Maroc : bientôt une unité de gestion du gazoduc Nigeria-Maroc

14 novembre 2021 - 19h20 - Economie - Ecrit par : P. A

Le Maroc envisage de créer, au sein de l’Office national des hydrocarbures et des mines (ONHYM), un département exclusivement dédié à la gestion des projets pétroliers et gaziers nationaux dont le gazoduc Nigeria-Maroc.

« C’est en route. C’est une nouvelle entité qui sera créée pour s’occuper de l’activité en aval », a indiqué au site spécialisé britannique S&P Global Platts, une source de l’Office qui a requis l’anonymat, précisant que ce nouveau département s’occupera également du projet de livraison de gaz via le gazoduc Nigeria-Maroc qui desservira le marché européen.

Selon la même source, « le secteur industriel au Maroc se développe rapidement et le gaz sera une partie importante de cette croissance ». C’est pourquoi le Maroc s’active aussi pour la construction des réseaux devant transporter le gaz vers les pôles industriels (automobile et aéronautique).

À lire : Maroc-Nigéria : la construction du pipeline géant sur la bonne voie

Le Maroc dispose de ressources de gaz conventionnel et non conventionnel estimées à quelque 300 Tcf, qu’il entend explorer et développer avec l’aide d’investisseurs, a déclaré la source au sein de l’ONHYM, soutenant que le projet du royaume d’installer une unité flottante de regazéification et de stockage au large de la côte atlantique, a suscité « beaucoup d’intérêt ». Le projet de fourniture de l’électricité à partir de l’énergie solaire et éolienne produite au Royaume-Uni est également en cours d’évaluation, a-t-elle rappelé.

À lire : Gazoduc : le Maroc et l’Espagne toujours à la recherche d’une solution

Après la décision algérienne de ne pas renouveler le gazoduc Maghreb-Europe (GME), le Maroc multiplie les recherches pour continuer à s’approvisionner en gaz. Selon S&P Global Platts, la société espagnole, Naturgy, a indiqué mercredi qu’elle poursuit les négociations avec les deux pays pour éventuellement obtenir une extension du contrat de concession du GME.

Bladi.net Google News Suivez bladi.net sur Google News

Bladi.net sur WhatsApp Suivez bladi.net sur WhatsApp

Sujets associés : Office National des Hydrocarbures et des Mines (Onhym) - Gazoduc Maroc - Nigeria - Gaz

Aller plus loin

Le Maroc prépare 50 projets liés aux énergies renouvelables

Lors de la 26ᵉ conférence des Nations-Unies sur les changements climatiques (COP26) qui se tient à Glasgow, le Maroc a annoncé travailler sur la réalisation de 50 projets liés...

Gazoduc : le Maroc et l’Espagne toujours à la recherche d’une solution

Le Maroc et l’Espagne poursuivent les négociations afin d’assurer l’approvisionnement en gaz des deux pays en cas de non-renouvellement par l’Algérie du contrat de concession du...

Fin du gazoduc Maghreb-Europe : le Maroc mise sur les énergies renouvelables

Depuis l’annonce de la décision algérienne de ne pas renouveler le contrat de concession du gazoduc Maghreb-Europe (GME) qui traverse le Maroc avant de desservir l’Espagne, les...

Maroc-Nigéria : la construction du pipeline géant sur la bonne voie

Annoncé en 2016, le gazoduc Nigéria-Maroc sera le plus long d’Afrique et devrait desservir le Maroc et l’Espagne. Malgré les difficultés, ce projet avance et sera livré dans les...

Ces articles devraient vous intéresser :

Gazoducs, regazéification et hydrogène vert : les paris du Maroc

Le Maroc travaille à développer les énergies renouvelables pour garantir son indépendance énergétique. Les autorités du royaume ont prévu un plan ambitieux de construction d’oléoducs et de gazoducs pour atteindre cet objectif d’ici 2030.

Tendrara : les prospections de gaz de Sound Energy financées par Attijariwafa Bank

Les discussions entre la société britannique d’exploration gazière Sound Energy et Attijariwafa Bank concernant le financement par emprunt du projet gazier de Tendrara (Maroc) connaissent des avancées importantes.

Le Maroc ne touche pas à la subvention du gaz, du sucre et du pain

Malgré la conjoncture internationale, le gouvernement marocain va maintenir les subventions pour garantir la stabilité des prix du gaz butane, du blé et du sucre sur le marché national en 2023.

Maroc : à quand la hausse du prix des bouteilles de gaz ?

Alors que l’idée d’une augmentation progressive du prix des bouteilles de gaz butane au Maroc agite les esprits, le gouvernement se veut rassurant, mais reste assez vague.

Exploration gazière : nouveau contrat au Maroc

Chariot Limited a annoncé mardi la signature d’un accord pétrolier avec le Maroc pour une nouvelle licence d’exploration en onshore à Loukkos, au large de Larache.

Gaz : Sound Energy veut prolonger son contrat d’exploration au Maroc

La société britannique d’exploration gazière Sound Energy envisage de renouveler son contrat d’exploration au Maroc, en vue poursuivre ses forages à Tendrara et les recherches à Sidi Mokhtar.

Champ gazier au Maroc : Predator Oil & Gas donne des nouvelles de Guercif

La société pétrolière et gazière Predator Oil & Gas, détentrice de la licence d’exploration de pétrole et de gaz onshore dans le nord-est du Maroc, amorce la première étape du processus centré sur l’évaluation de sables spécifiques au sein des...

SDX Energy fait une nouvelle découverte de gaz au Maroc

SDX Energy, l’explorateur gazier britannique qui exploite des gisements de gaz naturel dans le bassin du Gharb au Maroc, annonce avoir fait deux découvertes provenant des puits SAK-1 et KSR-20, récemment achevés. Ces découvertes ouvrent la voie à...

Les Marocains paieront plus cher certains produits

En raison d’une décompensation annoncée, les prix de certains produits de grande consommation comme le gaz, la farine et le sucre reviendront plus cher aux consommateurs marocains.

Maroc : le prix du gaz s’envole dès lundi

Le prix du gaz butane au Maroc connaîtra une augmentation à partir de ce lundi 20 mai 2024, suite à la décision du gouvernement de décompenser partiellement la subvention accordée à ce produit. Cette mesure vise, dit-on, à rationaliser les dépenses...