Les policiers marocains sensibilisés à la lutte contre le Sida

13 février 2022 - 06h20 - Maroc - Ecrit par : A.T

À l’initiative de l’Association de lutte contre le sida (ALCS), 25 officiers de police judiciaire ont été sensibilisés sur la lutte contre la stigmatisation et la discrimination dont sont victimes les personnes vivant avec le VIH/sida et les groupes à haut risque d’infection.

Organisé en partenariat avec le Conseil national des droits de l’Homme (CNDH) et la Direction générale de la sûreté nationale (DGSN), cet atelier s’est déroulé l’Institut royal de police (IRP) de Kénitra et a eu pour objectif de renforcer les capacités juridiques et réglementaires des participants.

À l’occasion, le directeur de l’IRP, Ahmed Zaari, a indiqué que « la question du Sida et des droits de l’Homme sont à la croisée de plusieurs volets notamment la santé et l’application de la loi par les institutions concernées ».

A lire : Le Maroc veut vaincre le Sida d’ici 2030

Pour sa part, le directeur de l’ONU Sida Maroc, Kamal Alami, a relevé que le Maroc a fait de grands progrès en matière de prévention et d’accès au traitement, se situant parmi les pays leaders dans la région de l’Afrique du Nord et du Moyen-Orient dans le domaine de la lutte contre le VIH/Sida, soutenant que la stratégie sur les droits de l’Homme constitue une nouvelle dimension dans la réponse au VIH.

À cet égard, le responsable a mis en avant le rôle de la DGSN en la matière, assurant que cette Direction est « un partenaire clé en matière de mise en œuvre de ces stratégies depuis de nombreuses années ».

Au Maroc, l’infection au VIH est peu active avec une prévalence très faible, autour de 0.08 % et un nombre de personnes atteintes estimé à 21 000, dont 23 % ignorent leur séropositivité. Mais les prévalences sont plus élevées parmi les populations dites « populations clés » qui sont les plus exposées et les plus vulnérables au VIH/Sida.

Sujets associés : ONU - Kenitra - Direction Générale de la Sûreté Nationale (DGSN) - Formation - Conseil national des droits de l’Homme (cndh)

Aller plus loin

Succès et écueils de la lutte contre le VIH au Maroc !

Un des thèmes de la 30e édition du Club Santé était l’accès aux soins des personnes infectées par le VIH au Maroc . Alors que 5 % seulement de la population bénéficient d’une...

Sida : les autotests désormais disponibles dans les pharmacies marocaines

Après deux années de vérifications, le Maroc a autorisé la commercialisation des autotests de dépistage du VIH dans les pharmacies du Royaume. Ce kit de dépistage permettra à...

Le Maroc veut vaincre le Sida d’ici 2030

Le Maroc veut éradiquer le virus Sida d’ici 2030, ceci, grâce à son plan stratégique national, qui prend en compte toutes les maladies épidémiques jusqu’en 2023.

Maroc : voici les régions les plus touchées par le Sida

Près de 22 000 personnes vivent avec le VIH au Maroc sans le savoir, soit 22% des séropositifs marocains, indique l’Association de lutte contre le Sida (ALCS).

Ces articles devraient vous intéresser :

Dispositif exceptionnel pour le nouvel an au Maroc

La Direction générale de la Sûreté nationale (DGSN) s’active pour garantir la sécurité des Marocains à l’occasion du nouvel an 2023. D’ores et déjà, il a été procédé à la mise en place d’un dispositif de sécurité spécial.

Cinq nouvelles nominations à la DGSN

Le directeur général de la Sûreté territoriale (DGST), Abdellatif Hammouchi, a procédé à une nouvelle série de nominations, notamment au sein des services centraux de la Direction des Ressources humaines.

Interpol : les 11 Marocains les plus recherchés de la planète

Onze Marocains sont actuellement recherchés par l’organisation de la police internationale : Interpol. Ces individus, sous le coup de mandats internationaux, sont accusés de crimes et délits graves.

Brahim Ghali dénonce le « silence complice » de l’ONU sur les «  abus  » du Maroc

Le secrétaire général du Front Polisario, Brahim Ghali, a accusé le secrétaire général des Nations Unies, Antonio Guterres, de maintenir un « silence complice et injustifiable » sur «  la violation par le Maroc du cessez-le-feu  », menaçant qu’il n’y...

Bientôt une centaine de radars mobiles déployés au Maroc

120 nouveaux radars seront bientôt déployés dans plusieurs villes marocaines, pour renforcer la sécurité routière. Ces équipements ont été remis mardi, à la Gendarmerie Royale et à la Direction Générale de la Sûreté Nationale (DGSN) (Police).

Staffan de Mistura tiendra des « consultations bilatérales » avec le Maroc et le Polisario

L’envoyé du secrétaire général des Nations unies pour le Sahara occidental, Staffan de Mistura, tiendra des « consultations bilatérales » avec les représentants des autorités marocaines et du Front Polisario, a annoncé le porte-parole du secrétaire...

La criminalité en baisse au Maroc

Au cours du premier semestre 2022, la criminalité a globalement baissé au Maroc. C’est ce que révèle le dernier rapport de la direction générale de la Sûreté nationale (DGSN).

Le chef de la police espagnole en visite au Maroc

Le Directeur général de la Sûreté nationale et de la Surveillance du territoire, (DGSN/DGST) Abdellatif Hammouchi, a reçu en audience à Rabat, son homologue espagnol, Francisco Pardo Piqueras qui a effectué au Maroc, une visite de travail.

Sahara : l’ONU dément la démission de Staffan de Mistura

Les Nations unies ont apporté un démenti formel au sujet d’une éventuelle démission de Staffan de Mistura, l’envoyé personnel du secrétaire général de l’ONU pour le Sahara.

La police marocaine recrute

La Direction générale de la sûreté nationale (DGSN) a annoncé un grand concours de recrutement de plusieurs grades au sein du corps de la police. Le concours aura lieu le 16 juillet à Rabat et dans d’autres villes si nécessaire. Au total, 6 607...