Maroc : opération "Libération des plages"

18 juin 2019 - 07h40 - Ecrit par : A.S

La saison estivale approche et, dans le souci de permettre aux vacanciers de mieux profiter des plages marocaines, les autorités publiques ont entamé une opération de libération de ces espaces.

Cette action vise à instaurer des mesures strictes à l’encontre des personnes qui exploitent ces plages et qui imposent des tarifs très élevés aux vacanciers. En général, ce sont des particuliers qui, en sollicitant des licences d’exploitation des parkings, transforment les plages en un espace privé, proposé en location aux vacanciers.

Initiée au niveau des plages de Casablanca et de Fnideq, qui ont fait l’objet de réclamations antérieures, l’opération indiquée a permis la saisie de plusieurs chaises et la fermeture de kiosques non autorisés.

Pour contrecarrer les pratiques abusives, les autorités ont placé des parasols sur les différentes plages, à titre gratuit, en fixant le prix des chaises à cinq dirhams. Les contrevenants seront exposés à des peines allant du retrait de la licence d’exploitation au déferrement devant le Parquet général.

Tags : Casablanca - Fnideq

Nous vous recommandons

Brest : un Marocain agresse violemment le présumé amant de sa femme

Mis en examen pour tentative de meurtre, un Marocain de 43 ans en situation irrégulière en France — son visa touristique est arrivé à expiration — a été écroué à la maison d’arrêt de Brest jeudi dernier. À l’origine de cette tentative de meurtre, un différend...

Israël déconseille de voyager au Maroc

Israël déconseille à ses ressortissants de voyager au Maroc, qui est en passe d’être classé sur la liste des pays rouges — niveau d’alerte le plus élevé en ces temps de Covid-19.

La présence d’un navire militaire espagnol à Melilla suscite l’indignation au Maroc

Un navire militaire de la marine espagnole effectue actuellement une mission dans la région de Melilla. Sa présence dans l’enclave n’a pas été vue d’un bon œil par le Maroc.

« L’effrayante » expérience d’une drag queen irlandaise au Maroc

La drag queen nord-irlandaise de Belfast, Blu Hydrangea (Joshua Cargill à l’état civil), raconte son « effrayante expérience » au Maroc, où son groupe musical The Frock Destroyers s’était rendu dans le cadre d’une...

Maroc : des appartements volés à la ville de Martil

18 appartements d’une valeur de 50 millions de dirhams ont été frauduleusement soustraits à la ville de Martil. C’est ce que révèle l’Observatoire du Nord des droits de l’homme (ONDH).

Brussels Airlines va-t-elle annuler des vols à destination du Maroc ?

La compagnie aérienne Brussels Airlines pourrait annuler des vols à destination du Maroc en raison des intempéries.

Maroc : une nouvelle zone militaire pour contrer les velléités de l’Algérie

En crise avec l’Algérie, le Maroc s’est doté d’une zone militaire Est qui sera dirigée par le général de division Mohamed Miqdad. Une première.

Najat Kaanache « Pour mes clients, je suis Marocaine. Pour les Marocains, je suis une étrangère »

Najat Kaanache, la cheffe basco-marocaine vient d’annoncer l’ouverture à l’automne, de Ziryab, son premier restaurant en Espagne, plus précisément à Séville. Elle donnera également des cours de cuisine andalouse à l’École supérieure d’hôtellerie de...

Les MRE tranfèrent 16 milliards de DH en juillet, un record

Les Marocains résidant à l’étranger (MRE) ont transféré plus de 16 milliards de dirhams au mois de juillet dernier, en hausse 45,6 % comparativement à la même période de 2020. Cette forte augmentation étonne par son...

Covid-19 : le Maroc de retour à un confinement partiel, voire total ?

Des restrictions sont de nouveau de rigueur dans certaines régions du Maroc en vue de limiter la mobilité entre les villes. C’est la décision des autorités face à la recrudescence inquiétante des cas de malades du Covid-19 au royaume, où le retour à un...