Plus de 7 % des Marocains arrivant en Israël contaminés au Covid-19

22 juin 2022 - 13h40 - Maroc - Ecrit par : S.A

Les voyageurs provenant du Maroc affichent le taux d’infection le plus élevé en Israël. Plus de 7 % d’entre eux ont été testés positifs au Covid-19.

Depuis fin mai, les touristes étrangers sont autorisés à entrer et à sortir librement d’Israël, sans l’obligation de présenter une preuve de vaccination ou un test PCR négatif. Cette mesure a engendré une flambée des cas de contamination. Le ministère israélien de la Santé est d’ailleurs préoccupé par l’augmentation des cas de contamination parmi les voyageurs arrivant sur son territoire, rapporte Israel Hayom. En tout, 926 nouveaux de cas de Covid-19 ont été enregistrés dimanche 19 juin, indiquent les données du ministère de la Santé.

À lire : Covid-19 : Bruxelles inquiète du taux de positivité au retour du Maroc

Les voyageurs provenant du Maroc ont le taux de positivité le plus élevé. 100 des 1 365 qui sont entrés sur le territoire israélien ont été testés positifs au Covid-19, soit plus de 7 %. Les voyageurs en provenance du Portugal et d’Espagne affichent, eux, des taux de contamination respectifs de 6,87 % et 5,83 %.

Sujets associés : Israël - Santé - Coronavirus au Maroc (Covid-19) - MRE

Aller plus loin

Maroc : l’état d’urgence sanitaire prolongé jusqu’au 31 juillet

Le Maroc a décidé de prolonger l’état d’urgence sanitaire jusqu’à fin juillet, pour faire face à la prorogation du Covid-19 dans le pays.

Covid-19 : Bruxelles inquiète du taux de positivité au retour du Maroc

Bruxelles exprime de vives inquiétudes quant au taux de positivité au retour du Maroc. 10 % des MRE de retour du royaume la dernière semaine d’août ont été testés positifs au...

Belgique : les MRE parmi les plus infectés après les vacances

Quelque 7,5% des MRE revenant en Belgique par avion ont été testés positifs au Covid-19. C’est ce que vient de révéler l’institut belge de la Santé.

Près de 12% des MRE arrivant en Belgique contaminés au Covid-19

Classé en zone rouge, le Maroc est au cœur d’une nouvelle vague de contamination en Belgique. 11,7 % des MRE de retour du royaume seraient testés positifs au Covid-19 dans la...

Ces articles devraient vous intéresser :

Au Maroc, les médecins sont des mauvais payeurs d’impôts

Au Maroc, peu de médecins s’acquittent de leurs impôts. Fort de ce constat, le gouvernement opte désormais pour la retenue à la source pour les revenus de l’ensemble des professions libérales, la déclaration annuelle fiscale ayant montré ses limites.

Le nombre de MRE en hausse de 10% à Tanger Med

Le flux de MRE accueillis au port de Tanger Med, dans le cadre de l’opération Marhaba a augmenté cette année de 10 % par rapport à l’édition de 2019. Jusqu’au 1ᵉʳ août dernier, environ 530 436 passagers et 136 263 véhicules ont transité par ce port.

Maroc : vers un congé menstruel pour les femmes ?

Le Maroc s’apprête-t-il à emboîter le pas à d’autres pays en octroyant aux femmes un congé menstruel ? Le sujet intéresse un groupe parlementaire qui a déjà déposé un projet de loi dans ce sens.

L’implication des MRE attendue dans les réformes du système sanitaire

Le Conseil de la communauté marocaine à l’étranger (CCME) attend des cadres de santé marocains résidant à l’étranger, un engagement citoyen pour la réussite du projet de réforme du système sanitaire national.

Les transferts des Marocains du monde toujours en hausse

Au premier semestre de l’année, les envois des Marocains résidant à l’étranger (MRE) ont atteint plus de 47,04 milliards de dirhams contre 44,33 milliards par rapport à la même période de l’an dernier.

Enseignement supérieur : le Maroc fait appel aux MRE

Le Maroc envisage de recourir à ses compétences à l’étranger pour améliorer la qualité de l’enseignement supérieur dans ses universités. Une réforme est en cours de préparation pour revoir le cadre légal régissant la profession.

Les transferts des MRE ne connaissent pas la crise

À fin juin 2022, les Marocains résidant à l’étranger ont transféré 2,7 MMDH de plus que la même période en 2021, soit une augmentation de 6 %.

Maroc : des changements majeurs pour les MRE en matière de droit de la famille

Le Maroc a décidé d’alléger considérablement les procédures administratives en matière du Droit de la famille, notamment le mariage, le divorce et l’état civil en faveur des Marocains résidant à l’étranger (MRE).

Les MRE, un vivier de compétences inexploitées par le Maroc

Les Marocains résidant à l’étranger (MRE), estimés à cinq millions, contribuent de manière significative au développement du Maroc. Ils restent attachés au royaume et sont disposés à le servir à le défendre de toutes les manières possibles.

Ramadan : point sur la délégation d’accompagnement religieux des MRE

Le nombre de personnes composant la délégation chargée de l’accompagnement religieux des Marocains résidant à l’étranger en ce mois de ramadan est connu.