Le Maroc veut moderniser ses ports

19 février 2021 - 05h00 - Economie - Ecrit par : J.K

En vue de renforcer les relations des ports avec leur environnement territorial, les députés tiennent à la modernisation des équipements portuaires. Dans ce sens, plusieurs engagements ont été pris par le gouvernement.

Après le vote de la loi 71-18 sur la police portuaire, le rapport parlementaire de la Commission des infrastructures au sein de la Chambre des représentants, a élaboré une feuille de route qui adapte les ports nationaux aux exigences internationales. Ainsi, « il faudra mettre à jour l’arsenal légal régissant les ports en vue de l’adapter aux normes applicables au niveau international », ont indiqué les députés, soulignant la mise en place d’écosystèmes dans les ports et la diversification des services, « ce qui sera en mesure de créer des pôles de développement contribuant à la hausse du PIB », rapporte Les Eco.

Les députés ont également formulé la nécessité de « réviser la stratégie portuaire pour qu’elle puisse s’aligner sur les objectifs escomptés », fait savoir le rapport. Dans ce cadre, plusieurs engagements ont été mis en place par le gouvernement. Entre autres, la réorganisation du secteur autour des nouveaux ports du pays. Il sera appliqué aux ports du Maroc, le dispositif normatif international, « avec comme principal objectif, la sauvegarde de ce secteur qui a une grande importance socioéconomique ».

Ces nouvelles mesures permettront aux autorités portuaires de relever toutes les informations relatives aux navires, et d’affermir les services rendus, afin « d’éviter l’entrée de navires qui créent des problèmes juridiques ou qui causent la détérioration de l’environnement », sans oublier l’amélioration des recettes des services rendus par les ports, à travers une bonne traçabilité des opérations.

En ce qui concerne la politique de l’aménagement du territoire, elle prendra en compte les grands ports du pays, principalement au niveau régional. Les députés ont également installé un comité restreint ayant pour rôle d’examiner la nouvelle législation sur la sécurité portuaire.

Bladi.net Google News Suivez bladi.net sur Google News

Bladi.net sur WhatsApp Suivez bladi.net sur WhatsApp

Sujets associés : Lois - Compétitivité - Portuaire

Aller plus loin

Maroc : un port à plus de 10 milliards de dirhams à Dakhla

Après le lancement des appels d’offres et de la maîtrise d’œuvre, les travaux de construction du Port Atlantique-Dakhla doivent démarrer en 2020. Ce port stratégique, dont la...

Port Dakhla Atlantique, une infrastructure qui fait rêver

Lancée par le roi Mohammed VI à Laâyoune à l’occasion du 40e anniversaire de la Marche Verte, la construction de Dakhla Atlantique, un port en eau profonde extérieur à la baie,...

Le Maroc veut avoir des ports intelligents en 2022

En prévision d’une reprise de l’activité portuaire au Maroc, le ministre de l’Equipement et de l’Eau, Nizar Baraka, a annoncé un vent de modernisation des moyens au cours de...

Comment le port d’Algésiras entend battre Tanger-Med

Le port d’Algésiras, concurrent de Tanger Med, mettra en service un nouveau terminal ro-ro début 2021.

Ces articles devraient vous intéresser :

Maroc : la quête d’autosuffisance en dattes face aux défis climatiques

Le Maroc est le septième producteur mondial de dattes, avec un volume de 170 000 tonnes par an. Toutefois, des défis restent à relever pour le développement de la filière et satisfaire la demande nationale.

GNL : Le Maroc se dote d’un terminal flottant à Nador West Med

Le Maroc s’apprêterait à lancer un appel d’offres pour la construction d’un terminal flottant de gaz naturel liquéfié (GNL) au port de Nador West Med.

Maroc : fin des frais « injustifiés » pour les factures en ligne

Le Conseil de la concurrence a lancé un avertissement : des frais de service ajoutés sur les paiements en ligne dans plusieurs secteurs économiques n’ont pas de justification. Ces coûts supplémentaires, selon le Conseil, freinent la digitalisation de...

Tanger Med se dote d’un ambitieux plan d’expansion

Tanger Med ambitionne de changer de dimension. Le hub logistique mondial prévoit d’investir près de 7 milliards de dirhams notamment pour l’extension de la capacité de son terminal passagers et camions et la modernisation de sa zone d’importations.

Tanger Med, un port hub pour l’Afrique d’ici 2030

Le Maroc poursuit sa stratégie portuaire à l’horizon 2030 avec Tanger Med comme référence. Le royaume a engagé une politique de développement de ports modernes et compétitifs.

Crise en Mer Rouge : Le Maroc en position de force grâce à Tanger Med ?

Avec le port de Tanger Med, le Maroc devrait tirer profit de la crise sécuritaire en mer Rouge, qui a réduit de près de moitié le trafic du canal de Suez, portant de graves préjudices aux ports européens.

Maroc 2030 : le chantier des infrastructures s’accélère

Le Maroc se prépare activement pour la Coupe du monde 2030 qu’il coorganise avec l’Espagne et le Portugal. Les autorités ont annoncé, au titre de l’année 2024, une augmentation de 42 % du volume des projets d’infrastructures pour un montant total de 64...

Le Maroc vend ses navires aux enchères

Quelque 18 bateaux appartenant à la société de dragage Drapor qui s’est retrouvée en situation de liquidation judiciaire, sont actuellement mis en vente aux enchères dans les ports marocains, a annoncé Nizar Baraka, le ministre de l’Équipement et de...