Grippe porcine : le Maroc contraint de payer cher les médicaments

5 février 2019 - 11h40 - Maroc - Ecrit par : Bladi.net

Le gouvernement marocain est sous pression. Faisant face à une dizaine de morts depuis le début de l’épidémie de la grippe porcine, le ministère de la Santé vient de recevoir les premiers lots de médicaments, mais à quel prix ?

Citée par le journal Assabah, une source au sein du ministère de la Santé révèle que les autorités ont fait appel à la marque la plus chère pour tenter d’approvisionner rapidement les pharmacies et les hôpitaux. Ainsi, il est question de prix allant de 240 à 320 dirhams pour ces médicaments en forme de comprimés, sirops ou encore des gélules. Pour le journal, l’urgence a poussé le gouvernement à se diriger vers les laboratoires suisses.

Toujours d’après le quotidien, le Maroc a déjà reçu un premier lot qui a été mis à disposition des centres de santé, des hôpitaux et des pharmacies et un deuxième lot est actuellement en cours de livraison. Pour les prix, il faut compter entre 112 dirhams à 320 dirhams selon la quantité et le type.

A noter qu’en moins d’une semaine 11 personnes sont décédées des suites de la grippe A H1N1 et plusieurs dizaines étaient encore traitées ce weekend dans différents hôpitaux du royaume.

Bladi.net Google News Suivez bladi.net sur Google News

Bladi.net sur WhatsApp Suivez bladi.net sur WhatsApp

Sujets associés : Santé - Grippe A/H1N1 - Anas Doukkali

Aller plus loin

Déjà 5 décès dus à la grippe porcine au Maroc

Le nombre de morts dus à la grippe A/H1N1 vient de passer à cinq. Ce serait normal, à en croire Anas Doukkali, le ministre de la Santé. Il n’y aurait, selon ce dernier, rien...

Maroc : le prématuré de la femme morte de la grippe porcine est décédé

Il n’a finalement pas pu être sauvé par l’équipe médicale. Le prématuré né par césarienne après la mort de sa maman est décédé mardi soir.

Maroc : le bilan de la grippe A passe à 9 morts

Le nouveau bilan des morts causées par la grippe A de quoi inquiéter les Marocains. Selon le ministre de la Santé Anas Doukkali en une semaine 9 personnes sont mortes.

Maroc : la grippe A a déjà fait 11 morts (32 actuellement traités)

Nouveau bilan du ministère de la Santé qui fait état de 11 décès au Maroc des suites des complications liées à la grippe A.

Ces articles devraient vous intéresser :

Punaises de lit : la psychose atteint le Maroc

Le ministère de la Santé et de la Protection sociale a confirmé, mercredi, l’absence d’une propagation exceptionnelle des punaises de lit au Maroc. Dans un communiqué, les autorités sanitaires affirment avoir mis en place des mesures préventives en...

Tatouage au henné : attention danger

La fin du Ramadan et la période de l’Aïd, pour les jeunes filles, une période propice pour mettre du henné sur les mains. Si certaines mères acceptent que leurs filles appliquent le henné, d’autres préfèrent se passer de cette pratique pour préserver...

Maria, la sage-femme miraculée qui a aidé à accoucher pendant le séisme

Une sage-femme a aidé des femmes à accoucher au milieu du puissant et dévastateur séisme survenu le 8 septembre au Maroc qui a fait près de 3000 morts, plus de 5000 blessés et détruit des milliers de maisons.

Les Marocains de plus en plus obèses

Près de la moitié de la population marocaine (46 %) sera obèse d’ici 2035, selon les prévisions de la World Obesity Forum.

Kourtney Kardashian se tourne vers le Maroc pour sa ligne de produits naturels

La star de téléréalité Kourtney Kardashian, 43 ans, et son époux, le batteur du groupe de rock Blink-182, Travis Barker, 46 ans ont lancé une gamme de produits entièrement naturels, végétaliens faits notamment à base d’une ressource provenant des...

"Lbouffa" : La cocaïne des pauvres qui inquiète le Maroc

Une nouvelle drogue appelée « Lbouffa » ou « cocaïne des pauvres », détruit les jeunes marocains en silence. Inquiétés par sa propagation rapide, les parents et acteurs de la société civile alertent sur les effets néfastes de cette drogue sur la santé...

Le Maroc teste un système de santé intelligent

Le Maroc prévoit d’installer un « système de santé intelligent » dans les centres de santé des régions de Rabat-Salé-Kénitra (16), Fès-Meknès (15), Beni Mellal-Khénifra (11) et Draâ-Tafilalet (11). Cette première phase du projet devrait nécessiter un...

Covid-19 : les Marocains désertent les centres de vaccination

Au Maroc, ce n’est plus la grande affluence dans les centres de vaccination. La stabilité de la situation épidémiologique semble expliquer ce désintérêt des Marocains pour la vaccination contre le Covid-19.

"L’boufa", la nouvelle menace pour la société marocaine

Le Maroc pourrait faire face à une grave crise sanitaire et à une augmentation des incidents de violence et de criminalité, en raison de la propagation rapide de la drogue «  l’boufa  » qui détruit les jeunes marocains en silence.

Maroc : l’état d’urgence sanitaire prolongé jusqu’au 31 décembre

Le gouvernement vient d’annoncer, une nouvelle fois, la prorogation de l’état d’urgence sanitaire sur l’ensemble du territoire national.