L’Algérie veut concurrencer le gazoduc Nigeria-Maroc

9 février 2022 - 17h40 - Espagne - Ecrit par : A.P

L’Algérie et le Nigeria ont échangé mardi au sujet de la construction d’un gazoduc reliant les deux pays via le Niger au continent européen. Une manière pour l’Algérie de concurrencer le gazoduc Maroc-Nigeria.

Le ministre algérien de l’Énergie et des mines, Mohamed Arkab, et le ministre d’État nigérian aux Ressources pétrolières, Timbrie Silva, ont échangé autour du projet de construction d’un gazoduc Algérie-Niger-Nigeria lors d’une récente rencontre, a indiqué le ministère algérien de l’Énergie dans un communiqué. « Au cours de l’échange, les deux ministres ont discuté des relations de coopération et de partenariat entre les deux pays dans les domaines de l’énergie et des perspectives pour les renforcer », précise le communiqué.

À lire : La gazoduc Maroc-Nigéria plus que jamais d’actualité

Le ministre nigérian de l’Énergie avait annoncé en septembre dernier que le Nigeria s’apprêtait à lancer la construction d’un gazoduc destiné à transporter du gaz vers l’Europe via l’Algérie. Les études techniques du projet sont bouclées et il ne reste que l’étude de faisabilité pour démarrer les travaux, a assuré Tawfik Hakkar, le PDG de la société algérienne pour les hydrocarbures, Sonatrach.

À lire : Un pas de plus est franchi dans la réalisation Gazoduc Nigeria-Maroc

Les deux pays ont entamé les pourparlers sur le projet dans un contexte marqué par une crise mondiale du gaz provoquée par l’escalade des tensions entre la Russie et l’Occident au sujet de l’Ukraine. L’Algérie est actuellement incapable de suppléer la Russie si cette dernière arrêtait d’approvisionner l’Europe en gaz en raison de la crise ukrainienne, soutient un ancien PDG de Sonatrach à l’Agence Anadolu (AA).

À lire : Maroc – Nigeria : les préparatifs du gazoduc sur la bonne voie

En 2021, l’Algérie a produit environ 130 milliards de mètres cubes de gaz, selon les données officielles. Actuellement, elle fournit du gaz à l’Europe via deux gazoducs qui la relient à l’Italie et à l’Espagne, le troisième gazoduc, le GME traversant le Maroc, ayant été fermé depuis fin novembre.

Bladi.net Google News Suivez bladi.net sur Google News

Bladi.net sur WhatsApp Suivez bladi.net sur WhatsApp

Sujets associés : Espagne - Algérie - Niger - Nigéria - Gazoduc Maroc - Nigeria - Gaz

Aller plus loin

Gazoduc Nigeria-Maroc : le Nigeria rassure

Les autorités nigérianes ont réitéré leur volonté de faire du projet de gazoduc reliant le Nigeria et le Maroc, une réalité. Cette annonce a été faite par Yusuf Usman, directeur...

Maroc : bientôt une unité de gestion du gazoduc Nigeria-Maroc

Le Maroc envisage de créer, au sein de l’Office national des hydrocarbures et des mines (ONHYM), un département exclusivement dédié à la gestion des projets pétroliers et...

La gestion du projet de gazoduc Maroc-Nigéria confiée à une coentreprise

Dans un communiqué conjoint, le Maroc et le Nigeria ont annoncé avoir confié la gestion du projet de gazoduc à une coentreprise composée d’ILF Consulting et DORIS Engineering.

Gazoduc Maroc-Nigeria : la décision finale du Nigeria attendue en 2023

L’année 2023 sera décisive pour le gazoduc Maroc-Nigeria, selon les propos de Mele Kyari, le PDG de la compagnie pétrolière nationale nigériane. Il s’agit d’un projet...

Ces articles devraient vous intéresser :

Subventions au gaz et aux produits alimentaires : le coût pour l’Etat marocain en 2022

Les subventions accordées au gaz ont coûté au budget de l’État 22 milliards de dirhams l’année dernière, selon les données fournies par le ministère des Finances.

Exploration gazière : nouveau contrat au Maroc

Chariot Limited a annoncé mardi la signature d’un accord pétrolier avec le Maroc pour une nouvelle licence d’exploration en onshore à Loukkos, au large de Larache.

SDX Energy fait une nouvelle découverte de gaz au Maroc

SDX Energy, l’explorateur gazier britannique qui exploite des gisements de gaz naturel dans le bassin du Gharb au Maroc, annonce avoir fait deux découvertes provenant des puits SAK-1 et KSR-20, récemment achevés. Ces découvertes ouvrent la voie à...

« Le Maroc deviendra le prochain hub énergétique »

Le Maroc est l’endroit idéal pour les investisseurs et deviendra le prochain hub énergétique. Ces mots sont de Yossi Abu, PDG de NewMed Energy, une société d’exploration, de développement et de production de gaz naturel et de pétrole israélienne qui...

Gazoducs, regazéification et hydrogène vert : les paris du Maroc

Le Maroc travaille à développer les énergies renouvelables pour garantir son indépendance énergétique. Les autorités du royaume ont prévu un plan ambitieux de construction d’oléoducs et de gazoducs pour atteindre cet objectif d’ici 2030.

Le Maroc ne touche pas à la subvention du gaz, du sucre et du pain

Malgré la conjoncture internationale, le gouvernement marocain va maintenir les subventions pour garantir la stabilité des prix du gaz butane, du blé et du sucre sur le marché national en 2023.

Prospection pétrolière : Europa Oil & Gas prend une décision difficile au Maroc

La compagnie britannique de prospection et d’exploration pétrolière et gazière « Europa Oil & Gas » a décidé de renoncer à l’extension de la licence d’Inezgane située au large du Maroc. Elle évoque « une décision difficile ».

Un nouveau champ gazier au Maroc

Le ministère marocain de la Transition énergétique et du développement durable vient d’accorder un nouveau permis pour l’exploitation d’un nouveau champ de gaz naturel à Douar Oulad Belkheir, dans l’ouest du royaume.

Les Marocains paieront plus cher la bonbonne de gaz

Comme décidé par le gouvernement, le prix de la bonbonne de gaz va augmenter dès l’année prochaine. Celle-ci devrait se poursuivre les années suivantes.

Hausse historique du prix du gaz au Maroc, une première en 30 ans

La bonbonne de gaz vendue au Maroc devrait voir son prix augmenter progressivement pendant trois ans, vient de révéler le Premier ministre Aziz Akhannouch.