Gazoduc Maroc-Nigeria : la décision finale du Nigeria attendue en 2023

11 octobre 2022 - 09h40 - Economie - Ecrit par : G.A

L’année 2023 sera décisive pour le gazoduc Maroc-Nigeria, selon les propos de Mele Kyari, le PDG de la compagnie pétrolière nationale nigériane. Il s’agit d’un projet d’envergure qui a déjà fait l’objet d’une convention entre la CEDEAO, le Maroc et le Nigeria.

L’étude de faisabilité de ce projet de construction du gazoduc Maroc-Nigeria a démarré en 2017, suite à la visite officielle du roi Mohammed VI au Nigeria en décembre 2016. Un accord entre le Maroc et le Nigeria a été également signé le 10 juin 2018, lors de la visite à Rabat du président nigérian Muhammadu Buhari.

À lire : Gazoduc Maroc – Nigeria : quel est l’état d’avancement du projet ?

Le projet Gazoduc Maroc-Nigeria devrait coûter entre 20 et 25 milliards de dollars. Le Maroc entend faire aboutir ce projet. Le Nigeria a quant à lui décidé de faire le pas définitif en 2023. « Nous prendrons une décision d’investissement définitive l’année prochaine […] Les discussions autour du financement sont en cours », a déclaré Mele Kyari à Bloomberg sans mentionner le nom des structures qui ont accepté d’accompagner la réalisation du projet.

À lire : Le gazoduc Nigeria-Maroc, l’alternative pour l’Europe pour s’approvisionner en gaz ?

Selon Mele Kyari, le projet sera réalisé en plusieurs phases et longera la côte ouest-africaine depuis le Nigeria sur 5 600 kilomètres, en passant par le Bénin, le Togo, le Ghana, la Côte d’Ivoire, le Liberia, la Sierra Leone, la Guinée, la Guinée-Bissau, la Gambie, le Sénégal et la Mauritanie, jusqu’au Maroc, et sera connecté au Gazoduc Maghreb-Europe et au réseau gazier européen. Le gazoduc sera également bénéfique pour des pays enclavés comme le Niger, le Burkina Faso et le Mali.

Bladi.net Google News Suivez bladi.net sur Google News

Bladi.net sur WhatsApp Suivez bladi.net sur WhatsApp

Sujets associés : Investissement - Nigéria - Gazoduc Maroc - Nigeria - Communauté économique des États d’Afrique de l’Ouest (CEDEAO)

Aller plus loin

La gestion du projet de gazoduc Maroc-Nigéria confiée à une coentreprise

Dans un communiqué conjoint, le Maroc et le Nigeria ont annoncé avoir confié la gestion du projet de gazoduc à une coentreprise composée d’ILF Consulting et DORIS Engineering.

Où en est le projet de gazoduc Maroc-Nigeria ?

Le projet de gazoduc Maroc-Nigeria avance. L’étude d’ingénierie et la conception préliminaire (FEED) devrait démarrer d’ici septembre, après les études de faisabilité qui sont...

Gazoduc Maroc-Nigéria : 12,5 milliards de dollars pour accélérer sa construction

Le PDG de la Nigerian National Petroleum Company (NNPC), Malam Mele Kyari, partenaire de l’Office national des hydrocarbures et des mines (ONHYM) dans la construction du gazoduc...

Le gazoduc Nigeria-Maroc, l’alternative pour l’Europe pour s’approvisionner en gaz ?

Après l’invasion russe en Ukraine, l’Europe est à la recherche d’alternatives énergétiques et l’une d’entre elles pourrait être l’importation de gaz via le gazoduc Nigeria-Maroc.

Ces articles devraient vous intéresser :

Bientôt l’ouverture par Israël d’une mission commerciale au Maroc

L’évolution des relations commerciales entre Rabat et Tel Aviv et l’engouement des investisseurs incitent Israël à ouvrir prochainement une mission commerciale au Maroc.

Le Français Faurecia va créer 1400 nouveaux emplois au Maroc

L’entreprise française Faurecia, spécialisée dans la fabrication d’équipements automobiles, va renforcer sa présence au Maroc, à travers la création d’une nouvelle usine à Salé. Dans ce sens, un protocole d’accord a été signé entre le groupe et l’État.

Le Maroc va injecter 150 milliards de dirhams dans le Fonds Mohammed VI pour l’investissement

Lancé en 2020 sur instruction royale, le Fonds Mohammed VI pour l’investissement sera renforcé pour le financement de certains grands projets, selon le ministre délégué chargé de l’Investissement, de la Convergence et de l’Évaluation des Politiques...

La voiture 100% marocaine verra le jour en 2023

Le Maroc prévoit de fabriquer localement des voitures de marque marocaine. Le projet va démarrer à court terme et nécessitera un investissement 100% marocain.

Maroc : de nouveaux projets pour renforcer le « Made in Morocco »

Le Maroc poursuit sa marche vers la souveraineté industrielle. Mardi dernier, le gouvernement a procédé au lancement du 4ᵉ lot d’opportunités d’investissements, initiées dans le cadre de la banque à projets. Au total, 275 nouveaux projets ont été...

Transition énergétique : le Maroc sur la bonne voie

Dans un contexte difficile marqué par la crise énergétique et la flambée des prix, le Maroc est passé à la vitesse supérieure sur son chantier de la transition énergétique. Grâce à sa politique axée sur l’investissement privé dans le secteur, le...

Le Maroc, un des pays les plus attractifs pour les investisseurs

Dans le dernier rapport publié par l’Institut royal des études stratégiques (IRES), le Maroc est considéré comme l’un des pays les plus attractifs pour faire des affaires.

Mohammed VI et le pari gagnant de l’ouverture en Afrique

Le Maroc a connu une croissance économique assez soutenue depuis 2000, après l’accession au trône du roi Mohammed VI. Le royaume prend des mesures pour attirer les investissements étrangers et devenir une grande puissance régionale.

Maroc : 3,7 milliards de dirhams de subventions au secteur agricole

Le gouvernement maintient son soutien au secteur agricole. Cette année, 3,7 milliards de dirhams de subventions seront affectés au secteur, pour un investissement global de 7,4 milliards de dirhams.

Maroc : la création d’entreprises en forte hausse

Dans un contexte d’inflation et de crise géopolitique, le Maroc a poursuivi sa politique de promotion des entreprises en renforçant ses programmes de soutien et chantiers d’envergure. À fin octobre, la création d’entreprises a connu une hausse, avec 77...