Maroc : le policier détournait l’argent des contraventions

21 janvier 2021 - 18h20 - Maroc - Ecrit par : I.L

Un officier de la paix principal de la brigade de circulation au district de sûreté de Fqih Ben Salah fait l’objet d’une enquête judiciaire menée sous la supervision du parquet compétent chargé des crimes financiers contre. Il lui est reproché son implication présumée dans une affaire de détournement de fonds publics.

L’affaire a éclaté suite au dysfonctionnement constaté lors des opérations de dépôt des sommes d’argent issues des amendes transactionnelles et forfaitaires recouvrées suite à des infractions au Code de la route au district de sûreté de Fqih Ben Salah, selon un communiqué de la Direction générale de la sûreté nationale.

La même source précise que le mis en cause était chargé de la supervision de ces opérations. Une enquête a été ouverte suite au transfert de son dossier aux services de la police judiciaire pour déterminer les actes criminels qui lui sont reprochés.
Interpellé, le mis en cause a été placé en garde à vue pour les besoins de l’enquête

Bladi.net Google News Suivez bladi.net sur Google News

Bladi.net sur WhatsApp Suivez bladi.net sur WhatsApp

Sujets associés : Droits et Justice - Beni Mellal - Direction Générale de la Sûreté Nationale (DGSN) - Police marocaine

Aller plus loin

Fnideq : arrestation d’un policier pour détournement de fonds

La brigade nationale de la police judiciaire (BNPJ) a procédé à l’arrestation d’un brigadier de police qui exerçait en tant que comptable dans la brigade mobile de maintien de...

Des démêlés avec la justice pour Habib Choubani

Habib Choubani vient de faire l’objet d’une enquête judiciaire. L’ancien ministre chargé des relations avec le parlement et la société civile, est rattrapé par sa gestion de la...

Casablanca : deux policiers arrêtés pour vol

La Cour d’appel de Casablanca a mis en examen samedi, deux fonctionnaires de police, un officier principal et un officier relevant de la préfecture de police de la même ville.

Deux policiers sanctionnés après une dénonciation de Nabila Mounib

Deux agents de la Direction générale de la sûreté nationale (DGSN) en service à la wilaya de police de Casablanca viennent de faire les frais d’une dénonciation postée sur les...

Ces articles devraient vous intéresser :

Maroc : 20 affaires de détournement de fonds publics devant la justice

Le président du ministère public a été saisi par le procureur général du Roi près la Cour des comptes de 20 affaires de détournement de deniers publics au titre de l’année 2021.

Interpol : les 11 Marocains les plus recherchés de la planète

Onze Marocains sont actuellement recherchés par l’organisation de la police internationale : Interpol. Ces individus, sous le coup de mandats internationaux, sont accusés de crimes et délits graves.

Hassan Iquioussen vs Gérald Darmanin : la justice se prononce aujourd’hui

Le tribunal administratif de Paris examine l’arrêté d’expulsion de Hassan Iquioussen, pris par le ministère de l’Intérieur, Gérald Darmanin, en juillet 2022. Cette audience déterminante permettra de statuer sur la possibilité de l’imam de revenir en...

Abdellatif Hammouchi donne des nouvelles priorités à la police en 2023

Afin de réussir sa mission en 2023, la direction générale de la Sûreté nationale (DGSN) a défini de nouvelles priorités qui ont été dévoilées, jeudi, lors de la réunion organisée au siège de l’institution.

Tarik Tissoudali condamné

Décidément, la semaine est décidément noire pour Tarik Tissoudali. Après s’être attiré les foudres de son club, La Gantoise, pour des critiques acerbes suite à la défaite contre le Standard, l’attaquant de 30 ans a été condamné vendredi par le tribunal...

Réaction de la mère d’Achraf Hakimi après les accusations de viol

La mère du latéral droit marocain du PSG, Achraf Hakimi, a réagi aux accusations de viol portées par une femme de 24 ans contre son fils. Cette semaine, le joueur a été mis en examen par la justice.

Maroc : un ministre veut des toilettes pour femmes dans les tribunaux

Le ministre de la Justice, Abdellatif Ouahbi, s’est indigné face à l’absence de toilettes pour les femmes dans les tribunaux, ce qui selon lui constitue un « véritable problème » pour les détenues.

Le chanteur Adil Miloudi recherché par la police

Le célèbre chanteur marocain Adil El Miloudi est sous le coup d’un mandat d’arrêt pour avoir, dans une vidéo, menacé des fonctionnaires de police.

Des ennuis judiciaires pour deux anciens ministres (15 milliards de DH en jeu)

L’Association marocaine de la protection des deniers publics vient de déposer une plainte devant la justice contre deux anciens ministres de la Jeunesse et des sports et d’autres responsables pour avoir dilapidé environ 15 milliards de dirhams.

Un ancien ministre interdit de quitter le Maroc après ses propos sur le roi Mohammed VI

Les autorités marocaines ont interdit à l’ancien ministre Mohamed Ziane de quitter le royaume, après ses déclarations contre le roi Mohammed VI dont il dénonçait l’absence prolongée.