Recherche

Maroc : elle coupe la langue à son violeur

14 avril 2019 - 10h40 - Société

© Copyright : DR

Un homme aurait, à Skhirat, tenté de violer sa cousine (fille de son oncle maternel) et cette dernière lui aurait coupé la langue. Mais l’homme a une autre version de la même histoire. Qui croire ?

Les protagonistes de cette affaire sont un homme, un auxiliaire d’autorité (un Moqadem), sexagénaire, ainsi que sa cousine maternelle, la trentaine, selon Assabah, source de cette information. Ce dossier, dont est chargé la Cour d’appel de Rabat depuis ce mercredi, concerne des coups et blessures. Mais l’histoire, elle, parle d’une tentative de viol ainsi qu’une langue coupée.

L’homme serait arrivé au domicile de son oncle maternel, dans un état d’ébriété avancé, et aurait voulu avoir des rapports de sa cousine, selon Assabah. Sauf que, en voulant l’embrasser, elle lui aurait mordu la langue avec force. L’homme a été transporté de toute urgence au CHU Ibn Sina de Rabat.

Le Moqadem aurait selon Assabah perdu une grande partie de sa langue dans ces faits qui engendrent donc, selon la même source, une affaire de coups et blessures graves entraînant un handicap permanent.

La même source précise que le Moqadem voulait que l’affaire ne s’ébruite pas, mais sa famille aurait insisté pour qu’il dépose une plainte. Ce dernier l’a alors fait, tout en précisant que sa cousine l’a drogué avant de lui faire ça, pour régler certains comptes. La femme a été placée en garde à vue et elle affirme, elle, qu’elle s’est tout simplement défendue car son oncle allait la violer.

Bladi.net

Bladi.net - 2019 - Archives - A Propos - Contact