Législatives de 2021 au Maroc : l’Istiqlal tient au droit de vote et à la représentativité des MRE

28 septembre 2020 - 18h30 - Maroc - Ecrit par : J.K

« La participation des MRE aux élections législatives de 2021 », était au cœur d’une conférence initiée par la Coordination du Parti de l’Istiqlal en Europe, vendredi 25 septembre. Point important débattu, la représentativité politique et le droit de vote, à l’approche des élections législatives de 2021.

Pour Noureddine Mediane, président du Groupe istiqlalien à la chambre des représentants et membre du comité exécutif du parti de l’Istiqlal, sa formation politique place la question de la participation politique des MRE au centre de ses intérêts et ses programmes. « Ce dossier connaît un long processus historique et est posé depuis les premières élections législatives de 1963. », explique-t-il.

Selon M. Mediane, aujourd’hui, on ne peut réduire à l’économique ou au financier, le rôle des quelque 6 millions de Marocains du monde. Ces MRE ont besoin de se faire entendre, et l’ont déjà fait, à travers de nombreuses propositions dans le mémorandum commun que l’Istiqlal, le PAM et le PPS remis au ministère de l’Intérieur.

L’activation du droit de vote et de la représentativité politique des MRE, prévu dans l’article 17 de la constitution marocaine, la mise en place d’une nouvelle carte électorale qui se traduit par la création d’une 13ème région, le mode de scrutin propre au vote des MRE, la réclamation d’un quota en faveur des MRE…, sont des questions qui préoccupent, affirme-t-il, le parti.

Tout comme la représentativité des MRE. « Cette communauté, ayant un énorme potentiel, serait d’une grande utilité aux institutions élues », a-t-il insisté.

La priorité de l’heure, les MRE doivent adresser des pétitions au Chef du gouvernement et au ministère de l’Intérieur, pour faire pression sur le gouvernement, et donc accélérer le processus de la participation politique de la diaspora.

Sujets associés : Elections - Istiqlal - MRE

Aller plus loin

Les députés disent non à la participation des MRE aux prochaines législatives

Les Marocains résidant à l’étranger (MRE) ne participeront pas aux prochaines élections législatives. Ainsi en ont décidé les députés qui ont largement voté contre l’amendement...

La contribution des MRE à l’économie marocaine saluée

Le parti Istiqlal a salué la résilience de l’économie marocaine durant la crise du Covid-19, soulignant la contribution des Marocains résidents à l’extérieur (MRE), à travers...

Parlement marocain : un plaidoyer en faveur des MRE

Le groupe de l’Union socialiste des forces populaires (USFP) à la Chambre des conseillers plaide pour l’augmentation du nombre des membres de la première chambre, afin de...

Un mémorandum sur le vote et la représentativité des MRE bientôt soumis à Mohammed VI

Les partis politiques (PI, MP, PPS, USFP, PAM, RNI, UC et PJD) représentant les Marocains résidant à l’étranger (MRE) ont mis en place une coordination devant œuvrer pour le...

Ces articles devraient vous intéresser :

Les Marocains résidant à l’étranger boostent l’économie grâce à leurs transferts de fonds

Selon l’Office des changes, les transferts de fonds des Marocains résidant à l’étranger (MRE) ont connu une croissance significative de 16 % en mars 2023, pour atteindre près de 27,11 milliards de dirhams. Ce chiffre représente une hausse de 3,73...

Royal Air Maroc veut renforcer ses vols vers les pays où résident les MRE

La compagnie aérienne Royal Air Maroc (RAM) a décidé de renforcer, cet été, ses vols vers les pays où vivent les Marocains résidant à l’étranger (MRE).

Entre droits des MRE et échange de renseignements fiscaux : le dilemme du gouvernement marocain

Le gouvernement d’Akhannouch revient sur les deux projets de loi sur l’échange de renseignements fiscaux et de données des Marocains résidant à l’étranger (MRE). Par la voix de son porte-parole, Mustapha Baïtas, il rassure une fois de plus les MRE.

Le ministère de l’Intérieur recadre le PJD

Le ministère de l’Intérieur a réagi aux rumeurs concernant les élections partielles organisées le 21 juillet dernier, dénonçant « les allégations malveillantes et inacceptables » selon lesquelles le vote aurait été orienté par certains agents d’autorité.

Marhaba 2023 (MRE) : un record dans les ports marocains

L’opération « Marhaba 2023 », visant à faciliter le passage des Marocains résidant à l’étranger (MRE), a enregistré un flux record cette année, avec près de 2,84 millions de passagers et 642 000 véhicules ayant transité par les ports marocains entre le...

Enseignement supérieur : le Maroc fait appel aux MRE

Le Maroc envisage de recourir à ses compétences à l’étranger pour améliorer la qualité de l’enseignement supérieur dans ses universités. Une réforme est en cours de préparation pour revoir le cadre légal régissant la profession.

Deux pertes dans la famille d’Omar Achadoud : décès soudain du footballeur et de son père

Le footballeur Omar Achadoud est décédé subitement dans son sommeil samedi dernier. Ce triste événement a été suivi par une autre perte douloureuse pour la famille trois jours plus tard, le décès de son père, Mbark, selon la mosquée de Houthalen...

Affluence record de MRE dans les ports espagnols

Plus de 634 606 Marocains d’Europe et 153 934 véhicules ont déjà traversé les cinq ports espagnols retenus pour l’Opération Marhaba 2022, ce qui représente une augmentation de 34,2 % pour les MRE et de 47 % pour les véhicules par rapport à la dernière...

L’inclusion des MRE à l’aide au logement passe mal

Les Marocains résidant à l’étranger (MRE) peuvent bénéficier de l’aide directe au logement au même titre que les Marocains résidant au Maroc, ce qui n’est pas du goût de bon nombre d’internautes. Certains d’entre eux n’hésitent pas à appeler à...

Ramadan 2024 en France : Le Maroc perd la main sur l’encadrement religieux des MRE

À l’approche du mois de Ramadan, des voix s’élèvent pour réclamer une formation religieuse adaptée aux Marocains résidant à l’étranger, notamment en France.