La gazoduc Maroc-Nigéria plus que jamais d’actualité

9 février 2022 - 00h40 - Ecrit par : A.S

Alors que l’Europe est embourbée dans une crise géostratégique liée à l’exportation du gaz avec les États-Unis et la Russie et que l’Algérie a coupé ses livraisons, le Maroc pourrait profiter de son projet de gazoduc avec le Nigeria pour réduire son déficit énergétique et sa dépendance.

C’est ce qu’a indiqué Mohamed H’Midouche, ancien banquier, qui est revenu sur les enjeux de ce méga projet et le niveau d’avancement du projet.

Dans une interview accordée à L’Opinion, l’expert a expliqué que la première phase des études a été achevée en 2020. La seconde phase des études est programmée pour cette année, précisant qu’elles ont été financées en grande partie par le Maroc et le Nigeria, le reste financé conjointement par la Banque Islamique de Développement et le Fonds de l’OPEP (OFID).

Le projet va connaître une accélération au terme de l’achèvement et de la validation par toutes les parties prenantes des études qui sont en cours d’exécution, a-t-il indiqué, ajoutant qu’une fois finies, les États concernés se concerteront en vue de déterminer la meilleure stratégie à adopter en vue d’assurer le financement du projet de construction du gazoduc auprès des acteurs qui auront la charge d’exploiter le gazoduc et la commercialisation du gaz qui sera acheminé du Nigeria vers le Maroc et même en Europe.

A lire : Un pas de plus est franchi dans la réalisation Gazoduc Nigeria-Maroc

D’un coût total de 25 milliards de dollars américains, ce pipeline est un projet qui ne connaitra pas de difficultés pour son financement, a souligné H’Midouche, ajoutant que plusieurs facteurs militent en sa faveur. Il a cité l’engagement des deux pays, puissances africaines, et l’appui de la Cedeao.

D’ailleurs, a-t-il indiqué, la Banque Islamique de Développement et le Fonds de l’OPEP qui financent les études de faisabilité ont déjà leurs côtés d’autres bailleurs de fonds régionaux ou internationaux, telles que les banques commerciales marocaines et ouest-africaines opérant au Maroc et dans l’espace et des grandes majors internationales du secteur gazier, pour participer au financement de ce méga projet.

Tags : Gaz - Nigéria - Investissement - Gazoduc Maroc - Nigeria

Aller plus loin

Maroc-Nigéria : la construction du pipeline géant sur la bonne voie

Annoncé en 2016, le gazoduc Nigéria-Maroc sera le plus long d’Afrique et devrait desservir le Maroc et l’Espagne. Malgré les difficultés, ce projet avance et sera livré dans les...

Un pas de plus est franchi dans la réalisation Gazoduc Nigeria-Maroc

Le Maroc et le Nigeria s’activent pour la réalisation du projet de gazoduc onshore et offshore. Les deux parties ont signé plusieurs conventions de financement pour la...

Le gazoduc offshore Maroc-Nigeria, un projet qui attire plusieurs investisseurs

Le Maroc et le Nigeria s’allient pour construire le plus long gazoduc offshore du monde. Ils transporteront le gaz vers l’Europe via 11 pays d’Afrique de...

Maroc : bientôt une unité de gestion du gazoduc Nigeria-Maroc

Le Maroc envisage de créer, au sein de l’Office national des hydrocarbures et des mines (ONHYM), un département exclusivement dédié à la gestion des projets pétroliers et gaziers...

Nous vous recommandons

Alerte sur la pénurie de cash dans les distributeurs de billets

Au Maroc, retirer de l’argent via les guichets automatiques bancaires (GAB) est une mission impossible pour de nombreux citoyens. Certains guichets manquent cruellement de liquidités. Les associations des consommateurs sont appelées à la rescousse pour...

L’Algérie mène une guerre électronique contre le Maroc

L’Algérie continue d’accuser le Maroc de cyberattaque, mais mène en coulisse une guerre électronique sur les réseaux sociaux pour nuire à l’image du royaume et à ses institutions.

Variant Delta : le relâchement plonge le Maroc dans une crise sanitaire

L’arrivée massive des MRE et la célébration de l’Aid El-Adha plongent le pays à nouveau dans une crise sanitaire. Les Marocains se croyaient libérés, tout affairés à organiser des fêtes de mariage, anniversaires, baptêmes, randonnées, et voilà que ce satané...

L’Europe accepte le pass vaccinal marocain

Voyager dans les pays de l’Union européenne sera désormais plus facile pour les ressortissants marocains. La Commission européenne a décidé mercredi, que les certificats Covid-19 délivrés par le Maroc sont conformes avec ceux de l’Union européenne...

Immobilier : les Marocains se ruent vers l’Espagne

Les Marocains ont acquis plus de 5 000 logements en Espagne, à fin juin 2021, soit 10,8 % du total des opérations. Suivent ensuite les Britanniques et les Roumains.

L’Espagne affectée par la rupture des relations Maroc-Algérie ?

La décision de l’Algérie de « rompre ses relations diplomatiques avec le Maroc » fait craindre à l’Espagne une remise en cause du dialogue engagé avec le royaume en vue de la reprise des relations diplomatiques.

Maroc : le fisc aux trousses des agriculteurs

Le gouvernement a décidé de traquer les agriculteurs qui ne paient leurs taxes, afin de lutter contre les évasions fiscales dans le secteur agricole.

Maroc-Algérie : risque de conflit armé en 2022, selon des experts espagnols

La crise entre l’Algérie et le Maroc risque de dégénérer en conflit armé cette année, selon les experts espagnols de l’Institut royal Elcano qui indiquent aussi qu’il n’y aura pas d’avancée dans les relations entre l’Espagne et les...

Découverte d’une espèce méconnue de rhinocéros au Maroc

Des chasseurs de fossiles ont découvert les restes d’une espèce méconnue jusqu’ici de rhinocéros à Ouarzazate. Deux chercheurs ont mené une étude de paléontologie dont les résultats ont récemment été publiés.

Espagne : nouvelle route pour écouler le haschich marocain

La Garde civile espagnole a démantelé à Murcie un réseau international spécialisé dans le trafic de haschich marocain et le trafic de migrants. En tout, près de 3 000 kilos de la drogue ont été saisis et quatre personnes...