Maroc, Antilles, Océan indien, les nouvelles destinations immobilières

5 avril 2008 - 14h07 - Economie - Ecrit par : L.A

Partager avec Whasapp Partager avec Telegram

Investir, prendre sa retraite, à 60 ou à 30 ans... Certains pays ne donnent pas envie de se lever tôt ni de travailler plus. Ces « spots » ensoleillés la plupart du temps, bien fournis en plages et eaux bleues, font aussi rêver les promoteurs qui y développent des programmes de luxe pour riches oisifs ou très stressés. Avec un peu d’argent c’est mieux, mais il n’est pas toujours nécessaire d’être milliardaire pour accéder à certaines destinations ni très chères ni très lointaines. Le Maroc est par exemple en plein boom et propose à la fois des complexes touristiques flambant neufs et des maisons à retaper dans les médinas des villes impériales.

Pour les retraités, ce pays offre également des facilités fiscales non négligeables. La crise immobilière américaine associée à la hausse de l’euro donne envie de traverser l’Atlantique vers la Floride, si l’on aime les grands gratte-ciel avec vue sur la mer. Plus exotique et pourtant en zone euro, Chypre, Malte ou les Cyclades aux villages blancs offrent de bonnes opportunités d’investissement comme de sympathiques destinations de vacances. Attention, pour investir à l’étranger, mieux vaut ne pas avoir à emprunter en France. Sans garantie financière ou immobilière, les banques se font prier. Il faut également respecter les procédures que l’on suivrait en France : se faire aider d’un notaire ou d’un avocat. Sur l’île de Malte, la réglementation européenne sur le time share ne s’applique pas. La signature d’un acte de vente est définitive, sans le délai de réflexion de dix jours valable dans le reste de l’Union européenne.

Maroc : encore bon marché

Le Maroc offre à la fois une proximité culturelle pour de nombreux Français, une offre assez bon marché, le soleil à trois heures de Paris et de bonnes conditions fiscales pour ceux qui choisissent la résidence dans le royaume. Le boom touristique encouragé par le gouvernement a ouvert les frontières et les côtes du pays à des investisseurs du monde entier. Il se construit actuellement des villes entières et des complexes balnéaires dont les prix moyens tournent autour de 2000€/m2, mais aussi des quartiers mixtes d’habitat, de bureaux et de commerces comme dans la vallée du Bouregreg, entre Rabat et Salé. « Il est encore intéressant d’acheter des riads à condition de sortir des sentiers battus en ne se ruant pas sur la médina de Marrakech », pense Samir el-Chammah, organisateur du Salon immobilier du Maroc, qui se tiendra du 8 au 11 mai à Paris. Mieux vaut chercher du côté de la médina de Fès, qui est la plus grande du Maroc, de Tanger, en pleine explosion, qui attire toujours artistes et écrivains, ou bien de petites villes qui ont un passé historique et culturel, comme Azemmour ou Safi. Compter au moins 100.000€ avant travaux.

Chypre : un ancien paradis fiscal

Chypre fut longtemps un paradis fiscal et un refuge immobilier pour des hommes d’affaires libanais pendant la guerre. Aujourd’hui, un cinquième de l’île est consacré au tourisme et massivement fréquenté par les Anglais. Au nord, la partie turque est moins chère car exposée à des risques d’expropriation, mais les prix y ont été multipliés par quatre en trois ans. Au sud, il faut compter autour de 120.000€ pour un appartement de 3 pièces, 100.000 à 200.000€ de plus pour une maison. Une marina devrait voir le jour sur 110 hectares à Neapolis, sur la côte ouest. Les étrangers qui investissent peuvent rapatrier leurs capitaux : une taxe de 20% est prélevée sur les plus-values, un impôt de 3% sur les loyers après un abattement de 25%.

Grèce : à partir de 200.000€

Dans les îles grecques des Cyclades (Mykonos, Santorin, Paros et Naxos), les prix commencent à atteindre le niveau des côtes très touristiques. Les villages y sont colonisés par les résidences secondaires de Grecs ou d’investisseurs étrangers. Difficile de trouver à acheter à moins de 200.000€ et le prix des appartements avoisine 3500€/m2. Les propriétés de luxe montent jusqu’à plusieurs millions d’euros. Bonne nouvelle, les autorités imposent une taille minimale aux parcelles sur lesquelles sont construites les maisons individuelles, ce qui devrait limiter le bétonnage des côtes. A Paros, pour avoir une maison de 200 m2 les pieds dans l’eau, il faut par exemple acheter un terrain d’au moins 4000 m2. Sur d’autres sites, le terrain ne peut descendre sous 10.000 m2, comme l’expliquent l’architecte Jean-Pierre Heim et l’avocat Olivier J. Brane, qui préparent la publication de leur tour du monde de l’investissement immobilier.

Dubai : pour investisseurs avertis

Un mirage ou un miracle ? Si les touristes continuent de remplir les avions pour aller séjourner une petite semaine aux portes du désert, les Français ne sont pas encore très nombreux à investir. Méfiance face à une région inconnue à l’avenir incertain ? Mieux vaut aimer les gratte-ciel et les centres commerciaux. Pourtant, Dubai offre des prix cinq ou six fois moins élevés qu’à Paris pour des prestations équivalentes. Les investisseurs peuvent compter sur des rentabilités à deux chiffres introuvables en France. Mieux, le jeu consiste à revendre son logement acheté sur plan avant la livraison en multipliant la mise. Les villas de Palm Island auraient fait la culbute plusieurs fois au cours de leur construction. Question : qui habite ces milliers d’appartements ? Il suffit de se promener dans les nouveaux quartiers la nuit pour constater que les centaines de tours sont en grande partie vides.

Seychelles, île Maurice : pour millionnaires

L’île Maurice et l’archipel des îles seychelles jouent le tourisme haut de gamme. Les maisons particulières de grand luxe dotées chacune d’une piscine privée et d’une vue exceptionnelle émergent sur les nombreuses îles encore vierges. Que ce soit le projet Zil Pasyon que développe aux Seychelles le groupe Per Aquum sur l’île de la Félicité, le domaine de Solaia, dernière adresse d’Anahita World Class Sanctuary à l’est de l’île Maurice ou encore le complexe résidentiel d’Eden Island, conçu par le groupe sud-africain du même nom, petite Venise au nord-est de l’île principale des Seychelles. Destinées à une clientèle fortunée, les premières villas de Zil Pasyon, conçues par le célèbre architecte britannique Richard Evans, débutent à 3,8 millions de dollars. Des paradis sur terre auxquels on accède par hélicoptère ou bateau

Source : Le Point - Catherine Sabbah et Laurence Allard

Sujets associés : Immobilier - Tourisme - Investissement - Destination - Seychelles

Suivez Bladi.net sur Google News

Nous vous recommandons

Immobilier

France : refoulé d’un Airbnb car Maghrébin (vidéo)

Sebti Bouadjadja, un entrepreneur de Mulhouse affirme que lui et sa famille ont été victimes de racisme le jour de Noël de la part d’une propriétaire, après avoir réservé un appartement pour quatre personnes auprès de la plate-forme Airbnb et dont l’accès...

A Rabat, l’immobilier a résisté malgré le coronavirus (chiffres)

L’immobilier est parmi les secteurs qui ont le plus souffert de l’état d’urgence sanitaire imposé par les autorités marocaines. A Rabat, contrairement aux autres villes, l’immobilier a résisté, malgré des variations importantes dans certains segments. Voyons...

Immobilier au Maroc : baisse record des ventes

Les ventes dans le secteur de l’immobilier au Maroc ont chuté de 31 % au premier trimestre de 2020, selon Bank Al Maghrib.

Belgique : Sarah vit dans la hantise de se retrouver à la rue avec ses enfants

Alors qu’elle doit libérer un appartement situé à Anderlecht dans lequel elle vit avec ses quatre enfants au plus tard le 1ᵉʳ novembre, Sarah Kebbab, femme enceinte de six mois n’a toujours pas trouvé un nouveau logement. Elle craint de se retrouver à la...

Benslimane : une escoquerie immobilière à 30 millions de dirhams

Le tribunal de première instance d’Ain Sebaa a condamné le président d’une coopérative, son épouse et deux de ses collègues à des peines de prison ferme allant de 2 à 9 ans pour escroquerie et abus de...

Tourisme

Tourisme : gros évènement prévu à Marrakech

Marrakech accueille en 2021, la 24ᵉ Assemblée générale de l’Organisation mondiale du tourisme (OMT). Une rencontre “historique”, a promis son Secrétaire général, Zurab Pololikashvili.

Le Maroc attendu au salon international du tourisme de Tel-Aviv

Le Maroc participera au salon international du tourisme (IMTM), qui se tiendra à Tel-Aviv les 15 et 16 juin prochains. Cette grande exposition annuelle du Moyen-Orient réunira les professionnels de l’industrie du...

Pas de taxe « cacher » pour les touristes israéliens en visite au Maroc

La rumeur selon laquelle les touristes israéliens en visite au Maroc seraient soumis à une taxe en contrepartie de la délivrance du «  Label Casher Maroc  », est complètement fausse, vient de démentir la commission de la cacheroute de...

Casablanca donne un coup de jeune à son centre historique

Sauvegarder et valoriser le patrimoine de Casablanca. Tel est l’objectif du lancement du programme de mise à niveau du centre-ville bis de Casablanca.

Le Maroc pourrait perdre jusqu’à 5 millions de touristes

Le Maroc pourrait enregistrer plus de 5 millions de touristes en moins en 2020, soit une baisse de 39 % par rapport à 2019, à cause du coronavirus. C’est, du moins, ce que prédit CFG Bank.

Investissement

Adient crée 600 nouveaux emplois à Kénitra

L’équipementier américain Adient Automotive Seating, spécialisé dans la fabrication des coiffes pour sièges automobiles, a inauguré mercredi une nouvelle unité à Kénitra, avec à la clé 600 emplois, qui seront doublés d’ici...

L’Europe va-t-elle participer au financement du gazoduc Nigeria – Maroc ?

L’Europe envisage de se tourner vers d’autres sources, notamment en Afrique, pour son approvisionnement en gaz naturel, afin de réduire sa dépendance à l’égard de la Russie. Le vieux continent pourrait jeter son dévolu sur le projet de gazoduc...

Tournages de films au Maroc : chiffre d’affaires record pour le CCM en 2022

Très sollicité pour les tournages étrangers, le Maroc devrait renouer avec les bénéfices cette année. De nombreuses productions annulées en raison de la crise sanitaire et des mesures restrictives, sont de retour, selon le centre cinématographique marocain...

Oracle installe une unité de recherche au Maroc

La société Oracle, spécialisée dans les systèmes de gestion de bases de données informatiques, va installer au Maroc un centre de recherche et de développement, son tout premier en Afrique.

Près de 8000 entreprises créées à Marrakech en 2021

En 2021, près de 8000 entreprises ont été créées à Marrakech, en hausse de 27 % par rapport à 2020, selon le centre régional d’investissement (CRI) de la région.

Destination

Bruxelles : le tribunal déboute la mère d’un jeune radicalisé parti en Syrie

Le tribunal civil de Bruxelles a débouté la mère d’Ismaïl qui avait introduit une action en responsabilité contre l’État belge. L’adolescent de 16 ans avait pris un avion à destination d’Istanbul, le 4 avril 2013, avant de rallier la...

Les Belges peuvent-ils encore voyager au Maroc ?

Il sera quasiment difficile pour les vacanciers belges de voyager vers le Maroc et de profiter du paysage pittoresque et des atouts touristiques du Royaume. En état d’urgence sanitaire depuis près d’un an, le gouvernement vient de suspendre les vols de...

L’ONDA active «  Sky-Restart  » pour la sécurité sanitaire des voyageurs

Tous les signaux sont au vert pour garantir la fluidité et un cadre sain à tous les usagers et personnels des aéroports marocains. C’est l’assurance donnée par l’Office national des aéroports (ONDA), qui a mis en place un plan de relance, dénommé «  ...

Maroc : baisse de 45% du nombre de touristes

La crise sanitaire mondiale a impacté fortement tous les secteurs vitaux du pays. Le tourisme, principal levier de l’économie marocaine, a connu une baisse sans précédent de 45 % au cours des 4 derniers...

Transavia va desservir plusieurs villes marocaines cet été

Les compagnies aériennes se félicitent de l’annonce de la reprise des vols de et vers le Maroc à compter du 15 juin 2021. C’est le cas de low cost Transavia France qui vient de confirmer 14 routes vers cette destination cet...

Seychelles

Le service pénitentiaire des Seychelles en pourparlers avec le Maroc

Le service pénitentiaire des Seychelles a engagé des discussions avec son homologue marocain, en vue de la signature d’un éventuel accord de coopération.