El Jadida : deux agents d’autorité tombés pour corruption

18 mars 2020 - 13h40 - Maroc - Ecrit par : G.A

Deux agents d’autorité comparaîtront le jeudi 19 mars, devant la chambre correctionnelle près le tribunal de première instance d’El Jadida. Ils sont poursuivis pour corruption.

Zéro tolérance pour la corruption au Maroc. Ces deux agents d’autorité exerçant à l’annexe administrative du 4ᵉ arrondissement à El Jadida l’ont appris à leurs dépens. L’un des deux agents a été conduit, samedi dernier, à la prison locale Sidi Moussa, après avoir été présenté au procureur du Roi. Il a été pris en flagrant délit, alors qu’il venait d’empocher un pot-de-vin de deux cents dirhams. La victime sollicitait un document administratif et s’est retrouvée obligée de verser un pot-de-vin, rapporte aujourd’hui.ma.

Une plainte a été déposée devant le procureur du Roi qui a donné des instructions en vue de tirer cette affaire au clair. C’est ainsi qu’un piège a été tendu par les éléments de la police judiciaire et s’est soldé par l’arrestation de l’agent en cause ainsi que de son complice, qui est celui qui s’est chargé d’informer la victime qu’il devait payer une contrepartie pour avoir le document administratif.

Bladi.net Google News Suivez bladi.net sur Google News

Bladi.net sur WhatsApp Suivez bladi.net sur WhatsApp

Sujets associés : Corruption - El Jadida - Arrestation

Aller plus loin

Maroc : des responsables englués dans la corruption

Depuis quelques jours, Nejmeddine Abidi, le pacha de la ville de Tiznit, mène une campagne de libération de l’espace public, ce qui lui a permis de découvrir l’existence d’un...

Maroc : des hauts fonctionnaires accusés de corruption

Suite à de nombreuses plaintes d’entrepreneurs sur fond d’accusations de corruption, le Ministère de l’Intérieur enquête sur des marchés publics de wilayas et de provinces,...

Un caïd arrêté pour corruption à Casablanca

La police judiciaire de Casablanca a ouvert, le lundi 30 décembre, une enquête judiciaire à l’encontre d’un caïd en fonction au service des passeports à la préfecture de Sidi...

Un député marocain jugé pour des crimes financiers

Poursuivi pour dilapidation et détournement de fonds publics, le parlementaire et dirigeant du Mouvement populaire (MP) Mehdi Atmoun a comparu, mardi dernier, devant la chambre...

Ces articles devraient vous intéresser :

Corruption au Maroc : des élus et entrepreneurs devant la justice

Au Maroc, plusieurs députés et élus locaux sont poursuivis devant la justice pour les infractions présumées de corruption et d’abus de pouvoir.

Soupçons de corruption par le Maroc au Parlement européen

Le scandale de corruption qui secoue le Parlement européen continue de livrer ses secrets. Le Maroc est, lui, aussi soupçonné d’avoir sollicité des eurodéputés pour qu’ils interviennent en sa faveur notamment sur la question du Sahara.

Parlement européen : le Maroc aurait offert des séjours à la Mamounia

La députée socialiste Marie Arena et l’ex-eurodéputé italien Antonio Panzeri, visés dans le scandale au parlement européen, auraient bénéficié en 2015 d’un séjour de luxe à l’hôtel La Mamounia de Marrakech, tous frais payés par les autorités marocaines.

Maroc : les tribunaux submergés après la levée des mesures restrictives

Depuis que l’amélioration de la situation épidémiologique au Maroc a entraîné l’assouplissement des mesures restrictives, la vie a repris dans les tribunaux avec une hausse considérable du nombre de plaintes, procès et affaires pénales.

Maroc : des élus communaux corrompus révoqués

Le ministre de l’Intérieur Abdelouafi Laftit part en croisade contre la corruption au sein des collectivités territoriales. Il a instruit les walis et gouverneurs à l’effet de révoquer les présidents de communes qui sont en situation de conflits...

Corruption au Maroc : les chiffres qui révèlent l’étendue des dégâts

Une étude de l’Instance Nationale de la Probité, de la Prévention et de la Lutte contre la Corruption (INPPLC) dresse un état des lieux préoccupant de la corruption au Maroc.

Corruption au Maroc : Les chiffres alarmants

La lutte contre la corruption ne produit pas de résultats encourageants au Maroc qui est mal logé dans les classements mondiaux depuis quatre ans.

Corruption au Maroc : arrestation d’un ex-ministre, un avertissement pour les responsables ?

Après l’arrestation jeudi de Mohamed Moubdii, député du Mouvement populaire (MP) et ancien ministre, pour des crimes financiers présumés, des voix s’élèvent pour appeler le gouvernement marocain à renforcer sa lutte contre la corruption et...

Maroc : les crimes financiers ont baissé de 47% en 2021

La lutte contre les crimes financiers et économiques au Maroc porte peu à peu ses fruits. En 2021, les affaires liées à ces délits ont fortement régressé de 47,30%, selon le rapport annuel de la présidence du parquet.

Maroc : la liste des députés poursuivis pour corruption s’allonge

Trois députés marocains viennent d’être déférés devant la justice pour corruption. Déjà une vingtaine de parlementaires sont poursuivis en justice pour des faits de corruption et dilapidation des deniers publics.