Fnideq : arrestation d’un policier pour détournement de fonds

19 octobre 2022 - 09h00 - Maroc - Ecrit par : G.A

La brigade nationale de la police judiciaire (BNPJ) a procédé à l’arrestation d’un brigadier de police qui exerçait en tant que comptable dans la brigade mobile de maintien de l’ordre de Meknès. Il est accusé de détournement de fonds.

Le brigadier a été épinglé lors d’une inspection menée par la Direction générale de la sûreté nationale (DGSN). Une enquête a été diligentée et a permis de procéder à son interpellation à Fnideq. Pour le moment, aucune précision n’a été donnée sur le montant exact détourné. Mais selon la BNPJ, il est suffisamment important pour nécessiter une inspection menée à l’improviste.

À lire : Agadir : un policier arrêté pour détournement de fonds

L’enquête est toujours en cours pour déterminer si le mis en cause a agi seul ou s’il fait partie d’un réseau actif dans le détournement de fonds au niveau de la police. En attendant, il a été suspendu et placé en garde à vue.

Sujets associés : Meknès - Fnideq - Direction Générale de la Sûreté Nationale (DGSN) - Brigade nationale de la police judiciaire (BNPJ) - Arrestation

Aller plus loin

Le Maroc fait la chasse au détournement de l’argent public

Le gouvernement marocain fait de la restitution de l’argent détourné, ainsi que la lutte contre les crimes financiers et la corruption ses priorités et entend mener plusieurs...

Une affaire de détournement touche le consulat du Maroc à Barcelone

Trois fonctionnaires du consulat général du Maroc à Barcelone font l’objet d’une enquête pour détournement. Ils sont actuellement interrogés par la Brigade nationale de la...

Marrakech : un commissaire condamné pour détournement et extorsion de fonds

La cour d’appel de Marrakech a rendu son jugement dans l’affaire de détournement de fonds et extorsion impliquant un commissaire de police et une employée de banque.

Maroc : le policier détournait l’argent des contraventions

Un officier de la paix principal de la brigade de circulation au district de sûreté de Fqih Ben Salah fait l’objet d’une enquête judiciaire menée sous la supervision du parquet...

Ces articles devraient vous intéresser :

Le Maroc renforce le contrôle dans les aéroports

Le Maroc a décidé de renforcer son système de contrôle des passagers dans les aéroports. Cette procédure sera désormais complétée par l’analyse de données électroniques envoyées avant l’arrivée à destination des passagers.

Cinq nouvelles nominations à la DGSN

Le directeur général de la Sûreté territoriale (DGST), Abdellatif Hammouchi, a procédé à une nouvelle série de nominations, notamment au sein des services centraux de la Direction des Ressources humaines.

Le chanteur Adil Miloudi recherché par la police

Le célèbre chanteur marocain Adil El Miloudi est sous le coup d’un mandat d’arrêt pour avoir, dans une vidéo, menacé des fonctionnaires de police.

Scandale des billets du Mondial 2022 : d’autres têtes vont tomber

La Brigade nationale de la police judiciaire (BNPJ) devrait auditionner d’autres personnes dont des présidents de clubs de football, un membre fédéral et un animateur radio soupçonnées d’être impliquées dans l’affaire dite du « scandale des billets du...

Abdellatif Hammouchi donne des nouvelles priorités à la police en 2023

Afin de réussir sa mission en 2023, la direction générale de la Sûreté nationale (DGSN) a défini de nouvelles priorités qui ont été dévoilées, jeudi, lors de la réunion organisée au siège de l’institution.

Voici pourquoi un policier a été promu par Abdellatif Hammouchi

Décédé des suites d’une blessure grave à l’arme blanche, survenue lors d’une intervention de sécurité, un agent de police a reçu une promotion exceptionnelle par le directeur général de la Sûreté nationale et de la surveillance du territoire,...

Un beau cadeau de fin d’année pour la police marocaine

Les agents de la direction générale de la sûreté nationale (DGSN), travaillant dans les différentes directions au niveau national, recevront en cette fin d’année, une prime exceptionnelle, octroyée par le directeur général Abdellatif Hammouchi.

Maroc : des sanctions disciplinaires à l’Institut royal de police

La Direction générale de la sûreté nationale (DGSN) a annoncé samedi une série de sanctions disciplinaires et de mesures d’évaluation des performances contre certains policiers de l’Institut royal de police (IRP). Cette annonce fait suite à une enquête...

La criminalité en baisse au Maroc

Au cours du premier semestre 2022, la criminalité a globalement baissé au Maroc. C’est ce que révèle le dernier rapport de la direction générale de la Sûreté nationale (DGSN).

Abdellatif Hammouchi reçoit en audience le ministre israélien de la Justice

Tête-à-tête entre le directeur général de la Sûreté nationale, Abdellatif Hammouchi, et le vice-Premier ministre et ministre israélien de la justice, Gideon Saar.