Gazoduc Nigeria - Maroc : lancement d’une étude de faisabilité

27 avril 2022 - 07h00 - Ecrit par : A.S

La société d’ingénierie australienne Worley a annoncé avoir été choisie pour réaliser une première étude de faisabilité du projet de pipeline qui doit relier le Nigeria au Maroc.

La liaison s’étendrait sur plus de 7 000 km et traverserait 13 pays africains, a rappelé Worley, ajoutant que ce serait le plus long pipeline offshore au monde et le deuxième plus long au total. Le record étant détenu par le gazoduc ouest-est de la Chine, qui fait un peu plus de 8 700 km.

L’Office national des hydrocarbures et des mines du Maroc (ONHYM) et la Nigerian National Petroleum Corp. (NNPC) soutiennent le projet, indique le communiqué de la société selon lequel l’élaboration du cadre de mise en œuvre du projet et la supervision de l’étude technique seront gérés par Intecsea, l’activité de conseil en ingénierie offshore de Worley à La Haye.

A lire : La gazoduc Maroc-Nigéria plus que jamais d’actualité

L’équipe londonienne de Worley s’occupera par ailleurs du FEED à terre, en plus de l’évaluation de l’impact environnemental et social et des études d’acquisition de terres. Les équipes de Worley en Afrique, quant à elles, apporteront leur soutien au projet. Advison, la branche conseil de Worley, livrera l’étude de faisabilité portant sur l’électrification, le rythme d’introduction de l’électricité et l’autosuffisance de la région, a déclaré la société.

Une fois terminé, le projet devrait contribuer à stimuler les industries et les économies locales en fournissant une source d’énergie fiable et durable, ainsi qu’à soutenir le développement industriel et à créer des opportunités d’emploi.

Tags : Gazoduc Maroc - Nigeria - Investissement - Gaz

Aller plus loin

Un pas de plus est franchi dans la réalisation Gazoduc Nigeria-Maroc

Le Maroc et le Nigeria s’activent pour la réalisation du projet de gazoduc onshore et offshore. Les deux parties ont signé plusieurs conventions de financement pour la...

Gazoduc Maroc – Nigeria : quel est l’état d’avancement du projet ?

Amina Benkhadra, directrice générale de l’Office national des hydrocarbures et des mines du Maroc (ONHYM), s’est récemment prononcée sur l’état d’avancement du projet gazoduc Maroc –...

Maroc – Nigeria : les préparatifs du gazoduc sur la bonne voie

Le Maroc s’attèle à remplir sa part dans la réalisation du projet de gazoduc onshore et offshore avec le Nigeria. Les différents organes et plans préparatifs sont mis en place pour...

Le gazoduc Nigeria-Maroc intéresse la Russie

Les autorités nigérianes ont annoncé lundi que la Russie a exprimé son intérêt à investir dans le projet de Gazoduc Nigeria-Maroc.

Nous vous recommandons

Réouverture des frontières : « Rien n’a changé » à Melilla

La réouverture de la frontière de Melilla avec le Maroc n’a pas encore un impact significatif sur les entreprises de la ville, le trafic de marchandises n’ayant pas encore repris.

Le Maroc craint l’arrivée d’une nouvelle vague de Covid-19

À moins d’un mois de l’Aïd al-Adha, le Maroc craint une troisième vague de contaminations au Covid-19. Le ministère de la Santé appelle à la vigilance.

Maroc : une mauvaise surprise à la pompe

Mauvaise surprise à la pompe pour les automobilistes marocains. Les prix des carburants ont encore flambé atteignant 14,18 dirhams le litre pour l’essence, et frôlant les 12 dirhams pour le diesel.

Des militaires aux frontières de Sebta et Melilla ?

Le chef de file de l’opposition et président du Parti populaire (PP), Pablo Casado, a demandé au gouvernement de Pedro Sanchez de renforcer la sécurité au niveau des frontières de Sebta et Melilla en y déployant un contingent militaire...

La France refuse d’accorder des visas à des transporteurs marocains

L’ambassade de France au Maroc “refuse” d’octroyer des visas aux transporteurs internationaux marocains. De quoi en rajouter aux difficultés actuelles des professionnels dont le secteur a été touché de plein fouet par la crise sanitaire liée au...

Le Maroc disposé à reprendre ses relations avec l’Espagne

En crise diplomatique avec l’Espagne depuis plusieurs mois, le Maroc a fait part de son souhait de réchauffer ses relations avec le voisin du Nord. Le roi Mohammed VI pose, toutefois, des conditions.

Ryanair va rapatrier ses voyageurs bloqués au Maroc

À l’instar des autres compagnies aériennes, Ryanair veut effectuer des vols spéciaux pour ses clients bloqués au Maroc. Une demande d’autorisation a été déposée à cet effet.

Le Maroc pas concerné par la fermeture de l’espace aérien russe

En réponse aux sanctions européennes, la Russie a décidé de fermer son espace aérien à 36 pays, dont les 27 membres de l’Union européenne. Le Maroc n’est pas concerné par cette mesure.

Tensions avec l’Allemagne : le Maroc perd 1,4 milliard d’euros d’aide

La question du Sahara a brouillé en mars les relations entre l’Allemagne et le Maroc. Depuis lors, le royaume a suspendu sa coopération avec les institutions allemandes d’aide au développement.

Le gazoduc Nigeria-Maroc, l’alternative pour l’Europe pour s’approvisionner en gaz ?

Après l’invasion russe en Ukraine, l’Europe est à la recherche d’alternatives énergétiques et l’une d’entre elles pourrait être l’importation de gaz via le gazoduc Nigeria-Maroc.