Fnideq : arrestation d’un policier pour détournement de fonds

19 octobre 2022 - 09h00 - Maroc - Ecrit par : G.A

La brigade nationale de la police judiciaire (BNPJ) a procédé à l’arrestation d’un brigadier de police qui exerçait en tant que comptable dans la brigade mobile de maintien de l’ordre de Meknès. Il est accusé de détournement de fonds.

Le brigadier a été épinglé lors d’une inspection menée par la Direction générale de la sûreté nationale (DGSN). Une enquête a été diligentée et a permis de procéder à son interpellation à Fnideq. Pour le moment, aucune précision n’a été donnée sur le montant exact détourné. Mais selon la BNPJ, il est suffisamment important pour nécessiter une inspection menée à l’improviste.

À lire : Agadir : un policier arrêté pour détournement de fonds

L’enquête est toujours en cours pour déterminer si le mis en cause a agi seul ou s’il fait partie d’un réseau actif dans le détournement de fonds au niveau de la police. En attendant, il a été suspendu et placé en garde à vue.

Bladi.net Google News Suivez bladi.net sur Google News

Bladi.net sur WhatsApp Suivez bladi.net sur WhatsApp

Sujets associés : Meknès - Fnideq - Direction Générale de la Sûreté Nationale (DGSN) - Brigade nationale de la police judiciaire (BNPJ) - Arrestation

Aller plus loin

Maroc : où en est l’enquête sur le scandale des appels d’offre au ministère de la Santé ?

L’enquête sur le scandale des appels d’offres du ministère de la Santé impliquant 31 personnes, y compris des cadres, des fonctionnaires et des ingénieurs des services centraux...

Une affaire de détournement touche le consulat du Maroc à Barcelone

Trois fonctionnaires du consulat général du Maroc à Barcelone font l’objet d’une enquête pour détournement. Ils sont actuellement interrogés par la Brigade nationale de la...

Maroc : le policier détournait l’argent des contraventions

Un officier de la paix principal de la brigade de circulation au district de sûreté de Fqih Ben Salah fait l’objet d’une enquête judiciaire menée sous la supervision du parquet...

Le Maroc fait la chasse au détournement de l’argent public

Le gouvernement marocain fait de la restitution de l’argent détourné, ainsi que la lutte contre les crimes financiers et la corruption ses priorités et entend mener plusieurs...

Ces articles devraient vous intéresser :

Maroc : Vaste mouvement de nominations au sein de la police

Abdellatif Hammouchi, directeur général de la Sûreté nationale, a procédé à une série de nominations importantes dans le cadre de la stratégie de consolidation du principe de rotation des postes de responsabilité et de promotion de jeunes compétences...

Des soucis avec les bagages à l’aéroport Mohammed V de Casablanca

L’aéroport Mohammed V de Casablanca, en collaboration avec la Royal Air Maroc (RAM) et l’Office national des aéroports (ONDA), vient de créer une équipe spéciale pour améliorer la gestion des bagages en correspondance.

Abdellatif Hammouchi nomme de nouveaux responsables

Le directeur général de la Sûreté nationale (DGSN), Abdellatif Hammouchi a procédé, mardi, à une nouvelle série de nominations au niveau de plusieurs services décentralisés de l’institution.

Abdellatif Hammouchi donne des nouvelles priorités à la police en 2023

Afin de réussir sa mission en 2023, la direction générale de la Sûreté nationale (DGSN) a défini de nouvelles priorités qui ont été dévoilées, jeudi, lors de la réunion organisée au siège de l’institution.

Un beau cadeau de fin d’année pour la police marocaine

Les agents de la direction générale de la sûreté nationale (DGSN), travaillant dans les différentes directions au niveau national, recevront en cette fin d’année, une prime exceptionnelle, octroyée par le directeur général Abdellatif Hammouchi.

Maroc : la DGSN fait un cadeau à des policiers

Fidèle à sa tradition, Abdellatif Hammouchi, directeur général du pôle DGSN-DGST, octroie un soutien financier d’exception aux policiers et employés confrontés à des traitements médicaux coûteux pour des affections graves.

Marrakech veut en finir avec la mendicité et les SDF

La ville de Marrakech mène une lutte implacable contre la mendicité professionnelle et le sans-abrisme, qui porte déjà ses fruits. À la manœuvre, la Direction générale de la sûreté nationale (DGSN) et la brigade touristique.

Dispositif exceptionnel pour le nouvel an au Maroc

La Direction générale de la Sûreté nationale (DGSN) s’active pour garantir la sécurité des Marocains à l’occasion du nouvel an 2023. D’ores et déjà, il a été procédé à la mise en place d’un dispositif de sécurité spécial.

Interpol : les 11 Marocains les plus recherchés de la planète

Onze Marocains sont actuellement recherchés par l’organisation de la police internationale : Interpol. Ces individus, sous le coup de mandats internationaux, sont accusés de crimes et délits graves.

La Police marocaine recrute

La Direction générale de la sûreté nationale (DGSN) lance une vaste campagne de recrutement pour renforcer ses effectifs. Près de 6 500 postes sont à pourvoir, couvrant une variété de grades et de fonctions au sein de la police nationale.