Recherche

Un pas de plus est franchi dans la réalisation Gazoduc Nigeria-Maroc

© Copyright : DR

21 décembre 2021 - 21h20 - Economie - Par: S.A

Le Maroc et le Nigeria s’activent pour la réalisation du projet de gazoduc onshore et offshore. Les deux parties ont signé plusieurs conventions de financement pour la réalisation des études d’ingénierie et de conception (FEED).

Lors d’une cérémonie virtuelle le 20 décembre dernier, la Banque Islamique de développement (BID), représentée par Mansur Muhtar, son Vice-président et le gouvernement marocain, représenté par le ministre de l’Économie et des finances, Nadia Fettah, et la directrice générale de l’Office national des Hydrocarbures et des Mines (ONHYM), Amina Benkhadra ont signé des conventions de financement pour la réalisation de l’étude Front-End Engineering Design (FEED) du projet de gazoduc Nigeria-Maroc Gas Pipeline (NMGP). Cette étude marque une étape importante dans la réalisation du gazoduc Maroc-Nigeria, projet parrainé par le roi Mohammed VI et le président Muhammadu Buhari.

À lire : Maroc – Nigeria : les préparatifs du gazoduc sur la bonne voie

Cette étape vise à préparer les études requises pour le gazoduc et à aider à prendre la décision finale d’investissement (FID) d’ici 2023 pour le projet d’infrastructure. Conformément à l’accord entre les gouvernements marocain et nigérian, les deux pays partageront à parts égales le coût du projet estimé à 90,1 millions de dollars. La BID apportera la contribution marocaine et participera au financement du projet à hauteur d’un montant de 15,45 millions de dollars US au titre de l’opération « Service Ijara ». Pour la contribution nigériane, la banque IsDB a approuvé un financement d’un montant de 29,75 millions de dollars qui portera la contribution de la banque à 50 % du coût total des études d’ingénierie et de conception (FEED) du gazoduc Nigeria-Maroc.

Mots clés: Gaz , Nigéria , Etude

Bladi.net

Bladi.net - 2022 - - A Propos - Contact