d’équipements automobiles, va renforcer sa présence au Maroc, à travers la création d’une nouvelle usine à Salé. Dans ce sens, un protocole d’accord a été signé entre le groupe et l’État.

Investissement privé au Maroc : la banque mondiale sonne l’alarme

L’investissement privé est en chute libre au Maroc. C’est du moins ce que révèle la banque mondiale dans son nouveau rapport de suivi de l’économie marocaine.

Énergie verte : partenariat entre le Maroc et l’UE

Le Maroc et l’Union européenne s’apprêtent à signer une alliance verte, qui permettra de renforcer les efforts du royaume dans la lutte contre le changement climatique.

Le Maroc va faire un important don d’engrais à Saint-Vincent-et-les Grenadines

Le Maroc envisage de faire un important don d’engrais à Saint-Vincent-et-les-Grenadines l’année prochaine. Une feuille de route pour la coopération entre les deux pays dans les trois ou cinq années à venir est en cours d’élaboration.