Gazoduc Nigeria - Maroc : lancement d’une étude de faisabilité

27 avril 2022 - 07h00 - Economie - Ecrit par : A.T

La société d’ingénierie australienne Worley a annoncé avoir été choisie pour réaliser une première étude de faisabilité du projet de pipeline qui doit relier le Nigeria au Maroc.

La liaison s’étendrait sur plus de 7 000 km et traverserait 13 pays africains, a rappelé Worley, ajoutant que ce serait le plus long pipeline offshore au monde et le deuxième plus long au total. Le record étant détenu par le gazoduc ouest-est de la Chine, qui fait un peu plus de 8 700 km.

L’Office national des hydrocarbures et des mines du Maroc (ONHYM) et la Nigerian National Petroleum Corp. (NNPC) soutiennent le projet, indique le communiqué de la société selon lequel l’élaboration du cadre de mise en œuvre du projet et la supervision de l’étude technique seront gérés par Intecsea, l’activité de conseil en ingénierie offshore de Worley à La Haye.

A lire : La gazoduc Maroc-Nigéria plus que jamais d’actualité

L’équipe londonienne de Worley s’occupera par ailleurs du FEED à terre, en plus de l’évaluation de l’impact environnemental et social et des études d’acquisition de terres. Les équipes de Worley en Afrique, quant à elles, apporteront leur soutien au projet. Advison, la branche conseil de Worley, livrera l’étude de faisabilité portant sur l’électrification, le rythme d’introduction de l’électricité et l’autosuffisance de la région, a déclaré la société.

Une fois terminé, le projet devrait contribuer à stimuler les industries et les économies locales en fournissant une source d’énergie fiable et durable, ainsi qu’à soutenir le développement industriel et à créer des opportunités d’emploi.

Bladi.net Google News Suivez bladi.net sur Google News

Bladi.net sur WhatsApp Suivez bladi.net sur WhatsApp

Sujets associés : Investissement - Gazoduc Maroc - Nigeria - Gaz

Aller plus loin

Maroc : bientôt une unité de gestion du gazoduc Nigeria-Maroc

Le Maroc envisage de créer, au sein de l’Office national des hydrocarbures et des mines (ONHYM), un département exclusivement dédié à la gestion des projets pétroliers et...

Maroc – Nigeria : les préparatifs du gazoduc sur la bonne voie

Le Maroc s’attèle à remplir sa part dans la réalisation du projet de gazoduc onshore et offshore avec le Nigeria. Les différents organes et plans préparatifs sont mis en place...

L’Algérie veut construire un gazoduc avec le Nigeria pour contrer le Maroc

L’Algérie, le Nigeria et le Niger ont signé un accord pour la construction d’un gazoduc transsaharien qui fournira du gaz à l’Europe. Un projet qui risque d’anéantir les efforts...

La gazoduc Maroc-Nigéria plus que jamais d’actualité

Alors que l’Europe est embourbée dans une crise géostratégique liée à l’exportation du gaz avec les États-Unis et la Russie et que l’Algérie a coupé ses livraisons, le Maroc...

Ces articles devraient vous intéresser :

Un milliardaire marocain a de grandes ambitions en Afrique

Le milliardaire américain d’origine marocaine Marc Lasry, président directeur général d’Avenue Capital Group, investit depuis une dizaine d’années dans le domaine du sport. Après avoir été copropriétaire de l’équipe de basketball des Milwaukee Bucks de...

Investissement privé au Maroc : la banque mondiale sonne l’alarme

L’investissement privé est en chute libre au Maroc. C’est du moins ce que révèle la banque mondiale dans son nouveau rapport de suivi de l’économie marocaine.

Le Maroc, un des pays les plus attractifs pour les investisseurs

Dans le dernier rapport publié par l’Institut royal des études stratégiques (IRES), le Maroc est considéré comme l’un des pays les plus attractifs pour faire des affaires.

L’huile de table Afia rachetée par le Marocain Nourredine Zine

« Savola Morocco SA », fabricant de la marque d’huile de table Afia et filiale du groupe saoudien éponyme, fait désormais partie du portefeuille du marocain Zine Capital Invest SA. Par cette acquisition soumise à l’obtention de l’autorisation du...

Les Marocains paieront plus cher la bonbonne de gaz

Comme décidé par le gouvernement, le prix de la bonbonne de gaz va augmenter dès l’année prochaine. Celle-ci devrait se poursuivre les années suivantes.

Maroc : investissements publics records en 2024

L’investissement public au Maroc devrait s’élever à 335 milliards de dirhams (MMDH) l’année prochaine, d’après la note de présentation du Projet de loi de finances (PLF) 2024. Un effort qui contribuera à améliorer les conditions de vie des populations.

Le Maroc facilite la vie aux investisseurs

À compter de l’année prochaine, le nombre de documents requis pour le traitement des dossiers d’investissement au Maroc sera réduit de près de la moitié.

Gazoducs, regazéification et hydrogène vert : les paris du Maroc

Le Maroc travaille à développer les énergies renouvelables pour garantir son indépendance énergétique. Les autorités du royaume ont prévu un plan ambitieux de construction d’oléoducs et de gazoducs pour atteindre cet objectif d’ici 2030.

Exploration gazière : nouveau contrat au Maroc

Chariot Limited a annoncé mardi la signature d’un accord pétrolier avec le Maroc pour une nouvelle licence d’exploration en onshore à Loukkos, au large de Larache.

Gaz : Sound Energy veut prolonger son contrat d’exploration au Maroc

La société britannique d’exploration gazière Sound Energy envisage de renouveler son contrat d’exploration au Maroc, en vue poursuivre ses forages à Tendrara et les recherches à Sidi Mokhtar.