Maroc : le «  mercato hivernal des partis politiques  » est lancé

7 janvier 2021 - 16h30 - Maroc - Ecrit par : Bladi.net

Partager avec Whasapp Partager avec Telegram

Alors que les échéances électorales s’approchent à grands pas, c’est la veillée d’armes au sein des partis politiques. Le marché de la transhumance politique sera très animé. Le RNI d’Aziz Akhannouch semble mieux aguerri pour tirer grand profit de ce «  mercato hivernal des partis politiques  ».

L’avènement des scrutins législatif, régional et communal fait accélérer les repositionnements au sein des formations politiques. Communément qualifié de «  mercato hivernal des partis politiques  », le phénomène devrait connaître une plus grande ferveur dans les prochains mois, signale Al Ahdath Al Maghribia.

Selon le quotidien, le parti du Rassemblement national des indépendants (RNI) du ministre de l’Agriculture, Aziz Akhannouch est mieux paré pour s’offrir les meilleurs éléments de ce mercato. En effet, depuis quelque temps cette formation s’impose comme étant le point de chute privilégié des politiciens influents, au nombre desquels on peut citer le parlementaire du Mouvement populaire (MP), Haj Simo. S’appuyant sur ses sources, le même média annonce l’arrivée sous peu du président du Conseil communal de Ksar el Kébir, au sein du parti de la Colombe.

De l’autre côté, le Parti Authenticité et modernité (PAM) dirigé par Abdellatif Ouahbi, est annoncé comme la formation politique qui sortira de ce mercato hivernal, plus mal en point que jamais. Dans la région du Souss notamment, on annonce le départ de plusieurs de ses cadres. Ces derniers entendent descendre du Tracteur pour s’offrir la Colombe qui, semble-t-il, leur assurera la victoire lors des prochaines échéances électorales. C’est ainsi que Karim Achengli, président de la Chambre de commerce et d’industrie d’Agadir, a claqué la porte du PAM pour animer le jeu électoral dans les rangs du RNI. À sa suite, plusieurs présidents de Conseils communaux de la région du Souss sont annoncés sur la ligne de départ, appuie la même source.

Comme le PAM, l’Istiqlal également verra partir certains de ses membres importants qui s’apprêtent à rejoindre le RNI. Le vent de la transhumance n’épargnera guère, le Parti du Progrès et du socialisme (PPS) dont plusieurs cadres locaux ont choisi de rejoindre l’Union socialiste des forces populaires (USFP).

La vague de départs qui s’observe n’épargnera pas non plus, le Parti de la Justice et du développement (PJD) du Chef de gouvernement Saâd Eddine El Othmani qui devra s’apprêter à enregistrer dans ses rangs, des défections significatives.

Sujets associés : Elections - Istiqlal - Parti de la Justice et du Développement (PJD) - Rassemblement National des Indépendants (RNI) - Aziz Akhannouch - Parti Authenticité et Modernité (PAM) - Saâdeddine El Othmani

Suivez Bladi.net sur Google News

Aller plus loin

Maroc : les élections de 2021 vont-elles être reportées ?

Face à la situation épidémiologique peu rassurante du royaume, le Maroc pourrait reporter les élections de 2021. Les responsables des partis politiques adoptent différents points...

Législatives de 2021 au Maroc : l’Istiqlal tient au droit de vote et à la représentativité des MRE

« La participation des MRE aux élections législatives de 2021 », était au cœur d’une conférence initiée par la Coordination du Parti de l’Istiqlal en Europe, vendredi 25 septembre....

Nous vous recommandons

Elections

Élections 2021 : le PJD dénonce ses détracteurs

Face à la série de démissions enregistrées au sein de son parti en cette veille des élections du 8 septembre prochain, le Secrétaire général du Parti de la justice et du développement (PJD) dénonce les attaques médiatiques dont fait l’objet son parti....

Sept Marocains siègent au Parlement néerlandais

Sept Marocains font partie des 150 nouveaux élus qui siègent au Parlement néerlandais, devenant ainsi la première nationalité étrangère dominante.

Maroc : la neutralité des policiers exigée pendant les élections

Les responsables de la sécurité et de la sûreté au niveau régional doivent observer une impartialité et une neutralité absolues lors des prochaines élections. C’est une instruction émanant de la direction générale de la sûreté nationale...

Taroudant : la justice valide l’élection de la plus jeune maire du Maroc

L’élection de Noura Tahoussa, la plus jeune présidente de commune au Maroc, a été contestée dans un recours au tribunal par certains partis politiques. Mais celui-ci a été retoqué par le tribunal administratif...

Vague de démissions au PJD à Marrakech et région

À quelques semaines de la tenue des élections communales et législatives prévues le 8 septembre, plusieurs conseillers communaux, présidents de communes de Marrakech, Safi et Essaouira, tous membres du Parti de la justice et du développement (PJD), ont...

Istiqlal

Aziz Akhannouch veut un gouvernement de compétences

La coalition annoncée entre le RNI, le PAM et l’Istiqlal pour la formation du gouvernement se précise. Le premier ministre a promis une équipe de compétence pour conduire le changement voulu par la majorité des...

Maroc : deux députés perdent leur siège à Driouch

Encore une invalidation de l’élection de deux députés. Cette fois-ci, c’est à Driouch que deux élus de l’Istiqlal et du PAM ont perdu leur siège suite à une décision de la Cour constitutionnelle.

Belgique : pour ses 60 années de mariage, un couple marocain reçoit une lettre royale de félicitations

La Reine et le Roi de Belgique ont félicité un couple marocain pour ses 60 années de mariage. Les heureux sont les parents de Mohamed Saoud, militant istiqlalien et membre du Bureau exécutif du Parti.

Élections générales au Maroc : les bureaux de vote ont ouvert

Les Marocains ont commencé à voter mercredi matin pour des élections générales. Les 18 millions d’électeurs appelés aux urnes élisent aussi, pour la première fois, les 395 députés de la Chambre des représentants et plus de 31 000 élus communaux et...

Jack Lang se prononce sur les élections au Maroc

Comme prévu, le Maroc a organisé ce 8 septembre les élections législatives, communales et régionales. Pour le président de l’Institut du monde arabe (IMA), Jack Lang, ces élections « sont un exemple d’une démocratie pluraliste, assez unique en Afrique...

Parti de la Justice et du Développement (PJD)

Abdelilah Benkirane parle de ses relations avec le roi Mohammed VI

Lors d’un discours prononcé devant les PDJistes de la région de Béni Mellal-Khénifra le 13 mars dernier, Abdelilah Benkirane, secrétaire général du Parti de la justice et du développement (PJD) a évoqué sa relation avec le roi Mohammed...

Elections législatives : Abdelilah Benkirane crée la surprise

Abdelilah Benkirane, ancien chef du gouvernement et ex-secrétaire général du Parti justice et développement (PJD), renonce à sa candidature proposée aux élections législatives prévues le 8 septembre.

Elections 2021 : ça chauffe entre le PJD et le RNI

Des attaques virulentes de la part des militants du PJD à l’encontre d’Aziz Akhannouch, le président du Rassemblement national des indépendants, sont menées ces derniers jours sur les réseaux sociaux. La campagne électorale en vue des prochaines élections...

Les autorités marocaines interdisent la politique dans les mosquées

Il est interdit aux mosquées de se mêler des querelles politiques. C’est ce qu’a affirmé cette semaine, le ministre des Habous, indiquant aux députés islamistes, ainsi qu’aux partis, qu’ils doivent éviter en cette veille des élections, de séduire les...

Maroc : le PJD craint « l’intrusion sioniste » dans le pays

Le Parti de la justice et du développement (PJD) n’a toujours pas digéré la normalisation des relations diplomatiques entre le Maroc et Israël. La visite du ministre israélien de la Défense, Benny Gantz dans le royaume a suscité une réaction chez son...

Rassemblement National des Indépendants (RNI)

Maroc : des consultations en cours pour former le nouveau gouvernement

Après la nomination vendredi du leader du RNI, Aziz Akhannouch, au poste de Chef de gouvernement, les Marocains attendent de connaître la composition du nouvel exécutif. Rachid Talbi Alami, membre du bureau politique du RNI, annonce l’ouverture des...

Maroc : un politicien condamné à 3 ans de prison pour achat de voix

Le représentant du Rassemblement national des indépendants (RNI) aux élections professionnelles de la région de Guelmim a été condamné à trois ans de prison ferme pour avoir acheté des voix.

Asmaa Rhlalou, première femme élue maire de Rabat

Le Rassemblement national des indépendants (RNI) continue sa mainmise sur les plus grandes villes du Maroc. Vendredi, c’est Asmaa Rhlalou qui a été élue maire de Rabat, après plusieurs tractations, un report de la séance de vote et de rudes négociations....

Polémique après les propos d’un député RNI sur le roi Mohammed VI

Alors qu’il prenait la défense du gouvernement, un député du Rassemblement national des indépendants (RNI), parti au pouvoir, a, lors de la discussion sur la flambée des prix, fait une déclaration pour le moins polémique sur le roi Mohammed...

Maroc : un député condamné à 6 ans de prison

Poursuivi dans une affaire de spoliation foncière dans la région de Fès, le parlementaire RNI Rachid El Fayek a été condamné mercredi à 6 ans de prison ferme pour « corruption, dilapidation de fonds publics et abus d’autorité...

Aziz Akhannouch

L’appel des chrétiens marocains au gouvernement d’Akhannouch

La Coordination des chrétiens marocains a lancé un appel au nouveau gouvernement dirigé par Aziz Akhannouch. Elle plaide pour l’organisation des rites et des cultes religieux dans les églises officielles, et le droit au mariage ecclésiastique ou civil...

Pour répondre à la demande mondiale, le Maroc va planter 50 000 hectares d’arganier

Le Maroc entend planter à l’horizon 2030, 50 000 ha d’arganier pour faire face à la demande croissante sur le marché. Cette ambition s’inscrit dans le cadre de la stratégie «  Green Generation  » lancée par le Roi Mohammed...

La chanteuse Fatima Tabaamrant menacée par un salafiste

Alors qu’elle fait l’objet d’attaques verbales de la part d’un prédicateur salafiste, l’icône de l’art amazigh, Fatima Tabaamrant, ancienne députée RNI, vient de recevoir le soutien du parti d’Aziz Akhannouch.

Réouverture des frontières : s’achemine-t-on vers l’obligation vaccinale au Maroc ?

Pour préserver les acquis de la gestion de la crise sanitaire et rapidement atteindre l’immunité collective, le Maroc pourrait recourir à l’obligation vaccinale, dans le cadre de la réouverture des...

Maroc : le gouvernement promet de rembourser la TVA aux entreprises

Le gouvernement va procéder bientôt au remboursement des dettes vis-à-vis des entreprises. Un minimum de 1 milliard de dirhams sera payé d’ici fin décembre prochain.

Parti Authenticité et Modernité (PAM)

Maroc : 4 députés perdent leur siège au parlement

Élus lors des dernières élections législatives de septembre 2021, quatre députés de la circonscription électorale d’Al Hoceima viennent de voir leur siège invalidé par la Cour constitutionnelle.

Le PAM charge le PJD

Le secrétaire général du Parti Authenticité et Modernité (PAM), Abdellatif Ouahbi estime que le bilan du gouvernement dirigé par le Parti de la justice et du développement (PJD) est «  désastreux  ». Son parti propose un nouveau management au peuple...

Forte hausse des décès parmi les MRE de Belgique

Les indicateurs du nouveau Coronavirus sont préoccupants chez les membres de la communauté marocaine en Europe. En Belgique, les cas de contamination ou de décès recensés chez les Marocains sont en très forte...

Abdellatif Ouahbi raconte son combat contre le Covid-19 (vidéo)

Après avoir vaincu le coronavirus, le secrétaire général du Parti authenticité et modernité (PAM), Abdellatif El Ouahbi est revenu dans un entretien, sur « les circonstances » de son infection au Covid-19 et sur ses relations avec le dirigeant istiqlalien,...

Régionales 2021 : le PAM rafle la mise à Marrakech

Le Parti Authenticité et Modernité (PAM) est arrivé en tête lors des élections régionales et communales au niveau de la préfecture de Marrakech. Il a remporté 48 sur 193 sièges dans cinq arrondissements de la ville...

Saâdeddine El Othmani

La reconnaissance de la marocanité du Sahara ne sera pas remise en cause par Joe Biden

La possibilité que l’administration Biden remette en cause la reconnaissance par Donald Trump de la souveraineté du Maroc sur le Sahara est à écarter. Dans une intervention ce lundi 28 décembre, au Parlement, le chef du gouvernement a tenu à rassurer ceux...

Abdelilah Benkirane se ravise

Abdelilah Benkirane, ancien chef du gouvernement et secrétaire général du Parti de la Justice et du Développement (PJD) a renoncé à quitter le parti et à rompre ses liens avec certains membres.

Combien coûtent les retours aidés des MRE au Maroc ?

Lors de la présentation au Parlement du plan d’accueil des Marocains résidant à l’étranger (MRE) pour la saison touristique 2021, le chef du gouvernement Saâdeddine El Othmani a fait savoir que la baisse des prix des billets coûtera une énorme somme...

Le Maroc, mauvais élève dans la lutte contre la corruption

Le Maroc n’a pas fait de progrès patent dans le domaine de la lutte contre la corruption. Avec un score de 40/100, il perd même un point comparé à l’année dernière, occupant la 86ᵉ place sur 180 pays classés, contre la 80ᵉ position un an auparavant. C’est ce...

Le PJD maintient son opposition au nouveau quotient électoral

Le Parti justice et développement (PJD) a réaffirmé son opposition au nouveau quotient électoral. Cette nouvelle réaction fait suite à une décision de la Cour constitutionnelle.