Recherche

Maroc : les fortunes de hauts responsables passées au peigne fin

© Copyright : DR

26 septembre 2019 - 13h40 - Maroc

Des gouverneurs nommés récemment ont démantelé des réseaux de construction anarchique et illégale impliquant des auxiliaires d’autorité. Ceux-ci auraient accumulé de grosses fortunes en échappant au contrôle de l’administration territoriale, avec la bénédiction des « Services des Affaires intérieures ».

Selon Le360, les Mokaddems auraient profité de leurs prérogatives de réalisation d’investigations sur le terrain pour exercer des activités suspectes qui leur ont rapporté des revenus illégaux.

Ces activités seraient en relation avec la prolifération de constructions anarchiques sur les territoires relevant de leur autorité. Il s’agit des usines clandestines destinées à la fabrication des sacs plastiques prohibées par la loi.

Le site évoque des entrepôts qui ont pullulé dans des zones agricoles, comme c’est le cas dans la localité d’ « Atmana » relevant de la préfecture de Mohammedia.

Ceci a engendré le mécontentement des agriculteurs de la région, qui ont dénoncé la multiplication de chantiers illégaux, de jour comme de nuit. Ils accusent, selon le site, les auxiliaires d’autorité de se venger sur eux en refusant d’accomplir des prestations comme la transmission des correspondances officielles et la distribution des cartes du RAMED.

Ainsi, par exemple, l’auxiliaire d’autorité dans la circonscription de Sidi Moussa Ben Ali, à l’instar de bien de ses collègues, possèderait des fermes, des entrepôts et des voitures 4x4.

Conséquence directe, la criminalité a augmenté et le désordre a touché tous les secteurs jusqu’à l’appropriation de plus de la moitié de la Route provinciale n°3326. Pire, les contrevenants ont construit des ceintures de roseaux autour des habitations et des entrepôts illégaux limitrophes de la Route provinciale.

L’idée est de contrecarrer les contrôles. Et, la situation sert d’excuse aux bandes criminelles qui sévissent dans la région. Les appels au secours des populations semblent ne pas recevoir un écho favorable auprès des autorités.

Bladi.net

Bladi.net - 2019 - Archives - A Propos - Contact