Recherche

Maroc : la production céréalière en forte baisse

© Copyright : DR

14 mai 2022 - 17h40 - Economie - Par: A.T

La récolte céréalière du Maroc 2021-2022 est estimée à 32 millions de quintaux (Mqx), soit un repli de 69 % par rapport à la campagne record de 2019-2020. En cause : la faiblesse des précipitations et leur mauvaise répartition.

Cette production résulte la diminution des surfaces semées, avoisinant les 3,6 millions d’hectares pour les 3 espèces de céréales, indique une note du ministère de l’Agriculture, qui précise que la récolte du blé tendre est de 17,6 millions Qx, celle du blé dur à 7,5 millions Qx et 6,9 millions Qx pour l’orge.

Ce rendement est inégalement réparti, souligne-t-on. Plus de 60 % de la production proviennent des zones favorables des régions de Fès-Meknès et de Rabat-Salé-Kénitra. Les céréales en zones irriguées n’ont contribué que d’environ 20 % à la production globale, en raison des restrictions d’irrigation dans ces périmètres.

A lire : Le Maroc perd 1,6 million d’hectares de céréales

En revanche, les autres cultures ont crû en volume. En effet, de manière globale, les pluies cumulées depuis le début de Mars ont contribué au rétablissement du couvert végétal à niveau normal et assuré le bon déroulement des cultures printanières, souligne la même source.

Selon le ministère, cette dernière campagne agricole a été frappée par une faible pluviométrie qui a atteint 188 mm à fin avril, soit une baisse de 42 % par rapport à la campagne précédente (289 mm) à la même date. Outre la faiblesse des précipitations et leur retard, le profil pluviométrique a également été caractérisé par une mauvaise répartition temporelle et territoriale.

Mots clés: Ministère de l’Agriculture et de la Pêche maritime , Sécheresse au Maroc

Bladi.net

Bladi.net - 2022 - - A Propos - Contact