Maroc – Nigeria : les préparatifs du gazoduc sur la bonne voie

4 décembre 2021 - 07h20 - Economie - Ecrit par : A.T

Le Maroc s’attèle à remplir sa part dans la réalisation du projet de gazoduc onshore et offshore avec le Nigeria. Les différents organes et plans préparatifs sont mis en place pour le démarrage effectif de ce projet d’envergure régionale.

Les autorités marocaines ont annoncé l’achèvement des plans/préparatifs et la mise en place d’une division de l’Office national des hydrocarbures et des mines (ONHYM) en charge du projet NMGP, rapporte Financial Afrik.

À terme, le nouveau gazoduc régional va acheminer les ressources de gaz naturel du Nigeria au Maroc à travers l’Afrique de l’Ouest et du Nord. Dans son prolongement, le pipeline va fournir des ressources en gaz naturel du Nigeria à 13 pays d’Afrique de l’Ouest et du Nord dans le prolongement du gazoduc existant en Afrique de l’Ouest (WAGP) entre le Nigeria, le Bénin, le Togo et le Ghana.

A lire : Maroc : bientôt une unité de gestion du gazoduc Nigeria-Maroc

Avec une réserve estimée à 300 Tcf de gaz conventionnel et non conventionnel en place, le Maroc pourrait remplacer le gaz perdu de l’Algérie vers l’Espagne via le gazoduc Maroc-Nigeria, soulignent les mêmes sources.

Bladi.net Google News Suivez bladi.net sur Google News

Bladi.net sur WhatsApp Suivez bladi.net sur WhatsApp

Sujets associés : Nigéria - Gaz

Aller plus loin

Un pas de plus est franchi dans la réalisation Gazoduc Nigeria-Maroc

Le Maroc et le Nigeria s’activent pour la réalisation du projet de gazoduc onshore et offshore. Les deux parties ont signé plusieurs conventions de financement pour la...

Gazoduc Nigeria-Maroc : le Nigeria rassure

Les autorités nigérianes ont réitéré leur volonté de faire du projet de gazoduc reliant le Nigeria et le Maroc, une réalité. Cette annonce a été faite par Yusuf Usman, directeur...

Le gazoduc Nigeria-Maroc intéresse la Russie

Les autorités nigérianes ont annoncé lundi que la Russie a exprimé son intérêt à investir dans le projet de Gazoduc Nigeria-Maroc.

La gestion du projet de gazoduc Maroc-Nigéria confiée à une coentreprise

Dans un communiqué conjoint, le Maroc et le Nigeria ont annoncé avoir confié la gestion du projet de gazoduc à une coentreprise composée d’ILF Consulting et DORIS Engineering.

Ces articles devraient vous intéresser :

Les Marocains paieront plus cher certains produits

En raison d’une décompensation annoncée, les prix de certains produits de grande consommation comme le gaz, la farine et le sucre reviendront plus cher aux consommateurs marocains.

Gaz : un avenir prometteur pour le Maroc

Le Maroc dispose d’importants réserves de gaz qui peuvent garantir sa sécurité énergétique et apporter d’importants revenus à l’économie nationale, selon Sound Energy.

SDX Energy fait une nouvelle découverte de gaz au Maroc

SDX Energy, l’explorateur gazier britannique qui exploite des gisements de gaz naturel dans le bassin du Gharb au Maroc, annonce avoir fait deux découvertes provenant des puits SAK-1 et KSR-20, récemment achevés. Ces découvertes ouvrent la voie à...

« Le Maroc deviendra le prochain hub énergétique »

Le Maroc est l’endroit idéal pour les investisseurs et deviendra le prochain hub énergétique. Ces mots sont de Yossi Abu, PDG de NewMed Energy, une société d’exploration, de développement et de production de gaz naturel et de pétrole israélienne qui...

Coup dur pour Sound Energy au Maroc

La société britannique d’exploration gazière Sound Energy exprime des inquiétudes à la suite de la confirmation d’une décision de l’administration fiscale marocaine. Elle redoute un risque de compromission des progrès de ses activités au Maroc.

Les Marocains paieront plus cher la bonbonne de gaz

Comme décidé par le gouvernement, le prix de la bonbonne de gaz va augmenter dès l’année prochaine. Celle-ci devrait se poursuivre les années suivantes.

Subventions au gaz et aux produits alimentaires : le coût pour l’Etat marocain en 2022

Les subventions accordées au gaz ont coûté au budget de l’État 22 milliards de dirhams l’année dernière, selon les données fournies par le ministère des Finances.

Un nouveau champ gazier au Maroc

Le ministère marocain de la Transition énergétique et du développement durable vient d’accorder un nouveau permis pour l’exploitation d’un nouveau champ de gaz naturel à Douar Oulad Belkheir, dans l’ouest du royaume.

Le Maroc ne touche pas à la subvention du gaz, du sucre et du pain

Malgré la conjoncture internationale, le gouvernement marocain va maintenir les subventions pour garantir la stabilité des prix du gaz butane, du blé et du sucre sur le marché national en 2023.

Hausse historique du prix du gaz au Maroc, une première en 30 ans

La bonbonne de gaz vendue au Maroc devrait voir son prix augmenter progressivement pendant trois ans, vient de révéler le Premier ministre Aziz Akhannouch.