Maroc : des policiers sanctionnés pour fraude aux concours

16 avril 2021 - 13h40 - Maroc - Ecrit par : J.D

Des sanctions disciplinaires et correctives ont été prises par la Direction générale de la Sûreté nationale (DGSN) à l’encontre d’une quarantaine de fonctionnaires de police. On leur reproche des cas de fraude aux concours.

Selon le communiqué, les soupçons de fraude sont partis du constat de la commission de correction des épreuves qui fait état d’une grande similitude entre les copies d’examens des candidats et les réponses diffusées sur internet. Une enquête administrative a été alors diligentée en même temps qu’une procédure disciplinaire qui ont débouché sur des sanctions à l’encontre de toute personne impliquée dans ces transgressions professionnelles.

L’annonce de ces mesures disciplinaires et correctives s’inscrit dans le cadre de la mise en place des dispositions de la nouvelle Charte de l’emploi de la Direction générale de la sécurité nationale qui se repose sur la lutte contre les méthodes de fraude, précise en outre le même communiqué.

Pour renforcer la transparence lors des concours d’accès aux cycles de police, souligne-t-on dans la note à titre de rappel, la DGSN a adopté plusieurs mécanismes préventifs en renforçant les mesures de contrôle et de surveillance en vue de garantir l’égalité des chances.

Sujets associés : Direction Générale de la Sûreté Nationale (DGSN) - Police marocaine - Ministère de l’Intérieur (Maroc)

Aller plus loin

La DGSN n’a suspendu aucun policier à l’aéroport Mohammed V

La Direction générale de la sûreté nationale (DGSN) fustige et dénonce les allégations publiées par certains médias nationaux et qui concernent des policiers en fonction à...

Maroc : des fraudes aux concours du ministère de la Justice

Trois candidats au concours de rédacteurs judiciaires ont été déférés devant la police judiciaire. Ils ont été pris en flagrant délit de fraude lors de l’épreuve écrite du...

Toulouse : un concours à reprendre à cause d’une épreuve fuitée avant la composition au Maroc

Les candidats aux concours d’entrée aux grandes écoles de commerce françaises, qui ont déjà composé le jeudi 29 avril, devront encore plancher 17 mai dans l’épreuve de culture...

Salé : arrestation d’un policier hors-la-loi

Le procès de l’officier de police suspendu s’ouvrira, en début de semaine prochaine, devant le tribunal de première instance de Rabat. En détention provisoire à la prison de...

Ces articles devraient vous intéresser :

Des soucis avec les bagages à l’aéroport Mohammed V de Casablanca

L’aéroport Mohammed V de Casablanca, en collaboration avec la Royal Air Maroc (RAM) et l’Office national des aéroports (ONDA), vient de créer une équipe spéciale pour améliorer la gestion des bagages en correspondance.

Le chef de la police espagnole en visite au Maroc

Le Directeur général de la Sûreté nationale et de la Surveillance du territoire, (DGSN/DGST) Abdellatif Hammouchi, a reçu en audience à Rabat, son homologue espagnol, Francisco Pardo Piqueras qui a effectué au Maroc, une visite de travail.

Maroc : la DGSN fait un cadeau à des policiers

Fidèle à sa tradition, Abdellatif Hammouchi, directeur général du pôle DGSN-DGST, octroie un soutien financier d’exception aux policiers et employés confrontés à des traitements médicaux coûteux pour des affections graves.

La criminalité au Maroc est sous contrôle selon le ministre de l’Intérieur

Pas d’inquiétude à avoir en ce qui concerne la criminalité au Maroc. La situation sécuritaire dans le pays est « normale et sous contrôle », grâce aux efforts déployés par les autorités, affirme le ministre de l’Intérieur.

Le racket des gardiens de voitures au Maroc dénoncé

Le groupe parlementaire du Parti du progrès et du socialisme (PPS) exprime son inquiétude face à ce qu’il qualifie de “harcèlement” et “racket” dont sont victimes les automobilistes par les auto-proclamés gardiens de voitures.

Maroc : vers la généralisation de la vidéosurveillance dans les villes

Le ministre de l’Intérieur, Abdelouafi Laftit, a annoncé la généralisation de l’installation de systèmes de vidéosurveillance afin de renforcer la sécurité dans les villes et provinces du Maroc.

Safi : le maire s’octroie un garage en douce, la colère gronde

Le président de la commune urbaine d’Asfi a construit sans autorisation préalable un garage souterrain pour sa maison de deux étages, en chantier dans le quartier Miftah Al Rahma, suscitant l’indignation et la colère des résidents et des défenseurs des...

Voici pourquoi un policier a été promu par Abdellatif Hammouchi

Décédé des suites d’une blessure grave à l’arme blanche, survenue lors d’une intervention de sécurité, un agent de police a reçu une promotion exceptionnelle par le directeur général de la Sûreté nationale et de la surveillance du territoire,...

Cimetières au Maroc : entre abandon et insécurité

La gestion des cimetières pose problème au Maroc. Selon un rapport du ministère de l’Intérieur, les sites existants sont saturés ou en état de dégradation et les collectivités territoriales peinent à les réhabiliter et à identifier des terrains viables...

Abdellatif Hammouchi reçoit en audience le ministre israélien de la Justice

Tête-à-tête entre le directeur général de la Sûreté nationale, Abdellatif Hammouchi, et le vice-Premier ministre et ministre israélien de la justice, Gideon Saar.