Déjà 5 décès dus à la grippe porcine au Maroc

2 février 2019 - 09h00 - Maroc - Ecrit par : Bladi.net

Le nombre de morts dus à la grippe A/H1N1 vient de passer à cinq. Ce serait normal, à en croire Anas Doukkali, le ministre de la Santé. Il n’y aurait, selon ce dernier, rien d’exceptionnel car la plupart des décès concernerait des personnes vulnérables et que cela est anodin en pleine saison grippale.

« Malheureusement, dans cette saison grippale, on peut constater des décès », tels sont les propos du ministre de la Santé, dans une déclaration accordée à la MAP. Ce sont maintenant 5 décès, principalement des personnes vulnérables, que le ministère a recensés, que ce soit dans les établissements de soins publics ou privés.
Le ministère de la santé rassure en indiquant qu’il « continue au quotidien de réaliser la veille épidémiologique au niveau des 375 centres de santé pour suivre l’évolution de la grippe », précisant au passage que jusqu’au 31 janvier, cette évolution « a été normale par rapport aux années précédentes ».

Le ministre n’a pas omis de demander plus de vigilance aux personnes considérées comme vulnérables, à savoir : les personnes âgées, les enfants entre 6 mois et 5 ans, les femmes enceintes, les personnes souffrant de maladies chroniques, de diabète, d’hypertension artérielle, de maladies cardiovasculaires et d’insuffisances rénale et respiratoire. Il recommande, outre les « comportements sains » (comme se laver méticuleusement les mains ou éternuer dans un mouchoir), de se faire vacciner contre la grippe.

Anas Doukkali a également précisé que la grippe H1N1 est le sous-type dominant cette année, et qu’il en est ainsi dans tous les pays du monde.

Bladi.net Google News Suivez bladi.net sur Google News

Bladi.net sur WhatsApp Suivez bladi.net sur WhatsApp

Sujets associés : Santé - Décès - Grippe A/H1N1 - Anas Doukkali

Aller plus loin

Grippe porcine : le Maroc contraint de payer cher les médicaments

Le gouvernement marocain est sous pression. Faisant face à une dizaine de morts depuis le début de l’épidémie de la grippe porcine, le ministère de la Santé vient de recevoir...

Maroc : la grippe A a déjà fait 11 morts (32 actuellement traités)

Nouveau bilan du ministère de la Santé qui fait état de 11 décès au Maroc des suites des complications liées à la grippe A.

Ces articles devraient vous intéresser :

Le Maroc teste un système de santé intelligent

Le Maroc prévoit d’installer un « système de santé intelligent » dans les centres de santé des régions de Rabat-Salé-Kénitra (16), Fès-Meknès (15), Beni Mellal-Khénifra (11) et Draâ-Tafilalet (11). Cette première phase du projet devrait nécessiter un...

Maroc : forte augmentation des salaires des médecins

À compter de janvier 2023, les médecins, pharmaciens et chirurgiens-dentistes verront leurs salaires augmenter de plus de 3 000 DH. Une augmentation qui entre dans le cadre des réformes opérées par le gouvernement et portant statut particulier de ce...

Malade, Aïcha Mahmah expulsée par une clinique

Grâce à l’intervention du ministère de la Culture, de la Jeunesse et de la Communication, l’actrice marocaine Aïcha Mahmah a été admise à l’hôpital mardi pour recevoir un traitement et subir une opération.

Abdelhamid Sabiri de retour sur le terrain après sa blessure

L’international marocain Abdelhamid Sabiri a repris l’entraînement avec la Sampdoria après une absence causée par une blessure musculaire.

Le Maroc ouvre ses portes aux médecins étrangers

Des médecins étrangers pourront bientôt exercer au Maroc. C’est ce que vient de confirmer le ministre de la Santé Khaled Ait Taleb.

Près d’un tiers des Marocains ont connu une dépression

Le ministère de la Santé initie un projet dont la mise en œuvre permettra de répondre aux besoins des 48,9 % des Marocains âgés de plus de 15 ans qui connaissent, ou ont déjà connu, des signes de troubles mentaux et psychiques.

L’état de santé de la chanteuse Khadija El Bidaouia s’aggrave

Nawal, la fille de la chanteuse Khadija El Bidaouia a annoncé qu’en raison de la propagation du cancer du poumon dont souffre sa mère, les médecins ont décidé d’arrêter la chimiothérapie.

Décès à 24 ans du joueur marocain Oussama Falouh

Admis en soins intensifs suite à un accident de la route qui s’est produit le 11 octobre dernier, Oussama Falouh, joueur du Wydad de Casablanca, est décédé jeudi.

"L’boufa", la nouvelle menace pour la société marocaine

Le Maroc pourrait faire face à une grave crise sanitaire et à une augmentation des incidents de violence et de criminalité, en raison de la propagation rapide de la drogue «  l’boufa  » qui détruit les jeunes marocains en silence.

Ramadan et diabète : un mois sacré sous haute surveillance médicale

Le jeûne du Ramadan, pilier de l’islam, implique une abstinence de boire et de manger du lever au coucher du soleil. Si ce rite revêt une importance spirituelle majeure pour les fidèles, il n’en demeure pas moins une période à risque pour les personnes...