Recherche

Maroc : des responsables englués dans la corruption

© Copyright : DR

25 septembre 2019 - 20h30 - Société

Depuis quelques jours, Nejmeddine Abidi, le pacha de la ville de Tiznit, mène une campagne de libération de l’espace public, ce qui lui a permis de découvrir l’existence d’un réseau d’extorsion de fonds, composé de notables, d’agents et d’auxiliaires d’autorité.

La campagne de libération de l’espace public est à l’origine de la découverte d’un réseau englué dans la corruption. Cette découverte fait suite à l’arrestation de douze personnes qui ont fait preuve de résistance au début de l’opération, rapporte le quotidien Al Ahdath Al Maghribia.

Confronté à cette situation, Nejmeddine Abidi, le pacha de la ville de Tiznit, a décidé de faire un travail minutieux sur tous les exploitants de l’espace public. Cela lui a ainsi permis de découvrir que certains « ferrachas » exerçaient leurs activités sur les boulevards de la ville.

Ceux-ci bénéficiaient de la couverture de notables, de commerçants sédentaires et des agents d’autorité.

Plus grave, certains responsables usaient de leur pouvoir pour « recruter » des jeunes à qui ils remettaient une charrette. Ceux-ci leur versaient une "rente" mensuelle en contrepartie.

Dans ce sens, une commission mixte a été mise en place pour enquêter sur ces faits. Les recherches ont révélé que bon nombre de commerçants occupaient illégalement l’espace public sans payer les taxes afférentes depuis 2009.

Des auxiliaires et des agents d’autorité sont également impliqués dans l’occupation illégale de l’espace public. Ils le mettent en location contre des « enveloppes financières » à la fin de chaque mois.

Bladi.net

Bladi.net - 2020 - Archives - A Propos - Contact