Maroc : l’état d’urgence sanitaire prolongé jusqu’au 31 juillet

23 juin 2022 - 17h20 - Maroc - Ecrit par : G.A

Le Maroc a décidé de prolonger l’état d’urgence sanitaire jusqu’à fin juillet, pour faire face à la prorogation du Covid-19 dans le pays.

Tenu sous la présidence du chef du gouvernement Aziz Akhannouch, le Conseil de gouvernement en sa séance du jeudi 23 juin, a décidé de proroger la durée de l’état d’urgence sanitaire sur l’ensemble du territoire national, du 30 juin au 31 juillet.

À lire : Coronavirus : que doit faire le Maroc pour éviter une 3e vague ?

Cette décision entre dans le cadre des efforts déployés par les autorités pour lutter contre l’épidémie du coronavirus. À l’issue de la séance, le ministre chargé des Relations avec le Parlement, et porte-parole du gouvernement, Mustapha Baitas, a déclaré lors d’une conférence de presse que l’exécutif a approuvé jeudi, le projet de décret n° 2.22.448 portant sur l’état d’urgence, présenté par le ministre de l’Intérieur, Abdelouafi Laftit.

Bladi.net Google News Suivez bladi.net sur Google News

Bladi.net sur WhatsApp Suivez bladi.net sur WhatsApp

Sujets associés : Conseil de gouvernement - Coronavirus au Maroc (Covid-19) - Etat d’urgence au Maroc

Aller plus loin

Coronavirus : que doit faire le Maroc pour éviter une 3e vague ?

Depuis quelques semaines, la troisième vague de l’épidémie de Covid-19 fait des ravages en France, en Belgique, en Espagne, en Italie… avec des services de réanimation débordés....

Nouvelle prolongation de l’état d’urgence sanitaire au Maroc

Le Maroc a décidé de prolonger l’état d’urgence sanitaire jusqu’au 31 août, afin de faire face à la propagation du Covid-19 dans le pays.

Plus de 7 % des Marocains arrivant en Israël contaminés au Covid-19

Les voyageurs provenant du Maroc affichent le taux d’infection le plus élevé en Israël. Plus de 7 % d’entre eux ont été testés positifs au Covid-19.

Le Covid-19 va-t-il gâcher les vacances des MRE ?

Le Maroc fait face depuis quelques semaines à une résurgence des cas du Covid-19. Le niveau de vigilance est passé du vert faible à l’orange moyen. Le gouvernement pourrait...

Ces articles devraient vous intéresser :

Royal air Maroc relance une ligne vers le Portugal

La compagnie aérienne Royal Air Maroc (RAM) a annoncé la reprise de la liaison Casablanca-Porto. Cette ligne est restée suspendue depuis le début de la pandémie de Covid-19.

Le tourisme marocain connaît une embellie pendant les fêtes de fin d’année

Au Maroc, plusieurs établissements hôteliers ont fait le plein pendant les fêtes de fin d’année. Une embellie après deux ans difficiles de crise sanitaire liée au Covid-19.

Maroc : plus d’exonérations aux promoteurs immobiliers ?

Le conseil de gouvernement veut sonner la fin des exonérations accordées aux promoteurs immobiliers. Elles seront remplacées par des aides directes, lesquelles seront accordées aux acquéreurs.

Maroc : l’état d’urgence sanitaire prolongé encore d’un mois

Réuni en séance hebdomadaire ce jeudi 29 décembre 2022, le gouvernement a décidé de prolonger jusqu’au 31 janvier 2023, l’état d’urgence sanitaire.

Le Maroc proroge, à nouveau, l’état d’urgence sanitaire

Le Maroc a décidé de prolonger l’état d’urgence sanitaire jusqu’au 30 novembre 2022, afin de faire face à la propagation du Covid-19 dans le pays.

Le Maroc pourrait taxer les superprofits des distributeurs pétroliers

Sur recommandation du Conseil de la concurrence, le gouvernement envisage d’inclure dans le projet de loi de finances 2023, l’instauration d’une taxe exceptionnelle sur les superprofits des distributeurs pétroliers.

Nabyl Lakhdar n’est plus directeur de l’administration de la douane

Le gouvernement a annoncé la nomination de Nabyl Lakhdar, ancien directeur général de l’administration de la Douane, au poste de Secrétariat général du ministère de l’Économie et des Finances.

Au Maroc, 20% des entreprises de transport touristique mettent la clé sous le paillasson

Les entreprises de transport touristique n’ont pas pu se refaire une bonne santé financière après la crise sanitaire liée au Covid-19 qui a touché de plein fouet le secteur. Conséquence : près de 20 % d’entre elles se voient contraintes de mettre la...

Maroc : remaniement ou pas remaniement ?

L’éventualité d’un remaniement ministériel agite l’opinion publique marocaine. Aziz Akhannouch prépare-t-il un réajustement de son équipe ?

Maroc : allègement des mesures fiscales pour 2023

Le gouvernement marocain a décidé d’alléger une série de mesures fiscales consignées dans le projet de loi de finances 2023 qui fera l’objet d’examen et de vote à la Chambre des conseillers dès ce lundi 5 décembre 2022.