Le gazoduc offshore Maroc-Nigeria, un projet qui attire plusieurs investisseurs

4 mai 2022 - 18h00 - Ecrit par : A.S

Le Maroc et le Nigeria s’allient pour construire le plus long gazoduc offshore du monde. Ils transporteront le gaz vers l’Europe via 11 pays d’Afrique de l’Ouest.

Le Maroc et le Nigeria ensemble pour un projet de grande envergure. « Le Nigeria et le Maroc font équipe pour construire le plus long pipeline offshore du monde », a indiqué sur son compte Twitter, Tolu Ogunlesi, conseiller média du président nigérian Muhammadu Buhari. Rappelant qu’un partenariat avait été initialement signé en juin 2018 entre la Compagnie pétrolière nationale nigériane (NNPC) et l’Office national des hydrocarbures et des mines (ONHYM) du Maroc, il a précisé qu’à travers ce projet le gaz sera transporté du Nigeria vers le Maroc jusqu’en Europe en traversant 11 pays d’Afrique de l’Ouest.

À lire : Le gazoduc Nigeria-Maroc intéresse la Russie

Selon les explications de Timipre Sylva, ministre d’État nigérian aux Ressources pétrolières, le projet, est une extension de celui de gazoduc de l’Afrique de l’Ouest et qui achemine déjà du gaz du Nigeria jusqu’au Ghana, rapportent les médias locaux. Il en est « au stade des études et de la recherche de partenaires financiers, pour le mener jusqu’au Maroc où il sera relié au marché européen », a-t-il ajouté. « Nous voulons poursuivre ce même gazoduc jusqu’au Maroc en longeant la côte. Pour l’heure, nous sommes au niveau des études, et bien sûr, nous sommes au niveau de la sécurisation du financement de ce projet et beaucoup d’entités manifestent leur intérêt », a précisé le responsable nigérian.

À lire : L’Europe va-t-elle participer au financement du gazoduc Nigeria – Maroc ?

Outre le Maroc et le Nigeria, d’autres pays ou organisations ou encore des particuliers s’intéressent à ce projet. Il s’agit notamment de l’Organisation des pays exportateurs de pétrole (OPEP) et de la Russie. « Les Russes sont très désireux d’investir dans ce projet et il y a beaucoup d’autres entités qui sont également désireuses d’investir dans ce projet parce que c’est un gazoduc qui va transporter notre gaz à travers de nombreux pays en Afrique et aussi, jusqu’à la limite du continent africain où nous pouvons avoir accès au marché européen. […] L’OPEP est également intéressée par le projet et a fait part de son intérêt », a fait savoir le ministre d’État nigérian.

À lire : La gazoduc Maroc-Nigéria plus que jamais d’actualité

« Pour l’instant, les deux investisseurs dans ce projet sont le Nigeria et le Maroc, nous sommes les deux pays qui sont prêts à s’unir pour développer ce gazoduc », a-t-il par ailleurs précisé.

Tags : Nigéria - Gaz

Aller plus loin

Gazoduc Maroc – Nigeria : quel est l’état d’avancement du projet ?

Amina Benkhadra, directrice générale de l’Office national des hydrocarbures et des mines du Maroc (ONHYM), s’est récemment prononcée sur l’état d’avancement du projet gazoduc Maroc –...

Le gazoduc Nigeria-Maroc, l’alternative pour l’Europe pour s’approvisionner en gaz ?

Après l’invasion russe en Ukraine, l’Europe est à la recherche d’alternatives énergétiques et l’une d’entre elles pourrait être l’importation de gaz via le gazoduc...

Un pas de plus est franchi dans la réalisation Gazoduc Nigeria-Maroc

Le Maroc et le Nigeria s’activent pour la réalisation du projet de gazoduc onshore et offshore. Les deux parties ont signé plusieurs conventions de financement pour la...

L’Europe va-t-elle participer au financement du gazoduc Nigeria – Maroc ?

L’Europe envisage de se tourner vers d’autres sources, notamment en Afrique, pour son approvisionnement en gaz naturel, afin de réduire sa dépendance à l’égard de la Russie. Le...

Nous vous recommandons

Le Maroc va actualiser la décision sur la suspension des vols

Le gouvernement marocain a décidé d’actualiser la décision portant suspension des vols et des liaisons maritimes à destination du Maroc dans quelques jours. Une annonce faite par son porte-parole, Mustapha...

L’Espagne « ne doit pas » changer sa position sur le Sahara

L’ancien ministre espagnol des Affaires étrangères pendant la Transition, et ancien délégué du gouvernement au pays basque, Marcelino Oreja, estime que l’Espagne, fidèle à ses principes et aux valeurs de l’Union européenne, ne devrait pas changer sa position...

Sebta et Melilla : l’interdiction de la contrebande fait grincer des dents

Les nouvelles directives mises en place suite à l’ouverture des postes frontaliers des deux enclaves espagnoles, Sebta et Melilla, ne sont pas du goût des commerçants, surtout ceux spécialisés dans la...

En difficulté, l’Algérie persiste à refuser la main tendue du Maroc

Alors que les flammes continuent de ravager le nord de l’Algérie, les autorités du voisin de l’Est refusent d’accepter la main tendue du roi Mohammed VI. Le politologue Kader Abderrahim, également directeur de recherches à l’Institut de prospective et de...

Un policier tué à Rabat, un autre dans état grave

Alors qu’il conduisait sous l’emprise de l’alcool sa voiture de luxe, un « oueld lefchouch » a percuté deux agents de police à Rabat. L’un est mort sur le coup tandis que l’autre a été admis à l’hôpital dans un état...

L’absence de MRE fait chuter le chiffre d’affaires des « chouwafates »

Depuis deux ans, la crise sanitaire liée au coronavirus produit un impact négatif sur l’activité des chiromanciennes, aussi appelées « chouwafates ». Leur moral a commencé à décliner.

Le coronavirus emporte le salafiste Abou Naim

Le prédicateur salafiste Abdelhamid Abu Naim est décédé jeudi 8 juillet dans une clinique de Casablanca suite à une infection au Covid-19. Il avait 65 ans.

Le vaccin chinois utilisé au Maroc enfin reconnu en France… mais

Le gouvernement français vient de publier au journal officiel, un nouveau décret relatif à l’obtention du pass sanitaire français pour les personnes vaccinées contre le Covid-19. Selon ce décret, le vaccin Sinopharm qu’ont pris de nombreux expatriés et qui...

Le téléphérique de Tanger ne plait pas à tout le monde

Les membres de la société civile de Tanger sont vent debout contre le projet du téléphérique de la ville devant être mis en service en 2024. Ceci, pour plusieurs raisons.

La ligne maritime entre le Maroc et le Portugal avant la fin du mois ?

Une nouvelle ligne maritime va relier le port de Portimão au Portugal à celui de Tanger Med pour faciliter le retour des Marocains résidant à l’étranger (MRE). Les premiers voyages pourraient démarrer à la fin de ce mois de...