Recherche

Maroc : des migrants subsahariens mis en quarantaine de force ?

© Copyright : DR

28 juin 2020 - 10h30 - Société - Par: A.P

Depuis la semaine dernière, plusieurs personnes d’origine subsaharienne sont interpellées par les autorités marocaines à Laâyoune, dans le sud du pays, pour une mise en quarantaine et subir un test de dépistage du covid-19. "Il n’y a pas d’eau… Nous ne mangeons pas…", explique l’un d’eux.

Ils sont soumis par la police à des tests PCR, après que 25 infections ont été recensées parmi les 68 occupants de deux bateaux en provenance de Laâyoune pour Fuerteventura la semaine dernière. Dans un troisième bateau, intercepté au large de la côte de Tarfaya, à 85 kilomètres de la capitale du sud, 37 autres personnes ont été également testées positives au coronavirus.

Sur les 168 cas de covid-19 détectés ces derniers jours, seuls 24 sont des personnes d’origine subsaharienne.

Le gouvernement marocain a créé deux centres de détention depuis le début de la pandémie. "Les migrants subsahariens sont gardés à Laâyoune dans des lieux de détention illégaux et des conditions très difficiles", déclare Omar Naji, président de l’Association marocaine des droits de l’homme (AMDH) à Nador.

"Les contagions conduisent à la discrimination et au racisme des Marocains envers la population migrante subsaharienne, les premiers accusant les seconds d’apporter du covid-19", explique un militant local à Eldiario.es.

Mots clés: Immigration clandestine , Laayoune , Coronavirus au Maroc (Covid-19)

Bladi.net

Bladi.net - 2021 - - A Propos - Contact